Archives mensuelles : février 2019

Les anciens passent au Pickle-Ball

25 février 2019

Jean-Michel et Susan se découvrent des atomes crochus avec le Pickle-Ball.Un peu moins rapide que le Tennis mais, in fine, tout aussi transpirant.Sans contexte, le frangin possède de beaux restes : la gestuelle, le regard. YAPLUKA débuter la perte de quelques kg.Renvoyer la balle outre filet, fastoche s’il n’y avait parfois un trou dans la raquette…

732(1)

Pas tous culs bénis

Les embouteillages ou les feux rouges permettent d’observer le cul des bagnoles.
Le plus souvent Jésus, Dieu et autres éléments de croyance et superstition offensent les heureux incroyants.

Parfois, et la religion n’y est pour rien, on a la chance de trouver des slogans à contre-sens des poncifs habituels.Le cul de cette auto pilotée par un septuagénaire barbu, tiens donc, les vieux cons seraient-ils un peu rebelles, la décoration du cul de ce cabriolet mérite quelques éclairages.
Donc, lisons de gauche à droite.


Les bigots collent derrière leur autos un poisson pour montrer leur attachement au prétendu Messie. Ici les tongs, les lunettes de soleil et la mention DUDEISM décalent le sens conventionnel du poisson. Quelques informations en cliquant ici pour l’article Wikipedia , ou mieux encore en cliquant ici pour aller sur leur site.
Non le type au volant de l’auto, ce septuagénaire heureux, ne croit pas en GOD (dieu) il croit au GOOD (le Bien).
De plus il participe à une organisation humaniste. Un petit tour chez ces gens là vous réconcilie avec les américains.
Certes, ils ne sont pas la majorité mais au moins ils existent.
OUF ! Tout n’est pas perdu.Et pour conclure, un petit coup de pied dans les couilles de la NRA, vous savez ce groupe de connards qui veulent que chacun porte un flingue pour défendre la liberté et qui hurlent dès que les autorités proposent que l’accès aux armes, comme dans le monde civilisé, soit quelque peu réglementé.

Je n’ai pas pu causer à ce vieux con, vieux con à mon image, mais au moins il me réconcilie avec les US. La bigoterie (le fascisme) ne passera pas.

755(0)

Obésité : une solution

Si vous appliquez le code de la route, vous n’entrerez pas en infraction avec le code de la diététique.Cela dit, McDo n’est pas le seul à pratiquer “Retour vers le Futur” en utilisant les vieilles enseignes.

Un Dimanche au Marché

Dimanche 17 février 2019

Rendez-vous est pris avec des amis de Susan dans un Marché qui propose bouffe à emporter ou ingurgiter sur place, fringues…
En fait, pour résumer, tout et n’importe quoi.
Un joyeux bordel, bruyant et bon enfant.

A l’entrée nous sommes accueillis par une production chinoise de machins électriques. Pas certain qu’ils soient autorisés sur la route.
Trois places riquiqui donc deux derrière. Prix affiché 4 400$. Tentés ?

De douces effluves de viande grillée, juste pour faire plaisir aux ultra-végans.Tiens donc, un clébard.Aux USA les chiens sont à la fois omniprésents, interdits quasiment partout et doivent impérativement être tenus en laisse. Cet endroit est un des rares où chien, foule bon enfant et bouffe se côtoient sans rechigner.Avec Susan nous attaquons le déjeuner par un Mimosa local, une variante qui mélange au jus d’orange une dose de jus d’ananas. Pas mal. Un second verre sera commandé car les crevettes ont vu le piment et les épices.
Sympa elles le font savoir.
Pour palier les effets pervers, le second Mimosa aura eu une fonction d’extincteur.

Il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte et, en chemin, nous avons croisé ce machin.Vu de derrière, ça rabote un peu le macadam.Désolé, vous ne verrez pas la crête de Huron (hurluberlu) du proprio.A mon avis, il vaut mieux ignorer le look du chauffeur et mesurer l’élégance du Château de la Carburation.
Un petit effort d’imagination : mettez-vous à la place du chauffeur et imaginez la vue vers l’avant une fois au volant du truc.
Je ne sais pas comment réagiraient les Pandores français en interceptant un tel attelage.

541(0)

Février 2019 à Seattle

Pendant qu’en Floride on recherche la fraîcheur, mes amis du Nord-Ouest, Seattle m’ont fait parvenir quelques photos. Je ne peux résister au plaisir de les partager avec vous.Le chat de mes amis Uschi et Axel, vous savez, mes amis qui m’ont hébergé lors de mon tour d’Amérique, le chat donc observe les stalactites.Soyons clairs, la neige est tombée.La 2CV Charleston ne servira pas dans les prochaines 48 heures.Pas plus que les chaises pour se relaxer tranquillement dans le jardin.

Et pendant ce temps, en Floride, je me contente d’un T-shirt pour mes balades.
A chacun sa misère.

366(0)

Le monde selon Pinocchio Trump

Nous avons tous des préjugés, certains plus que d’autres.
Ce qui suit le prouve.Première version, assez classique.Une autre version un peu plus caricaturale si la première ne l’était déjà.

