Archives mensuelles : janvier 2019

Trump : l’étau se resserre

23 mars 2019 : Le rapport Mueller est remis au ministère de la Justice

Après près de deux années d’enquête Robert Mueller a remis son rapport au DoJ (Department of Justice). Pour le moment rien ne filtre. Serait-ce la fin du commencement de la présidence du Pinocchio ?

29 janvier 2019 : Mise en accusation formelle

Après avoir été arrêté à la fine pointe de l’aube à son domicile de Fort Lauderdale le 25 janvier, Roger Stone est libéré sous caution le jour même. Il est convoqué ce jour par le tribunal fédéral de Washington DC pour sa mise en accusation formelle.

25 janvier 2019 : Inculpation de Roger Stone

Roger Stone, personnage douteux, spin doctor impliqué dans des affaires de corruption autour des relations russo-américano-ukrainiennes, ami de longue date de Donald Pinocchio Trump, vient se faire inculper par la justice américaine pour faux témoignage, subornation de témoins et mensonge sous serment.

Le cercle se resserre autour du Narcisse de la Maison Blanche.
Who is next? (A qui le tour ?)

Pour les curieux, le lien suivant vous offre l’acte d’inculpation.

1920(0)

Sabre et Goupillon une honte éthique

18 février 2019 : un Oxymore la Science religieuse

Le premier qui est capable de relier de façon logique Religion et Science mérite le prix Nobel d’épistémologie.
De qui se moque-t-on ici, comment peut-on confondre croyance et science.

25 janvier 2019 : Le Sabre et le Goupillon

De tout temps la religion s’est abritée derrière le pouvoir. Rien ne résume mieux ce déplorable état de fait que le slogan suivant :
Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens.

Au Canada, en Europe et tout particulièrement en France, la laïcité est devenue un prérequis d’une république apaisée. Un état aux contours et apparences démocratiques, les USA, république fondée sur la liberté cultuelle, ont mis au centre des institutions la croyance irrationnelle, la bigoterie d’état comme centre de gravité culturelle. Une détestable régression. Les campagnes électorales imposent une forme intolérable de strip-tease et nul ne peu prétendre être élu s’il ne mentionne pas une présence active à son église. Ne pas prier ostensiblement fait de vous, ipso-facto un terroriste incivique. Même Obama s’est senti obligé de faire référence à sa paroisse à Chicago.

Toutefois, si la liberté de pratiquer la religion de son choix est aux USA un droit explicite, clamer sa non croyance était, jusqu’à une époque récente, une impossibilité relevant d’un crime liberticide. Réclamer le droit de blasphémer, de nier l’existence divine était simplement impossible, anti-démocratique, voire même anti-américain. Démocratie et religion étaient simplement un couple inséparable. L’article suivant, publié sur ce site il y a peu, montre un réel changement, il est désormais prouvé qu’il n’est pas nécessaire de prêter serment sur la bible et invoquer le nom de « Dieu » lors des cérémonies de confirmation aux postes importants de l’administration.

En ce qui concerne la figure imposée de la croyance en dieu, depuis peu, sur une des chaînes d’information permanente, le clip suivant est diffusé aux heures de grande écoute.

Le plus jeune fils de Ronald Reagan, Ron Reagan, 61 ans en 2019, promeut la liberté de croire donc de ne pas croire. Une fondation, la Freedon From Religion Foundation, milite pour que la religion soit exclue de l’enseignement public en tant que vérité imposée, elle milite pour une réelle séparation de l’église et de l’état. Vrai, ils militent en anglais, mais la liberté n’a pas de frontière linguistiques. Si vous êtes courageux, rendez-vous sur leur site : https://ffrf.org/

1137(0)

USA Prêter serment

Aux US, pour occuper une fonction officielle, il convient de prêter serment afin de protéger la Constitution. Depuis que j’observe ce moment, cette cérémonie repose sur deux éléments clés : la Bible et Dieu. La main gauche sur la Bible, l’impétrant répète les phrases rituelles énoncées par le représentant de la Constitution et le serment se termine par un « So help me God ». J’ai toujours trouvé fâcheux cette non séparation de l’église et de l’Etat.

Heureusement les choses sont en train de changer. Voir l’article ci-dessous.
Kristen Sinema aura eu le mérite de casser le rituel, elle prête serment sur un recueil de lois et lorsque le cul-béni de Vice-Président, le néfaste Pence, prononce la phrase de conclusion, elle répond par un « I do » qui signifie « Je m’engage ». Rafraîchissant.

