Trump est trop fort

2 décembre 2020

Information sent by Sam, a brilliant Canadian friend of mine.

Version française en bas de page.


School Teacher arrested today at John F. Kennedy International

A school teacher was arrested today at John F. Kennedy International airport as he attempted to board a flight while in possession of a ruler, a protractor, a compass, an ancient wooden device called a “slide-rule” and a calculator.

At a morning press conference, the Attorney General said he believes the man is a member of the notorious Al-Gebra movement. He did not identify the man, who has been charged by the FBI with carrying weapons of maths instruction.

“Al-Gebra is a problem for us,” the Attorney General said. “Al-Gebra has terrorized many young people for years. They derive solutions by means and extremes and sometimes go off on tangents in search of absolute values”.

“They use secret code names like ‘X’ and ‘Y’ and refer to themselves as ‘unknowns,’ but we’ve determined that they belong to a common denominator of the axis of medieval with coordinates in every country.”

As the Greek philosopher Isosceles used to say, “There are 3 sides to every triangle.’”

When asked to comment on the arrest, President Trump said, “If God had wanted us to have better weapons of maths instruction, he would have given us more fingers and toes.”

White House aides told reporters they « could not recall a more intelligent or profound statement by the President! »


Information transmise par Sam un ami canadien.

Un enseignant arrêté aujourd’hui à John F. Kennedy International

Un enseiggnant a été arrêté aujourd’hui à l’aéroport international JFK  New York alors qu’il tentait de monter à bord d’un avion en possession d’une règle, d’un rapporteur, d’une boussole, d’un ancien appareil en bois appelé «règle à calcul» et d’une calculatrice.

Lors d’une conférence de presse matinale, le procureur général a déclaré qu’il pensait que l’homme était membre du célèbre mouvement Al-Gebra. Il n’a pas identifié l’homme, qui a été accusé par le FBI de porter des armes d’enseignement des mathématiques (blague intraduisible Arms of Math Destruction <> Arms of Mass Destruction).

«Al-Gebra est un problème pour nous», a déclaré le procureur général. «Al-Gebra terrorise de nombreux jeunes depuis des années. Ils dérivent des solutions par des moyens et des extrêmes et partent parfois sur des tangentes à la recherche de valeurs absolues ».

« Ils utilisent des noms de code secrets comme » X « et » Y « et se désignent comme des « inconnus », mais nous avons déterminé qu’ils appartiennent à un dénominateur commun de l’axe médiéval avec des coordonnées dans chaque pays. »

Comme le disait le philosophe grec Isocèle, «il y a toujours 3 côtés à chaque triangle».

Lorsqu’on lui a demandé de commenter l’arrestation, le président Trump a déclaré: «Si Dieu avait voulu que nous ayons de meilleures armes pour l’enseignement des mathématiques, il nous aurait donné plus de doigts et d’orteils.»

Les collaborateurs de la Maison Blanche ont déclaré aux journalistes qu’ils « ne pouvaient pas se souvenir d’une déclaration plus intelligente ou plus profonde du président! »

Laisser un commentaire