Découvrir le pilotage

Le 17 juin 2013, Christian Tournier me fera découvrir les joies de s’envoyer en l’air.

Premier vol à 63 ans, lâcher à 64, en juillet 2017, à 68 ans, je totalise, formation comprise, 350 heures. Christian, par sa patience, par sa pédagogie efficace, m’aura permis de réaliser un rêve de gosse : devenir le Maître à bord, appréhender les dangers, piloter pour voler. Quatre années de bonheur même si désormais le pilotage n’a plus ce côté magique qu’il avait jusqu’à aujourd’hui.

Alors si à été 2017, un peu de lassitude s’installe, il reste toujours la joie de percevoir l’étincelle dans l’oeil de ceux qui ne sont pas encore gavés. Ici Lucien qui s’est posé à Aubenas après un vol “Long Courrier” d’une vingtaine de minutes, boira son premier verre au bar du Pélican, fier comme Artaban.L’avion ce n’est simplement voler, c’est aussi aller quelque part.