1761(0)

Susan victime de Trump

Pour faire suite aux slogans de Trump pendant la campagne de 2016,
voir le Gif ci-dessous :
Susan aura remplacé Hilary qui était la cible.Et voila, encore un accroc à la démocratie.

Trump et ses caricatures

Aventures de Donald Pinocchio Trump.

6772(0)

21 septembre 2020

Un superbe clip du Lincoln Project. Même si on ne parle pas anglais, le sens du clip est clair.
Titre du clip : Donald l’escroc.

29 mai 2020

Français
Dans les années 60 un chansonnier, Tom Lehrer, a offert une chanson vocalement acrobatique à savoir la liste des éléments en partant de l’Hydrogène. Ceux qui pratiquent le chant mesureront la performance.
Pinocchio, le fêlé de la Maison Blanche prétend être un Génie particulièrement stable. Un autre chansonnier utilisera la musique de Tom Lehrer pour porter un texte hilarant à propos des travers de Trump.

Globish
In the 60s a singer, Tom Lehrer, offered a vocally acrobatic song namely the list of elements starting from Hydrogen.
Fakident Pinocchio claims to be a Very Stable Genius.
Another songwriter will use Tom Lehrer’s music to portray hilarious text about Trump’s flaws.
Remember and Enjoy.

28 mai 2020

Français
Pinocchio qui craint de perdre les élections prépare le terrain en prétendant que le vote par correspondance est une source de fraude massive. Cette affirmation est d’autant plus sans fondement que les trucages liés à ce type d’expression sont perpétrés par des Républicains, pas par les Démocrates. Lorsque les électeurs l’auront foutu à la porte, il prétendra que la fraude en est la cause.

Souvenons-nous que lors de l’élection de 2016 il avait perdu le vote populaire, Clinton avait trois millions de voix de plus que lui. C’est par une distorsion anti-démocratique, le Collège Electoral, qu’il s’est emparé de la présidence.

Globish
Corrupt Fakident Pinocchio, who fears losing the elections, sets the stage by claiming that mailing ballot is a source of massive fraud. This assertion is unfounded. Massive fraud linked to this type of expression has been perpetrated by Republicans, not by Democrats. When in November 2020 the voters will have kicked him out, he will pretend that fraud is the cause.

Remember that in the 2016 election he lost the popular vote, Clinton had three million more votes than him. It was through an anti-democratic distortion, the Electoral College, that he seized the presidency.

21 mai 2020

Français
Deux approches en ce qui concerne la vie sur terre.
Une approche divine, la venue de la vie sur terre relève d’une volonté supérieure.
L’autre approche, scientifique celle-là consiste à envisager un continuum depuis les origines à nos jours. Le dessin ci-dessous pointe que toutes les mutations ne sont pas des réussites, les impasses sont légion.

Globish
Life on Earth is at the center of our questioning.
Two schools of thinking confront their explanations.
Creationism is the divine approach. Life was created as such, it never evolved.
The other more realistic approach is Evolution. In this case life is a constant evolution from the origins. Mutation opens new forms of life, most are a failure. The drawing below is a loud example of a failure.

18 mai 2020

Merci Claude, cette caricature résume bien la situation.

9 mai 2020

Version française
Mon ami Claude m’a fait parvenir la caricature suivante dans laquelle Pinocchio affirme
– En matière de virus, j’en sais plus que tout le monde.
Ce à quoi de Docteur Fauci répond
– Il ne s’agit pas de syphilis Monsieur.

Globish version
No need to explain what the Very Stable Genius knows.

1 mai 2020

Version française
Mes amis de Seattle m’ont fait parvenir une photo du dernier et ultime médicament pour éradiquer le virus. Ce dernier a été promu par Pinocchio comme une panacée possible.
Pour info, Chlorox est un désinfectant ménager puissant à base d’eau de javel.

Globish version
My Seattle friends sent me this picture of the final solution (Endlösung do you remember?) to eradicate the corona virus. Fakident promoted this product with the debunked Hydroxychloroquine. Let me hope that the faithful followers will be the willing Guinea pigs testing this revolutionary medicine.

