Archives de catégorie : Susan France

Kafka dans la culotte

14 avril 2021

La COVID pose à tous une série de problèmes. Parfois ces problèmes relèvent de l’impossibilité épistémologique, en particulier lorsque la bureaucratie s’en mêle. En introduction il me semble impératif de convoquer les Shadoks afin de participer à la résolution du conflit décrit plus bas et permettre à ma compagne, Susan, de me rejoindre.

Exposé du problème

Après plusieurs années d’une relation harmonieuse, avec Susan nous avons décidé d’officialiser notre relation. Deux voies s’ouvrent à nous qui sont respectivement le PACS ou le Mariage. Malgré les immenses progrès liés à la dématérialisation, afin de déposer un PACS au tribunal ou célébrer un mariage en mairie, la présence physique des deux impétrants s’impose. Non sans difficultés nous avions obtenu à l’automne 2020 un Laisser-Passer dérogatoire dans le cadre de « Love is not Tourism », cadre que l’Union Européenne avait réussi à imposer. La nouvelle vague de rang N de la COVID avait rendu la directive « Love is not Tourism » inopérante. J’ai donc sollicité de la part du service des visa la marche à suivre pour pouvoir nous marier et contourner les contraintes liées à la crise COVID.


Bonjour,
à l’automne 2020, ma compagne et moi avons pu nous retrouver à Paris.
Susan est retournée en Floride mi-décembre.
Vous trouverez en PJ le laisser-passer qui nous avait été transmis.
Depuis la fermeture des frontières ne nous permet de nous retrouver.
Bien que de de part et d’autre de l’Atlantique, nous avons décidé de nous marier avec un contrat dès que possible.
Tous deux âgés de 72 ans, Susan a reçu ses deux injections.
Je recevrais la seconde fin mai, nous serons donc vaccinés.
Afin de pouvoir
– signer le contrat de mariage,
– publier les bans et
– nous marier courant juillet en France,
permettez-moi de vous solliciter en vue d’obtenir un Laisser-Passer pour début juin.

En vous souhaitant bonne réception et dans l’attente de vous lire, croyez Madame, Monsieur, à notre sincère respect.
JL Cech & Susan Umansky


Avec la vitesse de l’éclair, ce qui prouve que ma demande n’est pas tombée du ciel en prenant les services des visas à revers, j’ai reçu la réponse suivante.


Solution initiale du service des visas

Bonjour,
La délivrance de laissez-passer « love is not tourism » a été suspendue en janvier 2020.
Vous pouvez solliciter un laissez-passer en vue de vous marier.
Pour se faire, vous devez être en mesure de fournir de manière non exhaustive les pièces justificatives suivantes, en fonction de votre situation :

  • Le formulaire en pièce jointe en format Word, saisi informatiquement ;
  • demande écrite signée, avec coordonnées complètes, précisant notamment la durée du séjour envisagé ;
  • Préciser si il y a le projet de résider en France après le mariage ou de revenir aux USA ;
  • copie de votre pièce d’identité
  • Preuve de votre résidence en Floride
  • La preuve de la nationalité française du futur époux résidant en France,
  • le certificat délivré par le maire du lieu de célébration du mariage précisant que la publication des bans a été effectuée et n’a donné lieu à aucune opposition.
  • Preuve d’une réservation d’un billet retour
  • Justificatif d’hébergement en France
  • l’engagement de septaine en pièce jointe

Nous vous remercions de donner un titre à chaque document.
Cordialement,
Nom de l’agent masqué


Muni de ce courriel donnant la marche à suivre, je me suis rendu à la mairie de Bourg la Reine afin de confirmer la marche à suivre. Malgré les côtés particuliers de ma demande, le mariage entre un français et une américaine, l’agent de la mairie m’a communiqué la liste des documents nécessaires. Il m’a précisé que, conformément à la loi, le dépôt se fait en présence des deux demandeurs, il déclenchera la publication des bans.

Pour sa part, le service des visas exige un document certifiant que le dépôt des bans n’a pas donné lieu à une opposition.
Or le certificat ne peut être obtenu sans publication des bans.
Notons que les bans ne peuvent être déposés sans la présence des eux demandeurs.

