Archives quotidiennes :

Une virée chez Trump (en son absence)

Le TGV est une spécialité franco-européenne si l’on met de côté la Chine et le Japon.
Nos amis américains s’y mettent aussi. Les débuts sont modestes en terme de réseau, Miami-West Palm Beach via Fort Lauderdale mais en terme de service, ils sont au Top.

Organisée par Jorge, le Concierge du Water Garden, une virée vers West Palm Beach est organisée en ce samedi 12 mai, veille de la Fête des Mères aux US. Soyez rassurés, nous n’avons pas prévu de rencontrer POTUS (President Of The US).Si la vitesse des trains rapides aux US n’est pas à la hauteur des TGV de chez nous, vitesse annoncée de 74 MPH soit un 125km/h, l’accueil, le confort, l’architecture sont à la hauteur de la volonté de séduction de ce mode de transport bien nouveau ici.Vastes salles superbement meublées.Même des boissons distribuées gratuitement.Parkings idéalement placés.Wagons clairs, sièges confortables, WiFi disponible gratuitement. Toutefois la voie est partagée avec des trains de marchandise, les passages à niveau sont nombreux, cela limite la vitesse possible.La mise en service n’a pas été sans incidents ni accidents.
Un train arrive, un cycliste traverse.La carrosserie n’est pas sans rappeler ce qui existe ailleurs.Ce n’est pas étonnant si l’on considère d’où vient ce train.Et comme il est impératif de faire dans le politiquement correct, du bio-diesel pour lequel le fournisseur d’électricité local fait sa pub. Et voilà c’est parti pour un voyage de 40 minutes.Une longue balade vers la mer, la visite d’un musée dédié à la mémoire d’un magnat des chemins de fer, de hostellerie et une marche vers la plage.Un moment de repos au milieu de la balade.Et bien évidement une petite provocation.En revenant vers la gare, nous croisons un golf que l’on peut croire abandonné. Les effets de la baisse des taxes pour les riches montreraient-ils leurs limites. Même plus assez de sous pour arroser le parcours.Non loin de la gare je croise un cabriolet de rêve. Superbe devant.Magnifique arrière.Cela mérite bien un verre pour se remettre de nos émotions.En parlant d’émotions, un hommage est rendu à Guy Béart. Bizarre, non ?
Mais que signifie ce message ?Le groupe se retrouve pour le voyage retour et revenir à Fort Lauderdale.Une dernière courte marche et nous pourrons prendre un verre.
Un grand merci à Jorge pour son organisation irréprochable.