26 avril 2020

Version française
Une fois de plus, aux yeux du monde entier, le clown de service s’est couvert de ridicule en proposant de soigner les malades du COVID par une injection de désinfectant arrosé massivement aux UV.  Face au railleries de tous bords, le Pinocchio de la Maison Blanche a prétendu qu’il s’agissant d’une blague sarcastique.
Pas crédible. Sortez le clown.

Globish version
After, once again, making a fool of himself in the eyes of the whole world by proposing to treat the COVID patients with a disinfectant massively illuminated with UV, the White House Fakident Pinocchio claimed that it was a sarcastic joke.
Not credible. Kick out the clown.
The photo below offers a realistic hint about the way he is viewed in Europe.

Fakident’s proposes to send an astronaut to the Sun.
Angela Merkel objects that it will fry the poor guy.
Fakident offers a solution: send him at night time.

 

18 avril 2020

The cartoon below was sent by precious friends from Seattle.

La caricature suivante m’a été expédiée par des amis précieux de Seattle.
Traduction :
L’hystétique à la caisse : Le gouverneur ne peut pas nous imposer de fermer boutique, nous sommes un service public essentiel.
Le gros tas : Ouaip, quand le COVID viendra me chercher, faut que je sois prêt.

15 avril 2020

Reçu de Jacques, un aviateur au pied marin.

Traduction :

  • Il n’y a pas d’iceberg.
  • Nous n’entrerons pas en collision avec un iceberg.
  • Je savais avant tout le monde que c’était un iceberg.
  • Personne ne connaît les icebergs mieux que MOI.
  • Ce sont les pingouins qui ont mis l’iceberg ici.
  • Personne ne pouvait prévoir la présence de l’iceberg.
  • Nous ne permettrons pas qu’un iceberg arrête notre bateau.
  • L’équipage diffuse des bobards à propos des icebergs.
  • Certains parmi vous doivent se noyer.
  • Je suis le meilleur capitaine, posez la question à n’importe qui.

11 avril 2020 Breaking News

200,000 COVID cases in the US.
Mexico asks Trump to speed up the completion of the wall!

4 avril 2020

Procrastinateur ou simplement feignant
Procrastinator, Lazy, Incompetent,
or simply does not give a shit

Merci à mes amis de Seattle / Thank you my Seattle friends.

Superbe Agenda / Nice To Do list

Can anyone prove that this is a hoax.

28 mars 2020

Une avancée majeure dans la lutte contre le COVID-19 et pas que.
Et de dire que les USA avaient déjà la solution en novembre 2016.
Merci Christian pour m’avoir fait parvenir cette découverte.

A breakthrough that will obviously save lives.
Why does US research lag on simple solutions.
The USA already had the solution in November 2016.

And below a perfect sense advice forwarded by Sam, a dear friend of mine.


Heard a Dr. on TV say to have inner peace we should always finish things we start and we all could use more calm in our lives.
I looked through my house to find things i’d started and hadn’t finished, so I finished off a bottle of Merlot, a bottle of Chardonnay, a bodle of Baileys, a butle of wum, tha mainder of Valiumun srciptuns, an a box a chocletz.
Yu haf no idr how feckin fablus I feel rite now. Sned this to all who need inner piss. An telum u luvum. I wuv you guys!

March 25 2020

Picture sent by a pilot friend of mine.
Photo expédiée par un ami, un vrai, un pilote lui.

I am sooooo glad Fakident Pinocchio is not in charge of landing my plane.
Heureusement il ne pilote pas mon avion.

March 20 2020

Le champion du marker  /  The sharpie champion

Comment paniquer les citoyens : modifier sans raisons la trajectoire d’une tempête.
Scare people with a sharpie and pretend you are more knowledgable than NOAA. Do you remember?

Une nouvelle preuve de sa xénophobie. Pinocchio rature ses discours pour affirmer que les chinois sont à l’origine du CIVID-19. Souvenez-vous que la grippe espagnole venait du Kansas.

Another proof of his xenophobia. He points China as the origin of the virus.
Remember that the Spanish Flu originated in good old Kansas.

March 17 2020

Video sent from the South West of France by a precious buddy of mine.

Video qui m’a été expédiée par un ami qui partage mon humour et parfois mes opinions.

Si cette video appelle des remarques, partagez les en cliquant ici.

To share your remarks, click here.

February 28 2020

Some feed back from America.
A virus from China somewhat disrupts the daily routine of American life. Between the the stock market plunge and the W.H. misleading claims, claims permanently denied by the facts that the health crisis is perfectly controlled, I remember a joke that only totalitarian regimes can offer.

