TV US / Invasion de la pub

5 mai 2024

Jusque dans le milieu des années 60, en France, la TV comme la radio proposaient les programmes sans pub. L’organisme de diffusion, la RTF (Radio Télévision de France), était financé par une taxe. Vrai, le nombre des chaînes était limité, le journal télévisé ne participait pas largement à la diffusion d’opinions opposées à la politique gouvernementale. Toutefois, à cette époque, la presse offrait une grande diversité, y compris pour la presse d’opposition.

Aux US, les modalités de diffusion de la télévision offraient un paysage totalement différent.  Les diffuseurs étaient des organismes privés, strictement financés par la publicité. Certes, il existait une chaîne vivant des dons des spectateurs, PBS, mais sa faible audience la reléguait à une programmation de niche, un peu comme France Culture en France. Donc les trois diffuseurs principaux, ABC, CBS et NBC tentaient d’attirer les audiences avec les programmes les plus attractifs possibles. Et plus l’audience était grande, plus la vente des créneaux publicitaires devenaient rémunératrice.

Until the mid-1960s, in France, both TV and radio offered programs without advertising. The broadcasting organization, RTF (Radio Télévision de France), was financed by a tax. True, the number of channels was limited, the news was not widely involved in broadcasting opinions opposed to government policy. However, at that time, the press offered great diversity, including for the opposition press.

In the US, the way television was broadcast offered a totally different landscape.  The broadcasters were private organizations, strictly funded by advertising. Admittedly, there was a live channel of donations from spectators, PBS, but its small audience relegated it to a niche programming, a bit like France Culture in France. So the three main broadcasters, ABC, CBS and NBC were trying to attract audiences with the most attractive programs possible. And the larger the audience, the more profitable the sale of advertising slots became.

Donc pour vivre, les diffuseurs vendent aux publicitaires des créneaux au milieu des émissions. 

Si la publicité est, par nature intrusive, incitative au passage à l’acte, il m’a semblé intéressant d’analyser les cibles visées. Pour ce faire, j’ai créé une application pour analyser les temps de diffusion par cible visée. C’est l’objet du tableau ci-dessous.

In order to generate revenue, the broadcasters sell advertisers slots in the middle of the programs. 

If advertising is, by its nature, an incentive to take action, I thought it would be interesting to analyze the targets. To do this, I created an application to analyze the delivery times by target. This is the purpose of the table below.

Le programme objet de l’analyse est une émission diffusée dimanche matin de 09:00 à 10:00 sur la chaîne MSNBC, une chaîne d’information en continu.

Quelques remarques.
La colonne « Durée » est exprimée en secondes.
La colonne « Ratio » représente le pourcentage du créneau sur l’heure de diffusion.

La publicité occupe 30%
Les produits liés à la santé et au bien-être occupent 12%. 
Dans les semaines qui viennent, les publicités politiques prendront une part significative.

The program being analyzed is a program broadcast Sunday morning from 09:00 to 10:00 on MSNBC, a streaming news channel.

A few remarks.
The « Duration » column is expressed in seconds.
The « Ratio » column represents the percentage of the slot over the broadcast time.

Advertising occupies 30%
Products related to health and well-being occupy 12%. 
In the coming weeks, political ads will take a significant share.

5 réflexions sur « TV US / Invasion de la pub »

      1. Christian

        Tu veux dire que :

        1) tu as fait un programme a base d’AI en python a partir d’un equivalent deTensorFlow qui prend la video comme données d’entrée et que ça t’affiche cette analyse finale.

        2) ou bien que tu as fait un tableau Excel que tu documentes à la b… et au couteau en regardant ton moniteur d’un oeil distrait en préparant la graille?

        J’imagine que la vérité est entre ces deux extrêmes?

        Amicalement

        Christian

        1. jlc Auteur de l’article

          Exact, entre les deux.
          La saisie des items et des timings se fait à la mimine.
          La validation par « Enter ».
          J’ai utilisé un tableur au départ pour des raisons de présentation, problème résolu ultérieurement en faisant juter l’éponge.

Laisser un commentaire