Archives de catégorie : Non classé

Ultra-Orthodox vs Talibans

25 juillet 2022

L’humanisme a toujours eu un problème à gérer la relation avec les extémistes de sa propre communauté. Et cette réflexion concerne aussi la plus vieille religion dite mono-théiste.

L’article suivant publié dans Aaretz le 15 novembre 2017 tente de faire un point sur ce sujet. Il est publié dans sa version originale dans la colonne de droite.

Humanism has always had a problem when it comes to the relationships that everyone has to manage when it comes to the extremists of their own community. And this reflection also concerns the oldest so-called mono-theistic religion.

The following article published in Aaretz on 15 November 2017 attempts to provide an update on this subject. It is published in its original version in the right-hand column.

Pourquoi les juifs ultra-orthodoxes ont-ils si peur des femmes ?

Quand il s’agit de l’observance du Shabbat et de la kashrut, les hommes ultra-orthodoxes ne ignorent leur incapacité à résister à la tentation, les femmes sont particulièrement présentes. Le ministre de l’Intérieur Arye Dery a récemment demandé l’abolition de l’interdiction de la ségrégation sexuelle lors d’événements publics (Haaretz, 20 octobre). Cela contredit la décision du ministère de la Justice, qui a été adoptée comme une résolution du cabinet. Arye Dery a affirmé qu’une telle interdiction est un abus de la minorité ultra-orthodoxe en Israël. En fait cette même minorité religieuse tente d’imposer à la majorité un comportement qui n’est acceptable qu’à elle seule.

Why Are ultra-Orthodox Jewish Men So Afraid of Women?

When it comes to Shabbat observance and kashrut, ultra-Orthodox men aren’t concerned about being unable to resist temptation, yet it is a different story when it comes to gender separation Interior Minister Arye Dery recently demanded the abolishment of the ban on gender segregation at public events (Haaretz, October 20). This contradicts the decision of the Justice Ministry, which was adopted as a cabinet resolution. Dery claimed that such a ban is an abuse of the ultra-Orthodox (or ultra-Orthodox) minority in Israel. This clearly disregards the fact that this same minority is trying to impose behavior on the majority that is acceptable only to them.

 

Le fanatisme religieux juif d’Israël s’infiltre en Amérique

La question qui en découle, à savoir l’exclusion des femmes, est la suivante : qu’est-ce qui rend les ultra-orthodoxes dingues dès que les hommes et des femmes sont à proximité les uns des autres. De quoi ont-ils peur ? Après tout, n’est-il pas écrit dans le premier chapitre de la Genèse : «Il créa les Hommes et les Femmes», sans discrimination.

Dans l’ère talmudique, Bruriah, l’épouse de Rabbi Meir, a été remarquée pour son savoir. De fait, elle fit honte aux sages de la Mishna.

Mon défunt grand-père avait une longue et épaisse barbe. Il veillait à observer tous les commandements, tant les mineurs que les majeurs. Il va sans dire que ma grand-mère et mon grand-père ont assisté ensemble à des événements culturels et à des mariages.

Dans la communauté ultra-orthodoxe d’aujourd’hui, non seulement les hommes et les femmes ne s’assoient pas ensemble aux célébrations, mais il y a même des entrées séparées aux endroits où les événements se déroulent. 

Israel’s Jewish ReligiousFanaticism Is Infiltrating America

The question arising from this – another part of the exclusion of women – is: What is it about men and women in close proximity that drives the ultra-Orthodox so crazy? What are they afraid of? After all, is it not written in the first chapter of Genesis: “Male and female created He them,” without discrimination.

And in the talmudic era, Bruriah, the wife of Rabbi Meir, was noted for her learning and put even sages of the Mishna to shame.

My late grandfather had a long, thick beard and was careful to observe all the commandments – the minor ones as well as the more serious ones. That my grandmother and grandfather sat together at cultural events and in wedding halls goes without saying.

In the ultra-Orthodox community today, not only do men and women not sit together at celebrations, there are even separate entrances to the places where the events are held.