The German Democratic Republic was ruled from 1960 to 1973 by an illiterate populist autocrat named Walter Ulbricht. The density of his speeches language mistakes earned him the most concise East German joke: his nickname. Even though he never made it to College, he was known to everyone as Herr « Doctor » Walter Ulbricht.

A similar nickname could be given to a US political leader whose language is simultaneously riddled with untruths (not to say lies) and mistakes in English. Once again Bankrupt Pinocchio lives up to the most mediocre leaders of Eastern Europe such as Herr Doctor Walter Ulbricht and Nicolaï Ceausescu alias the Danube of Thought.

When it comes to government, the absence of culture, of history understanding is a crime against democracy.
Let us hope that the November 2020 elections will bar him the path to recidivism.

28 février 2020

Quelques échos d’Amérique.
Un virus venu de Chine perturbe quelque peu le ronron de la vie américaine. Entre la claque que prend la bourse et les affirmations trompeuses, démenties à chaque instant, que la crise sanitaire est parfaitement contrôlée, il me revient en mémoire une drôlerie que seuls les régimes totalitaires savent concocter.

La République Démocratique Allemande fut dirigée de 1960 à 1973 par un populiste illettré Walter Ulbricht. Ses discours émaillés de fautes de langage lui valurent d’être l’objet de la blague Est-Allemande la plus concise : sous le manteau il portait le sobriquet de
Herr « Doctor » Walter Ulbricht

Ce sobriquet n’est pas sans pointer une analogie avec un dirigeant politique US dont le langage est à la fois truffé de contre-vérités (pour ne pas dire de mensonges) et de fautes d’anglais. Une fois de plus Bankrupt Pinocchio se montre à la hauteur des plus médiocres dirigeants de l’ex Europe de l’Est tels que Herr Doctor Walter Ulbricht et Nicolaï Ceausescu alias le Danube de la Pensée.

En matière de gouvernement, l’inculture est un crime contre la démocratie.
Pourvu que les élections de novembre 2020 lui interdisent la récidive.

15 février 2020

Une découverte fondamentale, l’élément le plus dense de l’Univers.
Ci-dessous le copier-coller de l’article, article qui, bien qu’écrit en anglais, reste compréhensible au tout venant décemment poli de la glotte.
Dans le pire des cas, il reste possible de faire intervenir Google Translate.

Densest Element Discovered (Nobel prize on the way)

Scientists identify the densest element in the known Universe.

  • A major research laboratory has just announced the discovery of the Densest element yet known to science. The new dense element has been named Trumpium.
  • Trumpium has
    – 1 vice neutron,
    – 17 deputy neutrons,
    – 24 independent neutrons,
    – 23 department associate neutrons and
    – 334 assistant deputy neutrons, for an atomic weight of 410 (fucking obese).
  • Trumpium is surrounded by swarms of clueless particles known as morons whose own attending particles are known as peons.
  • The chemical symbol for Trumpium is Dt.
  • Trumpium’s mass actually increases over time, as morons randomly interact with various lobbyons in the swamp-like particle mess known as the Corruptioverse.
  • Morons are often arbitrarily elevated into higher orbits to become deputy neutrons and neutrons within the Trumpium sphere of influence, leading to the formation of various Isodopes.
  • The process of orbital moron elevation has led some scientists to believe that Trumpium is formed whenever masses of morons reach a certain level of density in the ether.  This hypothetical density level is referred to as its Critical Morass.
  • Like the element sulfur, Trumpium has a distinct pungent odor, strongly evocative of decay, putrecense and corruption.
  • When catalyzed with money, Trumpium activates Foxvomitum, another recently identified element that also emits overwhelmingly repulsive toxic odors and that radiates several orders of magnitude more energy than Trumpium in the ether by broadcasting continuous incoherent noises.
  • When Foxvomitum interacts with Trumpium it strongly intensifies the putrid odor of Trumpium, and it also influences the directional spin and color of a significant portion of the morons and peons in its sphere of influence.

Research on the hazardous effects of both new elements continues.

