Archives mensuelles : août 2017

22 août 2017 – Fayence

Patrick et Dominique

toutes les photos en vrac de ce beau moment passé ensemble. Je confirme que le vol de l’après-midi était significativement plus turbulent que celui fait avec Patrick, donc chère Dominique, aucun regret, ce n’est que partie remise, l’avion n’est pas vendu.

En postambule deux photos des nouveaux intrus accompagnés de leur mère que j’ai nommée Terroriste. Pour le reste ce sera sans commentaires. Sans oublier un petit bug, les photos sont dans un ordre anti-chrono.

Merci pour ce moment. Avec l’envie de le renouveler.

Juste avant de rentrer dans les terres vers le nord.                  Le port de beaucoup Trop, trop de fric, trop de bateaux, Trop.       Entrée dans le golf de St Trop, mais pas trop.    Saint Raphaël et Fréjus. Le restaurant de nos agapes aéroportuaires. Franchissement d’un interdit : entrer dans un nuage. Juste avant de prendre le risque de sa vie. Puis une fois en vol. Les enfants de Terroriste qui les surveille.

Albertville un Lundi

Il y avait les dimanches à Ville d’Avray, il y a désormais les lundis à Alberville.Et que peut-on faire à Albertville ?
Simple, déjeuner au Piper Pub, un restaurant à la carte simple, aux produits maison, à l’accueil convivial. Bien qu’arrivés à 13:15, malgré une clientèle nombreuse, nous avons été servis avec sourire et avec une honnête diligence.
A moins de 90 minutes de Valréas, une adresse à retenir.Le ventre rassasié, l’addition réglée, avant de partir, tailler la bavette avec le patron ne manque pas de sel. Les Pins-Up des années 40 et une série de maquettes de la même époque se disputent notre attention.
A cette expo s’ajoutent deux superbes modèles réduits de vol circulaire, l’un un Spit RTF motorisé par un COX qui n’ont tournés ni l’un ni l’autre et enfin un VCC ayant appartenu au père du Thénardier qui a volé, lui, mais a perdu son moteur.

Mais c’est l’heure de partir. Décollage par la 05 Moutiers par la vallée de l’Isère.Le coeur de Françoise s’est planté sur les sommets, non loin du col de la Madeleine, à Valmorel. Malgré une trentaine d’années de présence dans cette station, elle ne l’avait jamais vu d’en haut.

C’est désormais chose faite.Reste à passer le col de la Madeleine et rentrer à la maison.Un vent de sud ralentira le retour, vitesse air 180km/h vitesse sol 120km/h.

()