Archives de catégorie : Non classé

Susan’s Summer 2019 Week 1

Left Florida on June 9, landed Monday June 10, almost dead. SNAFU!
Unable to take any pictures while begging for a visa at the US Embasy on Tuesday.
Wednesday was a kind of Day Off with Carole, Laurent and grand-kids.

June 13 First Getaway

As Notre-Dame de Paris is inaccessible, drove to Chartres. After D Day, Mc Do, Hollywood movies, TV SitComs, the Great invasion continues: Bagels are on their way.A sister of Notre-Dame de Paris, la Cathédrale de Chartres.The Cathédrale might be almost one thousand years old, a page of History was written here in June 1940 when during the French retreat, Jean Moulin handed over the administration of the County to the German invaders. Weeks later he joined the Free French and led the Resistance till he got arrested and killed by the infamous Klaus Barbie.

29(1)

Une Tasse à Café

5 juin 2019

USA, haut lieu de la grosse moto, la Harley-Davidson, les USA produisent aussi des trucs genre Mobylette, tasse à Café, ce machin au bruit de moustique qui permet aux pré-ados de frimer et mesurer, non leur bistouquette, mais le niveau de bruit de leur engin.Voila le résultat, un vélo auquel on adjoint un réservoir et un truc à brûler de l’essence et brutaliser les oreilles des bourgeois à proximité.

La vraie question est de savoir si ce machin s’achète en boutique ou est le résultat d’une élucubration d’un bricoleur suffisamment adroit.

La vidéo YouTube ci-dessus vous donnera la réponse.

99(1)

Trois piliers floridiens

Fin mai début juin 2019

Premier pilier : BBQ impromptu provoqué par le le “Board” des propriétaires pour renforcer les liens. Grillades, Vin et Amitié sur une nappe en toile cirée achetée à Orange.

Deuxième pilier : réunion amicale où les petits vieux se la jouent à qui aura la plus grosse.La plus grosse maquette, cela va de soi.

Troisième pilier : les balades le long de la rivière, source de belles rencontres.

41(0)

Ça plane pour eux

23 mai 2019

Il n’y a pas que les vieux qui rêvent de voler, les jeunes aussi.Jean-Michel, mon frangin, s’est offert un baptême de l’air en planeur.Susan aussi. Je ne serais plus le seul du groupe à avoir tenté l’aventure. Voir l’éclaireur.

Et pour immortaliser le premier décollage de Susan.

136(0)

Une balade avec une nonagénaire

21 mai 2019

Après de nombreux atermoiements, Gary est enfin venu nous proposer de faire un tour avec sa Ford Model A de 1923.Une auto dans un état Concours. Gary aura attiré les foules : les gardiens chargés de la sécurité et du valet parking n’en revenaient pas.

Johnny lui-même, celui de la photo précédente aura filmé le départ.C’est parti pour une belle balade le long de la plage.

Merci Gary pour ce moment.

65(0)

Nostalgie Post-Moderne

16 mai 2019

Parti faire mes courses dans le temple de la consommation, COSTCO, un équivalent américain de METRO, à l’entrée du hangar, je suis tombé en arrêt devant une console de jeux à l’ancienne.Une vraie console avec un écran comme on n’en fait plus (pour les puristes un écran à “balayage cavalier rafraîchi”), avec une surbrillance aux points de raccrochage. Un retour de plus de quarante années en arrière, lorsque les mémoires vidéo ne permettaient que l’affichage de caractères. Pour moi, une cure de jouvence. J’ai tenté d’y jouer sur cette console, mais n’ayant jamais été un aficionado de ce genre de truc, je me suis contenté d’admirer la beauté du jeu et du graphisme ultra-simplifié.

Et puis, on ne se refait pas, les tubes à l’ancienne, ça n’existe plus. A l’évidence il y a un BUG. En y regardant de plus près, la boite manquait de profondeur pour loger un CRT, un tube à l’ancienne. L’écran devait donc être un écran plat. Mais dans ce cas, si l’écran est un écran plat, c’est forcément donc un écran numérique. Si c’est un écran numérique, pas de balayage cavalier, mais une émulation superbement faite.

Restait à trouver une confirmation à mes conclusions. Le descriptif de vente du produit y pourvoit.Ben voila, pour moins de 200 US$, dans une enceinte au look retro, un écran LED couleur derrière lequel se cache un superbe logiciel, logiciel qui, pour ce jeu, ne produit que du N/B avec des tracés vectoriels à l’ancienne.

Si ce machin était disponible en France, il serait déjà dans mon salon.

