Un petit tour à Wien (Autriche)

15 septembre 2019

Avec mon pote de longue date, l’ami Claude, nous avons programmé une escapade en Autriche, à Wien (Vienne en français) en célibataires.

Que peut-on faire à Vienne sinon débuter le premier moment en allant dans une Bierstube.Et se poser la seule question qui mérite de l’être, à savoir comment allons nous accompagner cette cervoise digne de sa réputation.Fastoche, une Wienerschnitzel reste la seule et unique solution.D’ailleurs, pour faire simple, sur les quatre repas, la commande sera dupliquée :
deux bières et deux Schnitzel(s).Naturellement nous aurons évité la désastreuse faute de goût, une halte dans un néfaste food.Cela dit nous aurions pu choisir de manger Koscher, Ce supermarché ne propose pas simplement de la nourriture Koscher mais de la nourriture Koscherer ce qui signifie encore plus Koscher. Coluche avait déjà souligné le concept avec “Plus blanc que blanc”. Si les rabbins du cru ont repris ce concept, ils sont malheureusement beaucoup moins drôles.Pour aller à Vienne centre ville, il suffit de passer le pont.
Et ce n’est pas le Danube mais simplement le canal latéral.Vienne, ville de culture, ville de Sigmund et d’une tradition emprunte de culture juive.
La preuve ce bâtiment abrite de bon droit l’Université JU IDICUM.
Ce bâtiment ne manque pas d’air, enfin pas trop.Vienne, ville cosmopolite, n’oublie pas d’honorer de célèbres personnages.
Parmi ceux-ci on trouve l’immortel Otto(mobile expert) Gary Bauer.Le discret François Hollande n’est pas oublié.Ni même Barbara dont le superbe restaurant d’Orange Vaucluse, le Peperoncino di Barbara, se voit être reconnu jusqu’à Vienne.Mais il n’y a pas que les restaurants dans la vie, la Kultur a aussi sa place, en particulier avec l’architecture baroque.Un peu chargé me direz-vous. J’en conviens volontiers.Adjoint à cette église se trouve le Cloître de Dominique.
Si un jour après son Alya elle décide de faire Techouva, son adresse est toute trouvée.Vienne est un doux mélange de traditions.Et de post-modernité. Car où trouve-t-on encore des cabines téléphoniques fonctionnelles ?Autre exemple de ce mélange modernité-traditions, le Palais Cobourg, un hôtel de grand luxe qui offre aussi un service le location de coffres-forts.Et pour conclure ce superbe moment, nous rejoindrons l’aéroport par le train.
Normal, car à Vienne, les transports en commun  sont plus qu’accessibles,
le billet Vienne centre<->aéroport coûte moins de 2,50€ à comparer avec les 10€ pour rejoindre Roissy CdG..

359(1)

2 réflexions sur « Un petit tour à Wien (Autriche) »

Laisser un commentaire