Razzia sur la Chnouf

Vous êtes assez grands pour vérifier ce qu’est la Chnouf, je ne vous l’expliquerai pas, mais j’avis une forte envie de Chnouf.

Etant de nature trouillarde-respectueuse, ma Chnouf à moi c’est plutôt certains Grands Classiques revisités.Chez un grossiste découvert par mon Frangin, j’ai acquis quatre superbes homards, sortis du vivier sous mes yeux. Ne disposant pas d’invités capables de les dévorer le soir même mais seulement le surlendemain, je les ai préparés avec un bouillon maison et mis au frigo.

Le dimanche soir, chez mon ami Gary (prénom par nom de famille dans lequel on trouve deux R), pour le saint repas familial, j’ai ouvert les monstres dans le sens de la longueur et les ai placés dans un four après les avoir légèrement beurré. Sortis du four, accompagnés d’asperges, mais oui en Floride on trouve des asperges, arrosés d’un Pouilly Fumé, ils ont remporté un franc succès : en moins de vingt minutes il ne restait plus que les carapaces.

Si cela vous tente, faites moi signe, je vous invite à partager ces homards avec moi.

11(1)