Retour de bâton

18 août 2020

Mon ami Sam, ce fêlé canadien amoureux des Citroën, il possède une CX, m’a fait parvenir cet article qui pour les anglophones est hilarant. Depuis des années la Floride accueille pour la froide saison des troupeaux de canadiens retraités qui fuient l’hiver du nord et profitent de l’hiver (???) du sud. Lors de leur séjour d’une durée de 6 mois moins un jour, ils bénéficient en Floride à la fois de leur généreuse couverture santé canadienne, couverture inconnue aux US, et du climat de la Floride qui, à la saison dite froide, est idéal. J’en sais quelque chose, je pratique moi aussi.

Cette migration n’est pas sans effet pour la Floride. Autour de la venue des canadiens s’est créée toute une économie dont les Snow Birds (les Oiseaux des Neiges) sont les principaux moteurs. Ils apportent aussi leur mode de vie, leurs habitudes et un je ne sais quoi qui parfois irrite les floridiens. L’article met en lumières ces différences et souligne avec malice que les américains sont désormais tricards dans le monde civilisé pour cause de pandémie non maîtrisée. Par mesure de réciprocité, puisque jusqu’à présent les canadiens envahissaient la Floride, pour cause de COVID, ils demandent au voisin du nord de les accueillir pour cet hiver. Ces aventuriers US se disent prêts à adopter le mode de vie canadien, apprendre à manier la pelle pour dégager l’auto et le parking enneigé, ne pas apporter avec eux leur armes de guerre… Une revisitation les Lettres Persanes de Montesquieu version COVID nord-américaine.

Réjouissant. Un grand merci à Monsieur Frank Cerabino.

Pour lire l’article, cliquez ICI.

Pour partager vos remarques, cliquez ICI.

269(1)

 

Laisser un commentaire