La tendance à la séparation et à l’exclusion s’accentue : la lutte contre le service militaire mixte, l’interdiction pour les hommes de pouvoir entendre les femmes chanter, des zones de sièges séparées dans les bus et même des trottoirs séparés dans les quartiers ultra-orthodoxes.

Le sommet de l’absurdité est arrivé lorsque les femmes ont été exclues d’une conférence sur les questions liées à leur fécondité.

Cette tendance, qui jusqu’à récemment, ne se retrouvait que chez les ultra-orthodoxes ashkénazes extrémistes, s’est intensifiée et maintenant est aussi adoptée par les dirigeants spirituels et politiques de la communauté séfarade.

Ce qui est regrettable, c’est que cette communauté, qui a toujours excellé dans son ouverture, sa modération et sa tolérance en matière de foi et d’observance, se dénigre maintenant face à l’hégémonie ashkénaze.

L’exclusion des femmes est un signe clair de l’échec complet du système éducatif ultra-orthodoxe. Cette société est basée sur une discipline de fer, visant à l’obéissance aux règles halakhiques. Le juif ultra-orthodoxe est soumis dès ses premières paroles quand il ouvre les yeux le matin, «Modeh ani» ( Je rends grâce ). Puis, en se levant de son lit, il se doit de marcher d’abord sur sa jambe droite. Chaque morceau de nourriture à manger nécessite une bénédiction préalable. La tenue méticuleuse, qui est une forme d’uniforme, est aussi un signe de discipline. Les étudiants de la yeshiva consacrent leurs journées à la prière et à l’étude.

The trend of separation and exclusion is growing: The battle against coed military service; the prohibition on men being able to hear women sing; separate seating areas on buses, and even separate sidewalks in ultra-Orthodox neighborhoods.

The apex of absurdity came when women were excluded from a conference on issues related to women’s fertility.

This trend, which until recently was the province only of extremist Ashkenazi ultra-Orthodox, has intensified and now also been adopted by the spiritual and political leaders of the Sephardi community.

What is so regrettable is that this community, which has always excelled in its openness, moderation and pleasantness in matters of faith and observance, now denigrates itself in the face of the Ashkenazi hegemony.

The exclusion of women is a clear sign of the complete failure of the ultra-Orthodox educational system. This society is based on iron discipline, aimed at obedience to halakhic rulings. The ultra-Orthodox Jew is commanded from his first words when he opens his eyes in the morning, “Modeh ani” (“I give thanks”). Then, upon rising from his bed, he is instructed to step first on his right leg. Every piece of food to be eaten requires a prior blessing. The meticulous attire, which is a form of uniform, is also a sign of discipline. And yeshiva students’ entire days are supposed to be devoted to prayer and study.

Et pourtant, il y a cette peur qu’ils ne pourront pas résister à la tentation d’être près des femmes. Par conséquent ils doivent éliminer tout risque de peur que le mauvais désir ne les pousse à commettre un péché.

On pouvait sûrement s’attendre à ce que leur éducation et le style de vie dans lequel ils ont grandi leur accorderaient une plus grande résistance à la tentation que ceux qui ont été formés par l’éducation laïque et la société.  Quel échec colossal d’une telle sous-culture !

Sur d’autres sujets, comme l’observance du Shabbat et les règles du kashrut, il ne semble pas y avoir de difficulté significative à résister à la tentation du péché. Si tel est le cas, pourquoi sont-ils prêts à remuer ciel et terre afin de se confronter au grand public sur la question de la séparation des sexes ? Il me semble que la raison de cette peur se cache au plus profond, quelque chose que l’ultra-orthodoxe n’admettra jamais : ils ont la pétoche dès qu’il s’agit des femmes.

A Bnei Brak, Beit Shemesh et Beitar Ilit, les femmes ultra-orthodoxes sont les soutiens de famille. Les hommes étudiant à la yéchivah passent leurs journées à discuter les questions talmudiques. Si celles-ci exigent un effort intellectuel impressionnant, leur lien avec la vie réelle est très ténu. Ils se sentent obligés de répéter et de souligner qu’ils sont au centre de l’existence, et pour ce faire, ils doivent mettre en évidence l’infériorité des femmes et les exclure.