Cela dit, il n’est pas le seul.Longue vie aux stéréotypes.

En revenant de la plage

Ce soir nous sommes partis balader les chiens sur la plage.
En revenant, au moment de regagner l’auto, j’ai croisé un Raton Laveur.Pas farouche la bestiole, pas forcément bon signe, la rage sévit ici, pas endémique mais elle sévit, alors on garde ses distances.

Saint Valentin 2019 – suite

15 février 2019

En me baladant, une pub dans la rue aura capté mon attention.Une vente aux enchères de voitures de collection, plus de 500 autos exposées, du tout venant récent à l’exceptionnel.

Sitôt dit, sitôt fait, Susan et moi nous nous précipitons pour écumer les lieux.
15$ par personne l’entrée, pas donné mais, à coup sur, cela va valoir le coup.

Big is Beautiful était avant les années 80 la règle du genre.
En Europe, cette règle souffrait quelques exceptions.

Une Fiat 500 de carrossier.Une BMW, si si, une BMW construite sous licence ISETTA, auto connue en France sous le nom d’Isetta Velam.Une pensée pour Jean-Luc et sa C1,5 blanche.Patrick, te souviens-tu de ce voyage Paris-Venise, fin des années 50, dans une Pontiac semblable que ton père avait racheté à Louison Bobet.Dans un coin du hall où se tient la vente, une Ford GT, réinterprétation de la célèbre GT40.Le but de cette expo est une vente aux enchères. Pierre -Philippe, serais-tu prêt à échanger ta Mustang coupé pour la même en cabriolet. Celle-ci se prend pour une Shelby, à mon avis une imposture, elle n’a pas dépassé 20 000$.

Un exemple vivant d’une vente, comme si vous y étiez. Pas nécessaire de comprendre, juste se laisser porter par la cantillation du commissaire priseur.

Comment terminer une après-midi aux enchères

L’année dernière, lors de notre première Saint Valentin, afin de séduire Susan, j’avais préparé deux homards au court bouillon, homards servis accompagnés d’une mayonnaise maison, mayo cent fois plus sexy qu’un machin industriel jaunâtre.
Cette année, même motif, même punition avec une variante toutefois, cette fois ci ils sont passés au four.Opération délicate mais nécessaire, les fendre dans le sens de la longueur.
Reste à les cuire, 25 minutes à 200°, en attendant, Champagne et comme il s’agit de la Saint Valentin, la suite se passe derrière portes closes.

732(0)

Saint Valentin 2019

Nous aurons tous, un jour, l’occasion d’être célèbres et passer à la TV, élément ultime de la reconnaissance. En cette Saint Valentin 2019, c’est ce qui est arrivé à Lucien, le sixième de mes petits-enfants, qui pose sa question en début de clip et ses parents qui concluent, de façon émouvante, ce moment.

N’oubliez pas de sourire.


643(0)

Balade le long de la plage

Pôvres Clébards

En ville, aux US, comme en France aussi, les règlements, lois et autres injonctions envahissent notre quotidien. Parmi les exemples qui me semblent relever de notre imbécile relation au principe de précaution, relation qui empiète chaque jour sur notre liberté au nom d’un risque le plus souvent lié à notre incompréhension de notre environnement, l’application systématique du principe de précaution montre notre incapacité à mesurer le coût de la contrainte lié à la protection face à un risque hypothétique contre le bénéfice réel d’une liberté assumée.

A ce propos, sans chercher midi à quatorze heures, un clébard libre et fatigué d’avoir pu se défouler est bien moins dangereux qu’un clébard frustré de ne pouvoir cavaler et se mesurer régulièrement à ses congénères.

Parmi les exemples de réglementations invasives celles concernant nos animaux domestiques, en particulier celles concernant le chien montrent leurs limites liberticides.

Ici, aux US et en particulier en ville il est impossible de se balader avec son clébard, Danois ou Teckel, Berger Teuton ou Chihuahua, agressif ou convivial, sans que celui-ci ne soit tenu en laisse. Même sur la plage, lieu ouvert, prône  au jeu, au défoulement, à la liberté, l’intrusion réglementaire s’impose.Vous noterez que non seulement les clébards doivent être tenus en laisse mais que de plus, si la laisse ne suffisait pas, il faut qu’ils soient sous contrôle. Si la laisse n’est pas un moyen absolu de contrôle, quel contrôle dois-je mettre en œuvre ?

Posons nous la question du risque de la liberté.

  • Combien de morts par clébards domestiques sous contrôle ou errants ?
  • Combien de morts par armes à feu mises à disposition avec ou sans permis ?

Vrai la NDA (National Dog Association) est moins puissant que la NRA (Association Nationale des Flingueurs sans contraintes). Bureaucratie totipotente et déresponsabilisation de l’individu sont les deux mamelles euthanasiantes des sociétés modernes.

Fulgence, Au Secours

Grand Architecte du métro parisien, Fulgence Bienvenüe ferait-il des émules à Fort Lauderdale.

La photo ci-dessous, très probablement une bouche du nouveau Métro de Fort Lauderdale, ne serait-elle pas la preuve que les transports en commun sont l’Avenir de l’Humanité.

539(1)