Archives de l’auteur : jlc

2018 Halloween

La nuit du 31 Octobre au 1 Novembre, un peu comme à Mardi-Gras, tout est permis, en particulier pour les déguisements. Certains quartiers sont plus actifs que d’autres, les quartiers Gays en particulier. Donc escapade ce soir là vers Wilton Manors.

Le niveau de bruit ambiant, bien supérieur à un Concorde au décollage, aura coupé mes envies de reportage. Toutefois trois photos auront ponctué cette balade.Un groupe qui ne refuse pas l’Echec.Deux Folles un rien bariolées.Enfin, dans l’extravagant, une cavalière joliment montante.

Une soirée carcérale

Fin Octobre 2018

Dans le cadre des animations “sociales” de la co-propriété, ce vendredi soir est organisée une soirée à thème autour d’une série diffusée exclusivement aux US, “Orange is the new Black”. Un jeu de mots autour de la couleur de l’uniforme des prisonniers et de la couleur de ceux qui sont majoritairement emprisonnés.Qui dit prisonniers implique un représentant de la Loi. Je m’y suis collé.En voila deux que j’aurais bien arrêtées si cela n’avait déjà été fait.Et aux US, comme partout ailleurs, tout finit en chansons, YMCA, le tube des Village People aura participé à l’animation de la soirée.

Fort Lauderdale Octobre 2018

A Fort Lauderdale, comme à Orange, j’ai la chance de voir le soleil se lever, dans un cas derrière le Ventoux, dans l’autre sur l’Océan Atlantique. Pour le moment les couleurs ne sont pas spectaculaires mais je ne désespère pas de proposer un lever de soleil tout en rougeurs.Si je n’ai pas encore capturé un lever rougeoyant, en ce dimanche 21 octobre au soir, j’ai suivi un coucher étonnant : à droite du soleil un voile gris dénonçait une forte pluie alors que le soleil trouvait une percée.Qui peut affirmer que seules les barcasses à moteur trouvent grâce auprès de nos amis US ?La loi du plus fort est toujours la meilleure. Si le pont routier se lève et arrête les autos pour laisser passer le bateau, celui-ci attendra le passage du train pour poursuivre sa remontée de la rivière.Ce matin vers cinq plombes du Mat, je savais la lune basse sur l’horizon, j’ai donc tenté ma chance. Pas de bol, les nuages ont gâché le coucher. Ce n’est que partie remise.Foutu pour foutu, je me suis retourné vers la ville et demandé à mon appareil de capturer l’ambiance. Ici la photo prise à F22/20s. Faut pas bouger, Parkinson et Delirium interdits.La même à F22/2s, bien plus proche de la perception naturelle.
Il semblerait que notre ami Donald ne soit pas unique, il aurait même un sosie.Ce mardi matin, j’ai enfin réussi à pouvoir observer un coucher de lune. Et quelques minutes plus tard, en regardant vers l’Est, un lever de soleil sur l’Océan Atlantique.Hier soir premier match des World Series, la finale du championnat de Base Ball. En ouverture de ce moment si important dans la vie US, Susan et moi avons ouvert une boîte de Caviar Rouge (oeufs de Saumon) et une bouteille de Champagne offerte par Jacques.
Que la vie est dure en cette fin octobre, 25°, pas de vent, Champagne et belle compagnie.En parlant de bonne compagnie, je suis parti à la chasse aux Iguanes, ici un superbe mâle qui prend refuge dans un arbre.Un femelle joliment colorée.Un écureuil fort curieux.Un chat pas vraiment satisfait de ma présence.Enfin, en retour de balade, un objet bizarre. Cet objet fait l’objet d’un Quizz, pour répondre cliquer sur la photo.
Attention, seuls les utilisateurs enregistrés et connectés sur le site pourront répondre.

Virée entre Mecs avec Lucien

J’avais promis à Lucien d’aller en avion à Aubenas pour un déjeuner. C’est chose faite en ce mois d’avril 2018.Fier comme Artaban après un vol de vingt minutes.La commande est passée.Les assiettes torchées.Reste à se choisir un avion pour le retour. Tranquilles nous reprendrons le nôtre.Et à l’arrivée, un petit nettoyage pour que l’avion soit prêt pour un prochain vol.

Bagnoles en Avignon

Si un jour je suis riche, c’est une A110, comme celle de droite que je veux, en bleu naturellement. L’A610 fut le chant du cygne. Sympa mais moins sexy.Dans un coin, délaissées de tous, une Riley, une TR2 mais oui, une TR2 et une 11CV Légère taillent la bavette.

Sinon, pour le reste, pas grand chose de bien bandant. Mais bon, au moins j’ai vu.