12 février 2020

La guerre que Fat Bankrupt Pinocchio mène contre la vérité prend un tour nouveau. L’article du New York Times qui suit fait froid dans le dos : menaces contre des témoins, une pratique mafieuse devenue une règle de conduite à la Maison Blanche.
Et dire que certains s’en étonnent encore.Depuis que le parti des couilles molles, les trumpiens, a refusé de le mettre en accusation, il donne libre cours à sa vindicte de dictateur de république bananière. La chasse aux sorcières est ouverte.
Pour accéder à l’article du NYT, cliquer ici.

12 février 2020

Les « Founding Fathers » avaient le sens de l’Histoire. La preuve.

5 février 2020

En ce mercredi funeste, la majorité des trumpiens (ex-Républicains) du sénat US est passée sous les fourches caudines d’un populiste ringard en l’acquittant des crimes commis contre la démocratie dans son procès en Impeachment. Hier, lors du discours sur l’état de l’union, ce président de pacotille aura insulté le troisième personnage de l’état en refusant ostensiblement de lui serrer la louche. Un comportement digne de la prétentieuse couille molle qu’il est. Ce discours sur l’état de l’union fut un moment indigeste d’auto satisfaction pimentée de rodomontades et de mensonges plus patents les uns que les autres. Nancy Pelosi, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, aura rendu à ce concert de mensonge l’hommage qui lui convient.

Merci Nancy, à cette tribune, seule, tu avais la bonne attitude.

22 janvier 2020

Le procès en Impeachment a débuté hier.
Ci-dessous, une pièce importante pour vous faire une opinion, je la verse au dossier.
La caractérisation du personnage en huit images.

  1. Un prétendu milliardaire qui cache sa déclaration de revenus.
  2. Un Stable Genius qui cache ses diplômes et ses notes.
  3. Un génie des affaires qui a fait faillite à de nombreuses reprises.
  4. Un play-boy qui paie pour le sexe.
  5. Un chrétien qui ne va pas à l’église.
  6. Un philanthrope qui vole des fonds à sa fondation.
  7. Un patriote qui s’est fait réformer par un mensonge médical.
  8. Un innocent qui refuse de témoigner.

19 janvier 2020

En ce mardi 21 janvier 2020, deux événements importants sont à signaler. D’un côté le 227ième anniversaire de l’exécution de Louis XVI, roi qui ne méritait pas d’être guillotiné et de l’autre le début tant attendu du procès en Impeachment de Bankrupt Pinocchio (alias Donald J Trump) qui lui mérite d’être viré à grands coups de lattes dans le derche.

Ce moment unique dans l’histoire des USA, une telle procédure enclenchée durant le premier terme d’un président, doit être éclairé afin de mieux appréhender son importance. En cela quatre caricatures extraites d’un journal de référence, le Washington Post, vont nous aider à mettre cet événement en perspective.

Communication

En cette époque bénie de FakeBook et YouTrouble, le canal préférentiel d’acquisition de l’information n’est plus le journal, imprimé ou télévisé, mais les social médias. On voit ici la qualité de l’échange.
Cela dit, il semble que le qualificatif de « Social Média » soit un contre-sens, il serait approprié de les nommer « Asocial Drug ».

Traitement judiciaire (Gestion des preuves)

Ici un jeu de mots sur la gravité, celle du moment et celle du poids des preuves accumulées contre Pinocchio.
On mesure ici l’entorse annoncée à l’impartialité de la part des sénateurs Républicains en particulier.

La métaphore sportive

Avant même le début du procès, McConnell connu ici sous le sobriquet de Moscow Mitch, le président des sénateurs Républicains, le parti de Pinocchio, avait annoncé qu’au lieu de participer au procès de façon impartiale, il voterait l’acquittement sans prendre en compte les preuves de l’accusation.

Deux poids / Deux mesures

  1. Lors de son second mandat, Bill Clinton avait été accusé d’avoir menti à propos d’une tromperie conjugale. Pour ce mensonge qui ne mettait en péril que son mariage, il a été mis au pilori par les Républicains, parti dont la mascotte est un éléphant.
  2. Lors de son premier mandat Bankrupt Pinocchio s’est comporté en corrompu, en particulier par des abus de pouvoir répétés et des pressions sur un gouvernement étranger afin d’obtenir, ce que De Gaulle qualifiait, des « Boules Puantes » sur un adversaire potentiel pour la prochaine élection, celle de novembre 2020.

12 janvier 2020

La campagne électorale américaine offre de superbes slogans.Le « Bumper Sticker », le l’auto collant  en bas du pare-choc, affirme :
N’importe quel adulte normalement constitué (fera l’affaire).
Qui dit mieux ?