Afin d’éclairer le problème, j’ai présenté à l’agent de la mairie le message précédent. Celui-ci me propose de prendre contact avec le service des visas pour trouver une solution.
La politesse m’imposait d’informer le service des visas
Je leur fait parvenir le message suivant.


La solution initiale ne fonctionne pas

Madame,
je suis passé en Mairie ce jour afin de valider le dépôt de dossier de mariage.
L’obtention du certificat ne non opposition pose problème.
A ce sujet, la Mairie de Bourg la Reine qui est en copie de ce courriel prendra contact avec vous afin de trouver une solution.
Cordialement.
JL Cech & Susan Umansky


La réponse ne s’est pas fait attendre, claire comme il se doit.


Bonjour,
Le problème devient épineux, car les postes ne peuvent solliciter de laissez-passer que s’ils disposent du CNO après publication des bans.
Disposez-vous de justificatifs de vie commune récents (relevé bancaire, bail, facture…) ?


Pour info, les documents demandés avaient déjà été fournis à plusieurs reprises. Toutefois l’arrivée du CNO me pose un problème cognitif qui imposait à lui seul un éclaircissement. Je m’en suis ouvert au service des visas avec le message suivant.


Epineux, certes, mais que signifie le TLA CNO ?
De plus, il me semble, qu’à minima, les services des visas ne devraient pas ignorer les procédures en usage en France.
Quant aux documents demandés, ils vous ont déjà été fournis lors de la demande de laisser-passer dérogatoire accordé et fourni en PJ.
Toutefois, afin de faciliter le traitement de notre demande, vous trouverez aussi en PJ les documents qui auront permis l’émission du laisser passer initial.


Si l’acronyme CNO me posait un problème, j’avais espéré que TLA (Three Letter Acronym) en pose un autre à mon correspondant. Ce ne fut pas le cas, sa compétence ne fut pas prise en défaut.

La réponse du service des visas fut à nouveau, c’est à souligner, immédiate.


La solution : fastoche, faire comme si le pb n’existe pas

Monsieur,

  • Vous n’êtes pas sans savoir que la situation ne vous permet pas de solliciter de laissez-passer « relation sentimentale » en ce moment ;
  • Le CNO (certificat de non-opposition) est exigé dans le cadre d’une demande de laissez-passer en vue d’un mariage en France, et ce consulat se conforme en cela aux instructions gouvernementales ;

Devant l’impossibilité de solliciter actuellement l’un des 2 laissez-passer évoqués, il pourrait être judicieux dans la situation de Mme UMANSKY de voyager en tant que « concubin de français ». Sous réserve de fournir à la compagnie les justificatifs ad-hoc (Attestation sur l’honneur de concubinage + justificatifs récents à vos 2 noms de vie commune + copie de votre passeport), votre partenaire est susceptible de relever de l’attestation dérogatoire de voyage (cocher la case n°1). Dans ce contexte, le consulat n’intervient pas, les justificatifs étant directement présentés à la compagnie aérienne.

Vous trouverez ci-après le lien vers notre page dédiée : https://miami.consulfrance.org/covid-19-informations-essentielles-et-demarches-administratives

Pour voyager, il faudra :

  • Un test PCR négatif effectué moins de 72 h avant le vol à la compagnie aérienne lors de l’enregistrement (pour les passagers âgés de plus de 11 ans),
  • L’attestation de déplacement international dérogatoire disponible sur le site du Ministère de l’intérieur, accompagnée des justificatifs du motif du déplacement.
  • Une attestation sur l’honneur, à se soumettre aux règles relatives à l’entrée sur le territoire national métropolitain (attention formulaire distinct pour les moins de 11 ans). Cette attestation est également disponible sur le site du Ministère de l’intérieur. Elle prévoit notamment un engagement à s’isoler 7 jours à l’arrivée en France et à passer un nouveau test PCR à l’issue de cette période d’isolement.

Cordialement,


Le deuxième paragraphe est un exemple lumineux de la résolution bureaucratique d’une insoluble contention issue de la non compatibilité d’interprétation de la loi qui se résume par :

  • les deux demandeurs doivent être présents pour le dépôt des bans,
  • le résultat du dépôt des bans doit être transmis pour obtenir le laisser-passer.

La solution proposée est que les concubins peuvent sauter par dessus  les contentions administratives pour faire de même (Zeugma).

