2011 Transsibérien

2 octobre 2020

Longtemps j’en avais rêvé de ce train mythique. Lorsque mes amis, Anne et René ont pris leur retraite, je leur ai demandé de m’attendre, ils m’ont attendu.

J’avais en particulier le rêve de me baigner dans le lac Baïkal, j’y ai renoncé, l’eau y était trop froide. Á peine arrivés à Moscou, avec Jean-Luc nous décidons de quitter l’hôtel et d’aller prendre le métro pour aller admirer la Place Rouge de nuit. Entre le Kremlin et le Goum nous n’étions pas seuls, la cathédrale Basile-le-Bienheureux était très bien éclairée, et derrière elle, de splendides limousine XXL (Label Rouge?) attendaient leurs clients.

A bord du train j’ai passé beaucoup, beaucoup de temps dans les couloirs, l’accueil des autres passagers, souvent encombrés de nombreux bagages, était très cordial, de même de la part des provonitzas. Je n’ai pu faire mes meilleures photos qu’en Mongolie, enfin les vitres du train étaient coulissantes ! Nous avons vu et visité beaucoup d’églises, beaucoup d’entre elles n’existaient pas lors de ma première visite en 1980.

Un long voyage extraordinaire dans l’espace et dans le temps (5 fuseaux horaires).