Salon Octobre 2018

Avant d’aller voir les zavions, gros et petits, il fallait bien se restaurer. Sitôt dit, sitôt fait, l’ex dabe aura trouvé l’estancot idoine pour permettre aux huit impétrants de se goinfrer.Et oui, tout débute par des discours, même une exhibition d’avions en vol. Vous noterez le vif intérêt que portent au discours du général l’un des BIA primés et l’élite de l’escadrille d’accro.Pour débuter l’envol, rien ne vaut la chute, parfaitement contrôlée elle, des paras.Nous n’étions pas en terre inconnue, parmi les pilotes participants l’ACHC était fort bien représenté. Florent, vu plus haut, et Mélanie, qui démontre ici que son avion n’est pas équipé de l’option “Marche Arrière” pourtant si utile par ailleurs auront, une fois de plus, démontré leur indéniable talent.Serait-ce une démonstration d’interception par la patrouille qui traite ici une tentative d’intrusion par encadrement dans un espace aérien protégé ?Que serait la La Patrouille de France sans ses fumigènes tricolores ?Et comme nous sommes en France, voici présentée la toute nouvelle figure du Tire-Bouchon.Enfin pour clore le diaporama, au moins en ce qui me concerne, un passage basse altitude du fameux décolle cérumen du conduit auditif par vibrations acoustiques, le Rafale.

Cela dit, en quittant le deuxième degré, une fort belle journée qui se sera déroulée sous un ciel radieux. Coup de bol car, pendant la nuit qui aura suivi cette belle présentation, la pluie qui avait été largement absente ces dernières semaines s’est invitée. Remercions la pour sa retenue pas si légendaire, sa venue après la bataille aura permis de belles prises de vue.

 

Quizz 1

Après quelques années de fonctionnement intermittent dans un environnement standard, le filament tungstène de cette ampoule s’est coupé.
Après plusieurs années, rien d’anormal.
En revanche la transparence du verre de l’ampoule pose problème.
Lors de sa fabrication, l’ampoule était parfaitement transparente.
La face interne est désormais recouverte d’un voile laiteux.

Dedibox Crash du serveur

La vie des ordinateurs est pavée d’incidents. Ce qui est vrai pour les pôvres utilisateurs domestiques, l’est aussi dans les Data Centers ultra sécurisés.

En septembre 2018 mon serveur hébergé chez Illiad n’a pas survécu à un déménagement. Après reconfiguration, j’ai récupéré une sauvegarde. Malheureusement, et c’est une faute de ma part, celle-ci datait de mars 2018. Six mois de perdus. Si votre compte a disparu, n’hésitez pas à le recréer. Désolé.

23 Septembre Virée des Sixties

Comme d’hab, Robert, le Dab du club, rameute les ouailles pour prêcher la bonne parole.
Venez mes Agneaux, activez vos destriers, un Gueuleton vous attend.Si tôt dit, si tôt fait la meute se regroupe et, sous la bienveillante direction de Lucien, une pause de regroupement est programmée. Au signal, chacun rejoint son automobile et, dans un élan irrésistible, la meute progresse.Arrivés sur place, chacun range son auto et se prépare à faire bombance.Dans le club des Sixties l’œcuménisme est la règle. Côte à côte Renault (R17TS) Triumph (TR6) et Citroën (11 légère) communient à la gloire de la production française. Oui Monsieur, rien n’égale la production de l’industrie française en matière d’automobile et de mâle séducteur.Enfin, force est de constater que l’Italie tente, avec de bons arguments, de contester cette supériorité.Les arbitres de la beauté, Laurent et Denys, une fois repas ingurgité, se préparent à rendre un verdict irréprochable.Parmi les jurés, un couple délicieusement porté par une Alfa Roméo, se prépare, lui aussi, à confirmer le verdict. L’Amour et l’Automobile (sans pour autant exclure la moto, la vraie, Ducati par exemple) participent à cette réflexion.Dans quelques kilomètres nous rejoindrons un Saint Graal.Les autos et les chauffeurs se regroupent.La vue vers le Nord est superbe.La vue vers le Sud, la vallée de la Durance, ne l’est pas moins et impose à tous un moment de recueillement lié à la beauté du paysage.Force est de constater que certaines autos, un peu capricieuses, sont confrontées au savoir faire curatif de trois générations d’experts mondialement reconnus à Carpentras à savoir les L Cube, Lucien, Laurent et Lucas. Automobiles capricieuses tremblez : ces Experts sauront vous faire plier, rendre gorge et repartir.
Faut pas niaiser, Tabernacle !Au fond, le Mont Ventoux nous indique le chemin à suivre pour rentrer à la maison. Dans cent vingt minutes ce sera chose faite et autour d’un verre, nous commémorerons cette fort belle journée.

Merci à toute l’équipe pour cette superbe journée.