4 décembre 2019

Il semble que certains participent à des messes basses. Vidéo fournie par le New York Times.

3 Décembre

Pas de caricatures aujourd’hui, juste une réflexion qui éclaire ce que JE (et oui majuscules) ressens à propos de la tragi-comédie de la politique américaine actuelle.

Avant l’élection de Pinocchio à la Maison Blanche, j’avais fait la prédiction suivante : dans deux ans il sera foutu à la porte, peu importe comment, assassinat, procès par la Haute Cour locale, démission forcée par manifestations ou émeutes… En mon for intérieur je portais la conviction que l’évidente incompétence narcissique du peroxydé provoquerait une réaction. Il me semblait impossible que la République américaine tolère en son sein un provocateur populiste ignare. Les représentants élus se devaient, une fois l’erreur prouvée, redonner aux USA un visage respectable. C’est la vocation de la procédure d’Impeachment.

Puisque Trump a utilisé contre Hillary Clinton le cri de guerre suivant « Lock Her Up », en français « Foutez-la en prison », comme de mon côté j’applique la ligne de conduite suivante  » Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas que l’on te fasse », je me balade désormais avec le Tshirt ci-dessous.

Le 4 décembre la Chambre se prépare à rédiger l’acte d’accusation, Impeachment, qui sera transmis au Sénat réunit à cet effet en tribunal. Il est probable que l’acte d’accusation sera déposé sous le sapin de Noël de la Maison Blanche et que le Sénat débattra en public courant janvier. Entre temps, je tente d’apporter ma modeste contribution au débat.

Et vous qu’en pensez-vous ? Pour partager votre opinion cliquez sur le lien.

8 Novembre

Les émissions du soir, Stephen Colbert et Jimmy Kimmel en particulier, s’en donnent à cœur joie pour mettre en valeur le ridicule et les dangers à la démocratie de l’actuelle présidence. La fausse pub émise hier soir sur ABC est un monument de drôlerie.

1 Novembre

Et pour Halloween il fallait bien reprendre l’événement qui aura déclenché l’ouverture de la partie publique de l’Impeachment.

31 octobre

Suite aux protestations du public décrites plus bas, un dessain parfaitement en ligne avec la réthorique de Bankrupt Pinocchio.
Et les Washington Nationals ont gagné les World Series après avoir perdu trois matches à domicile.

27 octobre

Les World Series, une sorte de finale de la saison de Base Ball, le sport préféré des américains à la belle saison, ont joué le cinquième match à Washington.
A cette occasion Bankrupt Pinocchio est venu assister au match.

Si le seconde partie du clip est un montage de l’équipe de Stephen Colbert, la première partie n’est pas truquée. Elle montre que la foule lui aura réservé un chaleureux accueil en scandant « Lock him up » (Foutez le au trou) qui était son slogan de campagne contre Hilary Clinton lors de la campagne de 2016.

24 octobre

Voici la véritable cause de la pauvreté du langage de Bankrupt Pinocchio,
alias Donald J Trump : son dictionnaire. Merci le New York Times.

23 octobre 2019

Puisque Pinocchio lui-même lance un nouveau genre de lettre, Hilary Clinton qui n’est ni conne ni illettrée comme qui vous savez, Hilary donc a pondu une lettre parodique.
La lettre qui suit prétend avoir été adressée  par Kennedy à Khrouchtchev pendant la Crise des missiles de Cuba. Il va de soi que c’est une parodie, le tenterai de la traduire en en gardant l’esprit, si cela est possible.========== Début de la traduction ==============================

Cher Premier Khrouchtchev,

Fais pas le con, OK ? Retires tes missiles de Cuba. Tout le monde dira « Putain Khrouchtchev t’es le meilleur ! » Mais si tu ne le fais pas chacun pensera « Quel trou du cul ce mec » et qualifiera ton pays « d’Oignon Soviétique ».

En ce moment, tu me casses vraiment les couilles.

Je te file un coup de grelot fissa.

Bisous
J.F.K.

========== Fin de la traduction =================================

17 octobre 2019

Cette fois ci, la caricature vient de Pinocchio lui-même. Il écrit une lettre à l’autocrate Erdogan pour le menacer. Cette lettre un môme de 10 ans aurait rédigé sans rougir.
Pour vous éviter des problèmes formels de traduction, le texte qui suit tente d’être aussi proche que possible de l’original. Pitoyable.