Et pour conclure, si l’on remplace Permis de Conduire par Visa, Jean Yanne donne la solution du bon comportement.


84(1)

Retour la Halle aux Vins

7 décembre 2020

Aujourd’hui une petite entorse au confinement allégé, nous sommes allés à la Halle aux Vins pour nous aérer, pas pour déjeuner, les estancots et autres restaurants sont fermés.

La preuve, il annoncent un service 7 jours sur 7 et ils sont fermés pour cause de COVID.

Susan sort incognito d’un magasin de fringues, miracle elle n’a rien acheté.

Avons croisé un Héron cendré de fort belle taille.

Ainsi quun couple de canards qui dorment sur une seule patte.


626(0)

Banques Couilles Molles de l’UE et de la République

5 novembre 2020

A la suggestion des services consulaires de Miami, afin de montrer que Susan et moi formons un couple pouvant justifier du Laisser-Passer dérogatoire, nous avons demandé à ma banque l’ouverture d’un compte joint. Ci-dessous, la réponse de ma banque reçue le 4 novembre 2020.


Bonjour Jean Louis CECH-MERINDOL,
Vous nous avez contacté par mail concernant une demande d’ouverture de compte pour votre femme.
Après étude des éléments transmis, nous sommes au regret de vous informer que nous ne pouvons donner une suite favorable à votre demande d’ouverture de compte.
Contrairement au fonctionnement de l’immense majorité des pays, l’assujettissement à la fiscalité américaine ne repose pas uniquement sur la résidence fiscale, mais intègre également la notion de citoyenneté.
Boursorama Banque, en tant qu’établissement bancaire français a fait le choix de ne pas entrer en relation avec des résidents fiscaux américains.
Nous vous remercions de l’attention que vous portez à Boursorama et nous vous prions d’agréer, l’expression de nos sincères salutations.


Ce message appelle quelques réflexions.

  • L’U.E. accepte une relation asymétrique en autorisant l’administration US a imposer l’extraterritorialité de ses lois à l’Europe sans que l’Europe impose les siennes aux US.
  • Pourquoi l’Europe dont le poids est supérieur à celui des US accepte-t-elle la dictature du dollar liée à son statut de monnaie de réserve, statut que sa dette globale ne justifie plus.

285(0)

Susan’s Week 1 and 2 in COVIDland

28 octobre 2020

  • Si la première semaine fut consacrée au rattrapage du décalage horaire, le début de la deuxième semaine aura été consacrée à une courte virée en Champagne et une visite du chateau de Versailles.
  • If the first week was devoted to catching up with jet lag, the beginning of the second week will have been devoted to a short trip to Champagne and a visit to the Chateau de Versailles.

  • La cathédrale de Reims, juste avant le couronnement de Susan.
  • Reims Cathedral, just before Susan’s coronation.

  • Découverte par Susan du Sourire de Reims
  • Discovery by Susan of the famous Smile of the Reims Cathedral.

  • Et lors du Dîner au restaurant dans la vieille ville de Troyes, pour faire suite au couronnement de Susan, le Père JL se prend pour un prélat.
  • And during the Dinner at the restaurant in the old town of Troyes, to follow the coronation of Susan, Father JL takes himself for a prelate.

  • Dans la file d’attente pour visiter le chateau.
  • In line to visit the Chateau de Versailles.

  • La Galerie des Glaces où fut signé le criminel traité de Versailles qui ponctua la fin de la Grande Guerre et débuta la Deuxième Guerre Mondiale.
  • The Hall of Mirrors where the criminal Treaty of Versailles was signed. It marked the end of the Great War and started the Second World War.

 

  • Susan rêve-t-elle d’installer un tel lit dans notre nouvel appartement.
  • Does Susan dream of installing such a bed in our new apartment.