Ce qui est particulièrement regrettable, c’est le parallèle évident avec l’extrémisme croissant des sociétés islamiques traditionnelles et du tiers monde.

En conséquence, même les éléments les plus modérés de la société ultra-orthodoxe ne se posent pas en défenseurs de la société et n’exigent pas l’imposition de la règle « [Celui] qui humilie son ami en public n’a aucune place dans le monde à venir » (Pirkei Avot, Chapitre 3, 11). Peut-être ont-ils aussi trouvé une explication vague à cela, comme s’il s’agissait d’un ami masculin, pas d’un ami féminin.

Le professeur Rafi Walden est chirurgien et défenseur des droits de la personne.

And yet there is this fear they will not be able to withstand the temptation of being near women, and therefore they must remove even the smallest doubt – lest the evil urge cause them to commit a sin.

Surely it could be expected that their education and the closed lifestyle in which they grew up would grant them greater immunity than those educated in secular education and society, and would not create even a flicker of fear of deviation from the norms that bind them. What a colossal failure!

On other matters, such as Shabbat observance and kashrut rules, there appears to be no significant difficulty in resisting the temptation to sin.
If this is so, why are they willing to move heaven and earth to confront the general public on the matter of gender separation? It seems to me that the cause is something deeper, something the ultra-Orthodox will never admit: There is reason to be afraid.

In Bnei Brak, Beit Shemesh and Beitar Ilit, ultra-Orthodox women are the breadwinners. The yeshiva students spend their days deep in talmudic issues – which require an impressive intellectual effort, but whose connection to real life is very tenuous. They feel compelled to reiterate and emphasize that they are at the center of existence, and to do this they must highlight the inferiority of women and exclude them.

What is particularly unfortunate is the obvious parallel to what is taking place with the growing extremism of traditional Islamic societies and the Third World.

As a result, even the more moderate elements in ultra-Orthodox society have not come out in defense and are not demanding imposition of the rule: “[He] who humiliates his friend in public has no share in the World to Come” (Pirkei Avot, Chapter 3:11). Perhaps they have also found a vague explanation for this, such as it’s talking about a male friend, not a female one.

Prof. Rafi Walden is a surgeon and human rights activist.

131(1)

Traduction / Faux amis

26 février 2022

 

Pinocchio est incapable de s’exprimer correctement. Dans un article précédent j’ai tenté de le démontrer. Dans cette photo détournée, Obama et Clinton, deux orateurs d’exception, sont censés se moquer du clown. La légenge affirme :
« Si Trump finit en prison ce sera sa première (Phrase/Condamnation) complète.

Traduction du mot « Sentence ».
En anglais le mot sentence pointe deux significations, à savoir d’un côté « Phrase » et et de l’autre « Condamnation à une peine de prison. »

No comments

901(0)

Clap de fin

31 janvier 2022

 

Lors du décès de mes parents, j’ai tenté un exercice de communication : la mise en ligne avec commentaires des albums de photos de famille.

Je me suis pris au jeu et, de façon un rien nombriliste j’informais mon entourage, à l’insu de son plein gré, de mes nouvelles publications. Après plusieurs années, par peur de lasser j’ai abandonné de l’idée de sonner le clairon à chaque publication. Bilan, il restait quelques fidèles lecteurs, moins que les doigts de ma main. Même mes proches choisissaient d’autres moyens de communiquer. Entre Farce de Bouc et les groups WhatsApp, je ne faisias pas le poids. 

La conclusion s’impose d’elle-même, ce n’est pas à 73 ans que ma modeste plume attirera les foules. Le blog se met donc en pause plus que probablement définitive. Merci à tous ceux qui m’ont suivi et partagé les coups de gueule.

1564(0)

When my parents passed, I tried a communication exercise: the posting of family photo albums with comments. 