========== Début de la traduction ==============================

Monsieur le président,

bossons sur un bon compromis ! Tu ne veux tout de même pas être tenu responsable pour le massacre de milliers de gens et tu ne veux pas prendre la responsabilité de la destruction de l’économie turque, chiche que je peux. Je t’ai déjà filé un exemple de ce que je peux faire lors de l’affaire du pasteur Brunson.

J’ai déjà bossé un max pour régler certaines de tes conneries. Laisse pas tomber l’univers. Tu peux faire un bon compromis. Le général Mazloum (kurde) est désireux de négocier et faire des concessions qu’il n’aurait jamais faites auparavant. Je joins en toute confidentialité la lettre qu’il vient de me faire parvenir.

L’histoire se souviendra de toi favorablement si tu règles ce problème correctement et de façon humaine. Tu seras le diable si les bonnes choses n’arrivent pas. Sois pas con !

Je te passe un coup de fil plus tard.

========== Fin de la traduction =================================

5 octobre 2019

Pinocchio utilisait le slogan de campagne suivant :
« Je vais construire le mur et le Mexique le paiera ».
Mes amis de Seattle m’ont fait parvenir ce slogan revisité.« Je construirais un superbe parc pour Chiens et les chats le financeront »

27 septembre 2019

Le 24 septembre un transcrit d’une conversation entre le président des USA et celui d’Ukraine montre que Pinocchio monte un chantage envers l’Ukraine pour faciliter sa ré-élection en 2020. Ce chantage, une fois découvert, ouvre la porte d’une éviction « Impeachment » de l’actuel farfelu habitant la Maison Blanche.

La caricature ci-dessous sera publiée le 7 octobre dans le New Yorker. Elle montre Pinocchio et son avocat gâteux poussant Oncle Sam, l’équivalent de Marianne en France, les pieds lestés dans un bloc de béton, par dessus le parapet d’un pont.
Typiquement un acte mafieux.
Il semble qu’en de 27 septembre 2019, l’Amérique se réveille.

7 septembre 2019

Un jeu de mots car étable et stable se est une homonymie en anglais.

22 août 2019

Une reprise de la Sainte Cène

7 juin 2019

Un exemple de dialectique Trumpienne :En d’autres termes, pile je gagne, face tu perds.

6 juin 2019

Comme le clown de sait pas se tenir, Stephen Colbert ne rate pas l’occasion de le rappeler.

5 juin 2019

Afin de s’offrir un zeste de prestige et tenter de redorer son blason, le clown Pinocchio tente de faire oublier ses frasques avec une visite d’Etat en Grande-Bretagne, visite suivie d’une courte tournée en France pour commémorer le 75 anniversaire du débarquement.
Bénito Pinocchio, toujours prêt à s’occuper de ce qui ne le regarde pas s’immisce dans la guerre de succession de Theresa May et flatte le populiste de service, le bouffon Boris. Celui-ci, le bouffon Boris, mesurant l’impopularité du clown US s’est fendu des déclarations suivantes, déclarations compilées sur YouTube. Un bonheur.

Pour faire simple, le bouffon Boris affirme « Trump is unfit to hold the office of POTUS », en français, Trump est trop con pour présider les US. Si Boris le bouffon devient Premier Sinistre, préparons-nous à de franches rigolades.

30 mai 2019

Pinocchio se vante d’être un militariste. De fait, il a évité la conscription et de fait un tour en Asie du sud-est pendant la guerre du Viet-Nam. Pour cela il a obtenu un certificat médical de complaisance qui attestait qu’il avait des « Bone Spurs ». A vous de trouver la traduction.Délicieuse image expédiée par des amis que, pour d’évidentes raisons, je ne nommerai pas.

20 avril 2019

27 février 2019


Toute la gamme du succès.
Ne pas oublier les grands succès avec Poutine et la Corée du Nord.

24 février 2019


Vœux pieu mais au moins porteur d’espoirs et certainement plus réaliste que de le faire payer le Mexique.

En espérant que le site durera longtemps.
Cliquer sur l’image ci-dessus, déplacer la trompette et cliquer. Hilarant.

29 janvier 2019


Une autre façon de scier la branche sur laquelle on est assis.

22 janvier 2019


Longue vie au nombrilisme.