175(0)

Love is not Tourism – 08

16 octobre 2020

  • 63 jours après avoir déposé la demande de Laisser-Passer dérogatoire, le très saint Sésame est arrivé. Vous le trouverez plus bas. Lundi 19 octobre 2020 nous quittons l’accueillant Sint Maartens, le côté batave de Saint Martin, par le vol AF 499 pour rejoindre la grisaille de l’Ile de France.
    Obtenir ce Laisser-Passer ne fut pas un parcours indolore, en cause les hésitations procédurières d’une bureaucratie peu capable de gérer à la fois une certaine improvisation et une relation client disons attentive.
  • 63 days after submitting the derogatory permit request, the Most Holy Sesame arrived. You will find it below. Monday October 19, 2020 we leave the welcoming Sint Maartens, the Batavian side of Saint Martin, by flight AF 499 to join the grayness of the Ile de France.
    Obtaining this laissez-passer was not a painless journey, the procedural hesitations of a bureaucracy little able to manage both a certain improvisation and a customer relationship, let’s say attentive.
19102020 - UMANSKY Susan Elizabeth - LINT

410(0)

Saint Martin Jour/Day 8

12 octobre 2020

  • Dans le cadre d’une dématérialisation, les miracles de Lourdes sont-ils désormais accessibles n’importe où dans l’Univers ?
    Après plus de 60 jours d’attente, un message du consulat de Miami nous informe que notre dossier de Laisser-Passer dérogatoire pour Susan serait accepté si nous fournissons un récépissé de billet d’avion Aller-Retour. Si OPODO ne nous fait pas un petit dans le dos, ce sera chose faite ce soir.
    MIRACLE ?
  • Are Miracles now available World Wide and not only in sacred places like Lourdes?
    After more than 60 days of waiting, a message from the Miami consulate informs us that our file would be accepted if we provide a receipt for the round trip plane ticket.
    MIRACLE?


    Ce matin ma félinophilie n’a pas été récompensée : la petite chatte blanche a humé le morceau de lard que je lui tendais, elle l’a simplement ignoré.
    This morning my feline love was not rewarded: the little white cat smelled the piece of bacon that I handed her, she simply ignored it.A Marigot, nous sommes passés devant « Chez Martine », elle était absente.
    In Marigot, we walked by Martine, she was not around.La plage de Baie Rouge nous avait été recommandée pour l’observation des poissons. Le voilier, en haut à gauche de la photo, montre que les ravages d’Irma restent particulièrement présents.
    The Baie Rouge beach was recommended to us for fish watching. The sailboat, at the top left of the photo, shows that Irma’s ravages remain particularly present.Les ruines du petit restaurant de plage le confirment.
    The ruins of the small beach restaurant confirm this.


    Message reçu ce jour du Consulat 60 jours après le dépôt du dossier.

Bonjour Monsieur Cech,

Nous sommes en bonne voie pour obtenir le laissez passer de Susan, cependant il faut que vous me fournissiez une réservation de vols a/r pour son séjour en France. Comme pour un visa, nous avons besoin d’un billet d’avion pour établir ce laissez passer. Je dois voir sur cette réservation toutes les informations inhérentes à ses vols (n° de vol, aéroport de départ et d’arrivée, heure d’arrivée, date de départ etc…)

Pourriez-vous me le faire parvenir dès que possible ? Je suis au bureau jusqu’à 12h30,heure de Miami, si celui-ci me parvient avant, je pourrai l’envoyer en France dès aujourd’hui pour décision.

Le départ ne doit pas intervenir avant au moins la fin de cette semaine : le temps de recevoir le laissez passer et Susan devra réaliser un test PCR dans les 72h précédant son vol et être en mesure d’en présenter les résultats a l’embarquement.

Je vous en remercie par avance,

Cordialement.

Sans autres commentaires, du moins pour le moment.

296(0)

Love is not Tourism – 01

14 septembre 2020


Français
le 7 août 2020, il y a donc sept semaines, la Commission Européenne a invité les pays membres à permettre aux couples, même non mariés, à pouvoir se réunir. Dans la foulée, le Secrétariat d’Etat au Tourisme a fait une annonce fracassante d’ouverture des frontières sur ce sujet.
Après avoir été baladé pendant deux semaines de Consulat en Consulat général, Susan et moi avons réussi à déposer un dossier noté complet auprès du Consulat de France à Miami le 17 août 2020.

Malgré plusieurs relances, nous entamons la cinquième semaine de Silence Radio.
Et telle la Sœur Anne, nous ne voyons rien venir.
Notre dossier est tombé dans le trou noir de la Désespérante Bureaucratie.


Globish
on August 7, 2020, seven weeks ago, the European Commission invited member countries to allow couples, even unmarried, to be able to reunite. In the process, the Secretary of State for Tourism made a sensational announcement of the opening of borders on this subject.
After being walked for two weeks from Consulate to Consulate General, the Consulate of France in Miami on August 17, 2020 acknowledged reception of a complete document.