Later, wishing to catch an audience, I informed all my mailing lists, whether they liked it or not, every time a new page got published.  After several years, for fear of being too intrusive, I gave up the idea of sounding the bugle at each publication. As a result, without advertising, I lost my general audience. There were a few loyal readers, less than a handful. Even my relatives chose other ways of communicating. Between FaceBook and the WhatsApp groups, I didn’t count. 

The conclusion is self-evident, it is not at the age of 73 that my modest pen will attract crowds. The blog is therefore pausing. This pause will last, more than probably, for ever. Thanks to all those who followed me and shared my rages against stupidity and double talk.

Voyages d’avant la COVID

28 décembre 2021

Á mes amis, à leurs amis, et à ceux qui qui ont envie d’évasions.

En ces temps de c**, finement (j’espère), alors que ma valise prend la poussière, faute de pouvoir continuer à rencontrer le monde, je suis quand même bien occupé. Je fouille dans mes archives et j’y trouve des témoignages d’époques révolues, de jolies photos qu’il serait bien dommage de ne pas partager avec vous.

Je vous propose deux montages qui s’ajoutent à ceux que mon ami Jean-Louis a déjà eu la gentillesse d’accueillir sur son blog, dans sa rubrique Les Voyages Rêvés.

Le premier, de 1977 en noir & blanc (18 min 20 s), est à base de négatifs numérisés. je vous y parle d’un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître, d’un périple en Renault 5 qui nous avait emmenés jusqu’à Palmyre et Baalbeck (voir Syrie, Turquie, Liban 1977).

Pour le second, de 2006 en couleurs (17 min 15 s), mon matériel photo est numérique. Nous sommes une nouvelle fois retournés en Turquie, à Istanbul. Dans ses discours d’alors, l’élu n’avait encore rien d’insultant ! (Istamboul 2006)

Pour vous aider à patienter, cliquez ici.
Sinon, pour un accès par le menu, dans Accueil, choisir Voyages Rêvés.

En digérant Noël et ses bûches.

Élan nouveau !

André Riallot

486(1)

Mauvaises Relations

16 novembre 2021

 

Parfois vous recevez de drôles de courriels qui possèdent tous un point commun, ces messages vous réclament de l’argent.

Il existe plusieurs formes de d’escroqueries. Les deux plus courantes sont l’appel au secours d’un ami qui a perdu l’usage de sa carte de paiement (VISA/MasterCard…) et vous sollicite pour une avance via un moyen de transfert anonyme. 

La deuxième se nomme l’escroquerie nigériane. Dans cette escroquerie, le rédacteur vous propose de partager un butin qu’il ne peut encaisser lui-même. Afin de contourner ce blocage, il vous propose d’encaisser ce trésor en son nom et vous propose une Royale commission. Mais pour ce faire, pour que vous puissiez vous retrouver sur le lieu du partage, vous devez lui faire parvenir des fonds pour qu’il puisse acheter un billet d’avion.

Récemment j’ai découvert une troisième forme d’escroquerie, les poursuites judiciaires imaginaires. Vous trouverez ci-dessous une tentative reçue cette semaine.

Sometimes you get funny emails that all have something in common, these messages are asking for money.

There are several forms of scams. The two most common are the rescue call of a friend who has lost the use of his payment card (VISA/MasterCard…) and asks you for an advance via an anonymous transfer.

The second is called the Nigerian scam. In this scam, the editor offers you to share a loot that he cannot cash himself. In order to avoid this blockage, he offers to cash this treasure in his name and proposes a Royal commission. But to do that, in order for you to be at the sharing location, you have to send him money to buy a plane ticket.


Recently I discovered a third form of fraud, imaginary lawsuits. Below is an attempt received this week. An automated translation will be found at the bottom of the page.

Clairement, ce courriel montre un caractère quasi officiel. Quelques éléments devraient éveiller votre attention.

  1. L’adresse de l’émetteur du courriel n’a rien d’officiel.
    dr.rodriguez.gle@orange.fr
  2. Les formes des quatre premiers paragraphes relèvent d’une phraséologie judiciaire peu maîtrisée.
  3. Le montant de « l’Amende pénale » et son expression en chiffres sont peu conformes aux us et coutumes. 

