Trump / Mugabe même combat

7 janvier 2021

English version after the French article


Merci / Thank you Uschi


L’aurore du 6 janvier offre la réjouissante nouvelle que le clown s’est pris une nouvelle claque, le parti Democrate a gagné deux sièges au Sénat et, de ce fait, obtient la majorité qui donnera au nouveau président la capacité de gouverner. Cette joie sera de courte durée.

Le clown clamait depuis plus d’une année que s’il n’était pas élu il refuserait d’accepter le résultat. Or, ces élections, il les a perdues. Sur la soixantaine de recours présentés devant les différents tribunaux, Cour Suprême comprise, tous les recours se sont vus opposer une fin de non recevoir. Dans une démocratie normalement constituée, le perdant accepte le résultat et en tire les conclusions. Sous le règne de clown premier, roi auto-proclamé, l’Ego du régnant est la loi. Ce dernier, afin de tenter un coup d’état par insurrection, a organisé à un jet de pierre du Capitole un meeting. Lors de ce meeting il a incité ses partisans à envahir le Capitole et faire pression sur députés et sénateurs.

Sitôt dit, sitôt fait, la République des Etats-Unis d’Amérique est devenue, en un instant, une vulgaire autocratie bananière. Les images ci-dessous n’auront aucun besoin de commentaire. Certes la légalité républicaine (pas le parti républicain qui se couche devant le clown) aura liquidé cette pitoyable tentative en quelques heures, toutefois les USA ont perdu, pour de nombreuses années, la possibilité de faire valoir leur autorité en ce qui concerne la démocratie.


The dawn of January 6 brings the heartening news that corrupt Pinocchio has taken another slap. The Democratic Party has won two seats in the Senate and, as a result, obtains the majority which will give the new president the capacity to govern. This joy will be short-lived.

Bankrupt Pinocchio had been clamoring for more than a year that if he was not elected he would refuse to accept the result. However, these elections, he lost them. Out of the sixty appeals presented to the various courts, including the Supreme Court, all appeals were rejected. In a normally constituted democracy, the loser accepts the result and draws the conclusions. Under the reign of Ridiculous Pinocchio, self-proclaimed king, the King’s Ego is the law. To attempt a Coup d’Etat by  insurrection, the latter organized a meeting a stone’s throw from the Capitol. During this meeting he encouraged his supporters to invade the Capitol and put pressure on Representatives and Senators.

As soon as the meeting ended, the mad supporters invaded the Capitol. Rule of Law was destroyed, the Republic of the United States of America suddenly projected the image of a vulgar banana autocracy. The images below will need no comment. Even though Law and Order has finally prevailed, the United States has lost for many years the possibility of asserting its authority in matters of democracy.



481(1)