We are entering the fifth week of total black out.
Buried under bureaucratic silence. Intolerable.


Pour partager vos aventures sur ce sujet cliquez ICI.
To share your experiences on this matter click HERE.

342(0)

Susan’s Summer 2019 Week 10

Last week we decided to give a final answer (yes of course) to the following question :
Did you see Jim Morisson grave in Paris?To find the place, we just had to follow the crowd bound to the sanctuary.But is Jim Morisson the only one you should pay a tribute to? Of course not.
Earlier, as we were in the Montparnasse cemetery, we had hand picked a few places to honor.
This time we just walked randomly and ran into some Hall of Famers.
Victor Schoelcher for example, everyone in the universe knows him for his fight.
If you do not belong to the category « Everyone », click on the link above, you will understand why tou should revere his memory.While we are in a remembrance moment, let us pay a tribute to the non French who fought, with courage, in France, to save Liberty and Democracy.
Here, and do not think that I am overly chauvinist, let me ask you to join me and, together, pay a tribute to the Czech people.

After leaving the Père Lachaise, one of the two major Paris cemeteries, we walked down the rue du Chemin Vert and made two encounters. To be honest only the second one was planned.First stop.
To maintain the glamour reputation of Paris, this shop sells erotic books.
The shop was closed so we did not bring back a sample to share with you.The second stop is more emotional.
Here lived someone who will never be replaced in my memory.
Because our mothers were High School friends, with Patrick, we have shared good and excellent times for the last seven decades.
From cradle to the present moment. Can you say better?Susan loves art, so we made a stop in Barbizon. Please note that even the Post Office is Art.Art did I say?Probably yes.Barbizon is not far from Fontainebleau famous for its Château built by François I (pronounce François Premier). Here Napoleon abdicated the first time in April 1814.Back to Paris for a last walk before Susan returns to Florida. Of course a last fine lunch in our Tuxedo like attire.As a final smile, a forbidden picture.

Susan returned on August 15, we shall reunite in 5 weeks for a French family reunion in Florida in October.

1550(0)

Susan’s Summer 2019 Week 9

Second Week in the Paris area

Now that Susan has become an expert in public transportation, ie the Paris Metro, she travels by herself and begins discovering Paris on her own.

Along the right bank of the river Seine, East of Paris was a large estate dedicated to wine trade. By the end of the fifties, the area was reassigned: on the left bank a Science University, on the right bank, a park. Vanessa, my daughter and Salomé met Susan for a discovery of the park.Sculptures, ponds decorate the park.As everywhere in this world, shopping booths pop. Some elements of the previous architecture remain, so do the rails of the train that moved the goods around.Last year, Susan discovered China Town, we had a dinner at this restaurant.
As a celebration to this Anniversary, we did an encore.
By the way, she is not the only person with whom I spent a dinner there, my Buddy Claude will recognize the place, it has been there for at least 30 years.On the way to the restaurant, we ran into one of the Fontaine Wallace that ornate Paris, and not only Paris, ever since the end of the XIX century. But let me be square, even though wine is a French common beverage, these fountains offer water only.Paris tries to keep the original artefacts, here an Art Deco Metro station.

Another day in le Marais

A promise was made to Susan a long time ago: a visit to the Musée Picasso. Here we are enjoying, on the ground floor, a common exhibition Calder-Picasso.
Abstract of slightly figurative art offers a large space for naming the works. Here Calder named his word « Wooden Bottle with Hair ». To my point of view, I would have rather called it « Rock attracting Fishes ».As we left the Picasso Museum, we ran into a feather covered bike.
The designer must have smoked untested substances.As we were hungry, in the Plaetzl of Paris, the Jewish quarter, we made an attempt to enjoy Fallafel. The lines were too long, we gave up hoping to find another place.During our search, a Rabbi asked me if I was Jewish and if I had done my daily Mitzvah.
Of course I had was my answer My Mitzvah was to visit the Picasso Museum with Susan.
As a matter of fact, the guy wanted me to lace the Tefilin and do the prayer with him.
I will not get into the details but, after a Pilpul, he understood that it was a lost cause.
Susan looked at us silently during the discussion and could not stop laughing as soon as we left.Facing the restaurant was a shop named « The Trouser », the motto of the shop is
« You’ve got beautiful legs, you know? »
This of course makes a reference to a 1938 movie called « Quai des Brumes » and if you read the previous Susan’s Weeks, you will smile.