Si vous recevez de tels messages, trois solutions s’offrent à vous. La première, celle que je recommande, est d’ignorer ce message purement et simplement. La deuxième est de transmettre ce message aux autorités et porter plainte. La troisième, celle que j’utilise parfois pour m’amuser est de donner suite et assurer l’escroc que vous souhaitez coopérer avec lui. Toutefois, echanger des messages présente un risque car les messages peuvent cacher un virus qui peut dévoiler des informations personnelles telles que codes d’accès… 

Clearly, this email is almost official in nature. There are a few things you should be aware of.

  1. There’s nothing official about the sender’s email address.
    dr.rodriguez.gle@orange.fr
  2. The form of the first four paragraphs is a judicial phraseology with little control.
  3. The amount of the « Penal Fine » and its expression in figures are not very consistent with current legal practices

If you receive such messages, you have three options. The first, the one I recommend, is to ignore this message outright. The second is to convey this message to the authorities and file a complaint. The third, the one I sometimes use for fun is to follow up and insure the crook you want to cooperate with him. However, exchanging messages poses a risk because messages can hide a virus that can reveal personal information such as access codes… 

Ci-dessous une traduction automatique du courriel reçu.

TO YOUR ATTENTION (Convocation File)
Subject: TO YOUR ATTENTION (Convocation file)
From: Gl RODRIGUEZ CHRISTIAN <dr.rodriguez.gle@orange.fr>
Date: 16/11/2021 à 09:01
For: contact-gendarmerie@interieur.gouv.fr

We acknowledge receipt of your email.
An offence has been  committed according to the internet data flows received at your contrary.

Our primary mission is to protect, and punish when an offence is committed in our field of activity.

That said, we will submit you to a justice article that may well
allow you to express yourself without making this matter public and without compromising your profession or your reputation.

We present the following cases:

  1. LEGAL PROCEEDINGS: Mrs MARYVONNE CAILLIBOTTE, Public Prosecutor
    Republic of Versailles will be seized in 72 hours by our services. The case will be rendered
    to deter other people who engage in this activity on the Internet.
    You’re looking at five years in prison.
  2. AMICABLE SETTLEMENT: The case will be dealt with with the judicial authorities
    French and us, You must pay a fixed penal fine of 4.978 €
    (Four Thousand Nine Hundred Seventy Eighteen Euros ) provided for by national legislation in this effect.
    In addition, you will be in a 6-month suspended supervision period and We will take the case to court.

Please reply to us in order to initiate the procedure according to the option that you will choose from the two options discussed above or else the procedure will be triggered.

Ps.Bilan/ EUROPOL

Sincerely,
Gle. Christian RODRIGUEZ,
Director General of the National Gendarmerie.


Simply hilarious

1085(0)

COVID & Oisiveté

21 mars 2021

Nous entrons dans un troisième confinement. Seuls les commerces de première nécessité sont ouverts pour nous servir et nous permettre de sortir de la crise. Certains auront su se faire entendre afin de garantir à l’ensemble de la population une soupape de sécurité, une mission humanitaire ou de service public en quelque sorte. D’ailleurs la beauté de ce qui suit relève de la satisfaction des besoins d’absolus de première nécessité. J’ai l’intime conviction que les lots 79-80-81 entrent dans ce cas.
Vos avis et conseils me seront précieux, pour me les faire parvenir, cliquez ici.


In France, we’re entering a third Lock-Down. Only the essential shops are open to serve us and allow us to get out of the crisis. Some will have been able to make their voices heard in order to guarantee the whole population a safety valve, a humanitarian or public service mission in a way. Moreover, the beauty of the following lies in the satisfaction of the needs of essential life needs. I am convinced that the lots 79-80-81 fit in this case.
Your advice and advice will be invaluable to me, to send them to me, click here.


