Open Source or not Open Source

17 mars 2021

English version in the second half of this page


La gratuité n’existe pas, tout finit par se payer, un jour.

Depuis déjà fort longtemps j’utilise, sans arrières pensées, les services gratuits offerts par Google. Certes je sais qu’en les utilisant je paye indirectement en répondant aux sirènes des publicités, annonces choisies et personnalisées en fonction de ma navigation et aussi en fonction de l’endroit où mon GPS me localise. Mais malgré ces intrusions dans ma vie privée je les acceptais ces intrusions, viols de ma sphère privée. Cette acceptation passive se serait prolongée si Google ne prouvait, une fois de plus son pouvoir de nuisance. En espérant avoir capté votre attention, ce qui suit devrait vous éclairer.

Depuis de nombreuses années je me soumets au Sacerdoce de convertir à l’Open Source les mécréants Microsoftiens et autres Propiétaristes, ouailles réticentes à un mode de pensé ouvert. Ces pauvres âmes, je tente de les guider vers un environnement vertueux dont ils sont à la fois utilisateurs, contributeurs et deviendront, une fois la Beauté de l’Open Source intégrée, les prêcheurs les plus actifs. C’est pourquoi, dès qu’une âme souhaite voir son environnement dépollué, je m’engage à l’accompagner vers Linux et ses pouvoirs magiques. Pour réussir ce type de conversion il est impératif de limiter les changements sur les zones de confort. Parmi les éléments critiques, il faut transférer vers les navigateurs, Firefox et Chrome, les signets (bookmarks) et mots de passe sauvegardés. A cet effet, les navigateurs offrent, je devrais dire offraient ce type de fonction. Hier, après avoir installé une version stable de Linux dans le PC d’un ami, ensemble, nous avons lancé la finalisation de la récupération de son environnement. Avec Firefox, un navigateur vraiment Open Source, la récupération n’aura coûté qu’une malheureuse minute grâce à la fonction Sync (synchronisation) disponible en standard.

Restait à traiter ces mêmes données mais dans l’environnement du navigateur de Google, à savoir Chrome. Comme Chrome est un navigateur propriétaire, nous avons installé Chromium, la version dite Open Source de Chrome. Après avoir recherché en vain pendant plus d’une heure la fonction de synchronisation que j’avais utilisé lors de mes dernières installations, j’ai abandonné. Cela dit, ne pas trouver ne signifie pas l’absence de solution ou d’explication. Alors j’ai cherché. Et si l’on cherche, on trouve.
Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous.
A compter du 15 mars 2021 Google, sans m’avoir averti, a supprimé le service.

Merci Google. Alors oubliez Chrome/Chromium, passer sous Firefox.


There is no such thing as free lunch or service, and everything ends up paying for, one day.

For a long time I have been using the free services offered by Google. Of course I know that by using them I pay indirectly by clicking on the ads chosen and personalized according to my navigation choices or the spots where my GPS locates me. But despite these intrusions in my privacy I accepted these intrusions, Rapes into my private sphere. This passive acceptance would have been prolonged if Google did not prove, once again, its power of nuisance. If I have managed to capture your attention, the following should turn warning signals on.

For many years I have submitted to the Priesthood to convert to the Open Source the Microsoftian and other Proprietarists miscreants lazy believers to an open thinking mode. In this environment users are turned into, contributors and will become, once the Beauty of Open Source is integrated, the most active preachers. That is why, as soon as a soul wishes to see its environment cleaned up, I promise to support them to Linux and its magical powers. To succeed in this type of conversion it is imperative to limit the changes on the comfort zones. Critical elements include transferring saved bookmarks and passwords to browsers, FireFox and Chrome. For this purpose, browsers offer, I should say offered, this type of function. Yesterday, after installing a stable version of Linux in a friend’s PC, together we launched the finalization of the recovery of his environment. With FireFox, an open source browser, recovery took place in a minute with the standard Sync feature.

Still had to follow the same procedure in the Google browser environment, namely Chrome. As Chrome is a proprietary browser, we have installed Chromium, the so-called Open Source version of Chrome. After searching in vain for more than an hour for the sync function that I had used during my previous installations, I gave up, unable to find it. That said, not finding doesn’t mean there is no solution or explanation, so I looked and guess what, I found.
To know more click on the link below.
As of March 15, 2021 Google, without warning, deleted the service.

Thank you Google. Forget Chrome/Chromium. Switch to FireFox.


271(1)

Laisser un commentaire