Huitième Décade / Top départ

31 janvier 2020

Triste jour  pour mon 71ième anniversaire, deux tragédies touchent le monde anglo-saxon.

  1. le sénat US vient de refuser de faire venir témoigner des acteurs qui auraient incriminé de façon définitive Bankrupt Pinocchio. Cet escroc sera acquitté au bénéfice d’un procès truqué. La démocratie US n’en sort pas grandie, elle aura donné l’image d’une vraie république bananière corrompue.
  2. Le gouvernement d’un populiste clownesque, Boris Johnson, épaulé par un populiste de bas étage et menteur patenté, Nigel Farage, réussissent à sortir l’Angleterre d’un traité que l’ultra droite de Thatcher avait réussi à faire dérailler pour éviter d’y entrer vraiment. L’Ecosse dans son immense sagesse ne serait-elle pas en train de préparer une sortie de l’UK pour rejoindre l’EU. Ce serait une revanche, tardive certes, mais une revanche tout de même pour Marie Stuart.

Heureusement que pour faire contre-poids à ces désastres, Susan avait organisé un dîner festif avec des amis proches. Susan, Claude et Gary  semblent captivés par un événement de la plus haute importance.L’objet de cette attention était un Carré d’Agneau préparé avec amour.
24 côtelettes pour 7 invités, le compte n’est pas rond, mais est-ce bien grave, Docteur ?Le clou de la soirée fut livré par Jeff Bezos via son épicerie personnelle, Whole Foods.
Fièrement je le porte lors de son immortalisation juste avant sa cannibalisation.Le repas terminé, café et pousse-café posent un point final à une bien belle soirée.Ni Gary, l’humain, ni Rusty, le canidé, ne le démentiront, ce fut une belle soirée.

A l’année prochaine.

626(1)

2 réflexions sur « Huitième Décade / Top départ »

  1. jlc Auteur de l’article

    Ben non, à 71 on est dans la huitième. En fait, un ami m’a fait remarquer que j’y étais depuis mes 70 balais.
    Et il n’avait pas tort.
    Merci pour ce retour.
    Amitiés.

Les commentaires sont fermés.