On the way back to the Metro we ran into two shops.The first one is a famous Gay shop.The second one is the world famous Mariage Frères that sells teas,
Susan could not leave without a can of local Earl Gray.Paris is not exempt of vandalism.Neither is the suburb of American invasion. We had to shop in the only COSTCO in France.
The good news is that if Susan falls into a home sick moment, a run to COSTCO will give her a shot of Americana. If the prices were not in Euro, it would be easy to beleive that you are in North America.On Saturday, a visit to the market where we bought Shrimps to prepare Flambé with Pastis for lunch and scalops for tomorrow.

Here comes the Sun(day)

You may have the Greatest Pinocchio, we have the Greatest Flea Market.
Susan had to discover this incredible mix of Schmatte and superb antiques.An example of weird way to spend money: a toy for 20k$.A booth more in line with Susan’s point of focus (desires).After grazing for over two hours, the stomachs cried famine.
An artichoke for Susan, a breadless hamburger for me.On the way back to the Metro, we ran into the French equivalent of Big Bird, a thing named Casimir. Every kid over 30 and berlow 50 knows the show that was the signal to bed time.A first for Susan and me, a ride in the Tramway.
In French the Tramway means a train in the streets.Last but not least, I tried to activate the speed trap an X-Ray Kodak machine.
Even if I had been successful, as I am not registred, I would not have received the moving violation ticket.

Home tonight, Scallops with a white Burgundy. You should have joined us.
May be next time.

1110(0)

Susan’s Summer 2019 Week 8

Last week of Susan’s second month. A Parisian week, so Parisian that we bought a weekly metro pass and Susan graduated, Cum Laude, from “Find your way in the Paris Metro maze”.

The week had begun with a visit to the Louvre.
Susan tried to show the famous Mona Lisa enigmatic smile. SUCCESS!Unfortunately we were not able to reserve the Louvre for a private visit. Susan had to share.
Next time, who knows.

I know, this number 73 rue de Vaugirard does not ring a bell for you.
At this very address I spent the first 40 years of my life. This area was my village.
A pilgrimage was needed. DONE!As we were in the Montparnasse area, we paid a tribute to the great men (and women too) burried in the Montparnasse Cemetery. For stupid reasons we missed the 100th Anniversary of Citroën, the car manufacturer, not stopping by the founder’s grave would have been an insult to his memory.Some graves of unknown wealthies are overly Baroque. This one does not lack an ounce of bad taste.Most Cemeteries have a Jewish quarter, Montparnasse has at least four.Here a famous film maker, Gérard Oury and his wife Michèle Morgan. She had a superb career and she leaves an immortal trace in the French cinema. In the movie « Quai des Brumes » Jean Gabin seduces her with a « You’ve got so beautiful eyes, you know ».

Did I fool you? Moving even in French.Talking about love, sorry LOVE, this deserves an Upper Case, the most famous couple of French intellectuals, Simone de Beauvoir and Jean-Paul Sartre.
Simone de Beauvoir, a Path finder in the Women’s Lib said, « You are not born Woman, you become one ».
As for a tribute to the great woman, Susan too left her mark too.We went to l’Orangerie where Monet’s Water Lillies are on a permanent display. In the lower part of the building another exhibit was waiting for us.This modern abstract painting by Alex Katz, inspired by Monet’s Water Lillies, needed a close inspection.Soutine was also part of the exhibit that included, but not only, Matisse, Renoir…
Two hours well spent.We left the Orangerie for, as Bankrupt Pinocchio would say, the most touristy picture in the Galaxy: from le jardin des Tuileries the alignment of la Concorde, les Champs Elysées and l’Arc de Triomphe.Saturday was dedicated to my perversion, Arts and Technologies. This Museum hosts a collection of technological objects such as clocks, measuring standards, communication equipments, mechanical devices, looms (I just discovered this word) and technological cathedrals that will never be number crunching again.Here a Cray 2. In my presence, should you wish to avoid a three hour lecture on the beauty of super-computing, do not even mention the name.

1424(0)