118(0)

La première voiture de Lucien

15 mars 2019

A chaque voyage en Floride, un petit pèlerinage chez Classic Gateway, un vendeur de belles bagnoles, des anciennes en particulier. Cette fois, je suis tombé en arrêt sur l’objet suivant.Une jolie Corvette des années 50 à l’échelle 1/2 ou 1/3, motorisée par un moteur de tondeuse à gazon, le tout fabriqué au Brésil, aura attiré mon attention. Lors de mon tour des véhicules exposés, j’en ai repéré six réparties parmi de vraies Corvettes, Mustang et autres Cadillacs.

Restait un problème à résoudre, quel en est le prix. Inutile de vous faire languir, vingt mille US$. J’ai beau apprécier mon petit-fils, à ce prix là, je préfère lui prêter ma 2CV.

129(0)

Orange : une page se tourne

Benjamin Franklin affirmait que trois déménagements valent un incendie. Si le déménagement, je connais, j’ai la chance de ne pas avoir vécu un incendie. Alors je déménage.La preuve : une pièce à vivre transformée en zone de stockage.Et pour cette opération, Susan m’a proposé son aide. Elle est venue passer le mois d’avril à Orange. Ici, lors d’une pause, en grande discussion avec Carole, toutes deux profitent de la terrasse et du soleil.Pendant ce temps, une dernière plancha avec trois magrets de canard.Une plancha pour nourrir la famille affamée.
Et il y  a motif, tous participent au déménagement.Toutes les bonnes volontés furent requises, cela inclut les petits-enfants.Le jour J, D day en anglais, le camion de 30m3 sera efficacement chargé.Voilà le camion au moment de la fermeture des portes. A l’arrivée certains, pas forcément mal intentionnés, affirmeront que le camion a été chargé à la fourche. En ce qui concerne les derniers éléments, ce n’est pas totalement faux.

Le lendemain, le vendredi 3 mai 2019, Susan et moi prendrons la route et tourneront définitivement la page résidence principale à Orange. Si nous tournons la page Provence, nous nous préparos à en ouvrir une nouvelle, le retour à Nozay.

Ce fut une belle aventure humaine,
– j’ai découvert la Provence, ses natifs et ses envahisseurs nordiques, envahisseurs dont je fus,
une belle aventure climatique,
– si l’on exclut le Mistral, la météo est douce,
une belle aventure personnelle,
– en Provence j’aurais réalisé mon rêve de gosse, je suis devenu pilote.Sur le chemin, à Lyon, les estomacs criant famine, j’ai offert à Susan une parenthèse pseudo américaine. Le dimanche, une fois le camion presque vide, une dernière tournée pour livrer les derniers éléments promis ou empruntés. Lundi je rendrai de camion.J’ai quitté Orange et ses douces températures, j’ai retrouvé L’Île de France et ses frimas printaniers.Une flambée pour se réconcilier avec la vie. Pour nous reposer, Susan et moi retournons passer quelques semaines en Floride et nous préparer à vivre un été de SdF.

299(0)

Susan’s 2019 Spring trip Week 4

17 avril 2019

Pour cette quatrième semaine, Susan profite de la douceur du soleil levant. Toutefois, sa venue en ce mois d’avril n’est pas seulement consacrée à profiter du printemps.La maison d’Orange est vendue. Un déménagement se prépare longtemps à l’avance. Ici les caisses remplies essentiellement de livres.

20 avril 2019 Moules frites à l’ACHC

La vocation d’un aéro-club est de révéler des vocations.Modèles réduits et pré-ados ne font pas mauvais ménage et ce, d’autant plus que les belles démos auront été réalisées par un jeune de onze ans. Il passe un programme à faire pâlir d’envie un champion du monde.Des avions superbes.Et si ce Cri-Cri était un modèle Réduit, ce serait un Petit-Gros.YAPA que l’aviation dans la vie, la bouffe aussi ça existe.
En ce 20 avril, le Nord, le vrai, s’est installé en Provence. Au menu Moules Frites, Merguez.Reste une question majeure : cette moule double est-elle le résultat d’une mutation due à Tchernobyl ou au réchauffement climatique.Bravement Susan ignore le principe de précaution et déguste sa part de moules.Un verre ça va. Trois verres… Enfin, j’ai vu mon ex-avion, il est dans de bonnes mains.

Et en ce qui concerne cette belle journée,
– un grand bravo à Patrice pour le buffet, mené de main de Maître, qui aura rassasié les plus affamés,
– un autre grand bravo au club pour avoir ouvert ses portes à une forme d’activité aéronautique rarement trouvée sur les terrains.