C’est le bordel mon général

Hommage à Pierre-Joseph Proudhon

Nous savons tous, et pas seulement de Marseille, que l’Amérique est le pays de la libre entreprise. Mais en arriver à créer une société “Entreprises Anarchiques”, cette création était vouée à l’échec. La preuve.Cela dit, parfois, certains autocrates voient leurs actions se dissoudre dans un bordel ambiant auto-généré. Serait-ce le cas actuellement, ici aux USA ?

Disons que la politique, c’est un truc, la météo en est un autre. La Floride aura vu passer un bel ouragan. Un petit mois après, il reste encore des miasmes, même dans les quartiers rupins.Un arbre et quelques résidus barrent cette ruelle.Et pas que les ruelles, si le gros du boulot a été fait, il en reste encore à faire.Tiens donc une maison sans huisserie, serait-ce la grotte d’un couple d’ermites ?
Ben non ! le T est un peu masqué, la maison est traitée car elle est infestée de termites.
Dans le cas qui nous intéresse, la capote sur la maison n’est pas là à titre préventif mais curatif. Il s’agit de se débarrasser d’une MST (Maison Squattée par les Termites).Et pour le faire, ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Sans faire d’analogie mal placée, cela fait remonter de forts mauvais souvenirs d’une époque où l’usage des gaz contre les parasites avaient été détournés.