Antiquités Vintage

9 Mars 2020

En fin de semaine dernière, en sortant du restaurant Le Rendez-Vous, un estancot dit français mais incapable de servir un Pastis, nous sommes partis traiter une fièvre acheteuse dans une boutique dite Vintage.  Dès l’entrée, je suis tombé en arrêt devant un tire-bouchon déjà croisé chez l’ami Philippe. En ces temps de spéculation boursière, j’ai pour lui une excellente nouvelle, en cas de coup dur, il pourrait en tirer 420$. La preuve en cliquant ici.

Comme tous les objets sont présentés à des prix dissuasifs, nous avons poursuivi la visite avec des oursins dans les poches.Un coup de fil à mon conseiller financier pour connaître ma capacité d’auto-financement.Un autre pour confirmer qu’en cette période de crise, il est urgent d’attendre.Ne pouvant vider mes poches, j’ai tenté de les remplir.Incapable de prendre une bonne décision, il me restait à écouter radio trottoir.Le Philips ne parvenant pas à s’accorder sur la démarche à suivre, j’ai tenté le Crosley, un des postes préférés de Bruno. Pas mieux.En dernier ressort, j’ai tenté ma chance sur un Philco qui n’est pas sans rappeler les Téléavia de la jeunesse des babies boomers.

Et vous, vous achetez quoi ? Pour me le faire savoir, cliquez ici.

234(1)

Laisser un commentaire