Gros fichier, patience / Fat file, be patient.

http://www.cech.fr/ext-data/2021-03-21-osenat.pdf


Résumé de la vente / Auction summary

 


991(0)

Sport & Gloire aux Vieux

11 février 2021

  • Le Super Bowl LV aura vu un athlète remporter ce trophée pour le septième fois à l’âge de 43 ans. Du jamais vu dans ce sport réputé violent. Cet athlète se nomme Tom Brady. En cette époque où le jeunisme relève de la Doxa dominante, il est réconfortant de voir que l’âge n’est pas une limite infranchissable.
    Mais qu’en est-il en ce qui concerne les sports moins violents tels que le tennis par exemple. Un nom remonte spontanément à la surface, celui de Rodger Federer. Ce remarquable joueur aura 40 ans cet été, il aura été numéro un mondial à 33 ans. Le plus vieux numéro 1 mondial est Novak Djokovic, il est âgé aujourd’hui de 34 ans.
    Etonnant, non ?
  • The Super Bowl LV saw an athlete win this trophy for the seventh time at the age of 43. Never seen before in this notoriously violent sport. This athlete’s name is Tom Brady. At a time when « Young is Beautiful » is the dominant Buzz, it is comforting to see that age is not an insurmountable limit.
    But what about less violent sports such as tennis, for example. Rodger Federer, a remarkable player who turns 40 this summer, still number 3 today at the ATP, Federer reached the number one ranking at the age of 33. The oldest ever to rank number 1 is Novak Djokovic, who is, as of today, 34 years old.
    Amazing, isn’t it?

Pour les aficionados / In case you missed the game


910(0)

Un jeu de loi et du vaccin

4 février 2021

  • Reçu de mon précieux contributeur Uschi une version COVIDO-US du jeu de l’oie, jeu que je croyais français mais qui semble avoir atteint l’universalité.
  • Received from my precious contributor Uschi a COVIDO-US version of the game that I believed French but that seems to have reached universality.


741(0)

Proportion Inverses

15 janvier 2021

  • Pour assouvir mes perversions j’ai commandé chez Conrad un super Sex-Toy : un photo-transistor. L’objet est livré ce jour par GLS dans l’emballage photographié ci-dessous.
    Afin de rendre la photo lisible, j’ai entouré d’un coup de marker rouge le composant objet de mon désir.
    Coût total 8.62€, emballage compris.
  • To satisfy my perversions I ordered from Conrad a super Sex-Toy: a photo-transistor. The item is delivered today by GLS in the package pictured below.
    In order to make the photo readable, I have surrounded with a red sharpie the component object of my desire.
    Total cost 8.62€, including packaging.

Démocratie 2 – Trump 0

14 janvier 2021

Hier, 13 janvier, le clown s’est encore pris une nouvelle claque : pour la seconde fois il est mis en accusation. Et de dire qu’après la tentative de coup d’état du 6 janvier, il reste des élus pour le protéger.
Cela dit, ici, en France, au début des années soixantes, des élus ont aussi tenté de renverser un président légitime et démocratiquement élu. Entre le putsch des généraux d’Alger et les tentatives d’assasinat de de Gaulle, notre personnel politique n’a pas non plus toujours donné l’exemple. Comme le hurle l’injonction hébraïque :  « Zakhor », à savoir souviens-toi !
Toujours est-il qu’après quatre années de mensonges, le le score du match est pour le moment
Démocratie 2 – Trump 0
Il reste à lui présenter un carton rouge pour terminer le match.


Yesterday, January 13, the Pinocchio took another slap: for the second time he is impeached.
After the obvious attempted January 6 coup, there are still elected people to protect him.
That said, here in France, in the early sixties, elected officials also attempted to overthrow a legitimate and democratically elected president. Between the putsch of the generals of Algiers and the assassination attempts on General de Gaulle, our political staff neither did not always give the example. As the Hebrew injunction shouts, « Zakhor », remember!
Anyway, after four years of permanent lies, the score of the match is for the moment
Democracy 2 – Trump 0
He still has to be presented with a red card to finish the match.


915(0)