17 janvier 2019

Une ode à la paternité, un rappel de la grande beauté de l’art issu du Réalisme Socialiste (par une valeureuse toffe de trappe, j’ai failli écrire Socialkyste) de l’URSS.
Merci Vladimir.

15 janvier 2019


Une autre façon de casser la vaisselle à Maman.


Délicieusement réaliste.

14 janvier 2019


Rien ne vaut une promenade avec son chien pour garder la santé.

13 janvier 2019


Au moins vous êtes prévenus.
Deux formes de terrorisme.
Comptine anglaise fort connue Outre-Manche et donc probablement Outre-Atlantique.

6772(0)

Curieuses rencontres

8 janvier 2019

Iguane rencontré lors d’une balade le long de la New River.
Un mâle de belle taille, et pas vraiment farouche.La balade creuse les estomacs, la préparation d’un dîner léger pour deux réglera le problème.
Deux morceaux de bœuf qui seront saisis à la plancha.
Des haricots verts frais, oui FRAIS, avec une pointe d’ail.
Le tout arrosé d’un petit rouge de Californie.Festin servi dans des assiettes chaudes.
Susan ne semble pas se plaindre.

1927(0)

Premier dimanche du mois

Un premier dimanche du mois sur les berges de la New River

Chaque premier dimanche du mois, sur les rives de la New River, se tient un rassemblement qui n’a pas son pareil en France. Autour de quelques orchestres se regroupent des associations genre Asso 1901 ainsi vendeurs de bijoux et autres bimbeloteries.
Chacun peut venir avec son panier de Picnic, ses chaises pliantes.
La musique est un prétexte, se rencontrer la fin en soi.Asso musicale fait sa pub en silence pour éviter les fausses notes.Mais aussi club de ski fait la sienne de pub. Elle ne propose pas du ski nautique mais du ski sur neige. Bon, c’est vrai on ne skie pas en Floride, alors ce club organise, une fois par an, une virée d’une semaine dans les Montagnes Rocheuses.
Contact est pris, une idée pour l’année prochaine.
Venir en Floride pour aller skier dans les Rocheuses, c’est snob, un rien élitiste et tellement décalé. On va tout de même pas rater ça.Musique donc, pour faire dans l’euphonie, ici ça swingue.Un Big Band d’étudiants avec un répertoire genre Duke Elington, la classe.Profiter de la musique tout seul dans son coin ne correspond pas à l’idée que l’on peut se faire d’une telle réunion. Mon pote Claude et son épouse se sont joints à nous.
La photo a été prise par un couple avec lequel nous avons lié connaissance. Je suis prêt à parier que Susan saura rétablir le contact.Toutes les rencontres ne sont pas vêtues avec distinction.
Ici deux couvre-chefs en forme de tasse à café.Et comme nos amis américains sont parfaitement organisés, ils le font savoir et utilisent, dès que possible, des tournures françaises.
Ici les toilettes sont dans l’impasse. Kultur quand tu nous tiens.Une fois la balade terminée, nous rentrerons à la maison pour un déjeuner en toute simplicité autour d’une omelette.

La prochaine fois, joignez-vous à nous. Plus on est de fous, plus l’on rit.

1764(0)

Pendant que Trump paralyse le gouvernement

Article publié par le Washinton Post le 3 janvier 2019

Pendant que Trump prend l’administration en otage, ferme le gouvernement et donc cesse de payer les fonctionnaires fédéraux, les séides autour de la Maison Blanche s’accordent une rallonge. Merci au Washington Post de dénoncer l’hypocrisie des populistes.

While federal workers go without pay,
senior Trump administration officials are poised
to get $10,000 raises

While hundreds of thousands of federal workers go without pay and the government is partially shut down, scores of senior Trump political appointees are poised to receive annual raises of about $10,000 a year.

The pay increases for Cabinet secretaries, deputy secretaries, top administrators and even Vice President Pence are scheduled to go into effect Saturday without legislation to stop them, according to documents issued by the Office of Personnel Management and experts in federal pay.

The raises, for hundreds of appointees, including ambassadors, appear to be a consequence of the shutdown: When lawmakers failed to pass bills Dec. 21 to fund multiple federal agencies, an existing pay freeze lapsed. It was enacted by Congress in 2013 for top executives and was renewed each year since then. The raises will occur because that freeze will expire Saturday without legislative action, allowing the increases that accumulated over those years to kick in. The raises start with paychecks to be issued next week.

Cabinet secretaries would be entitled to a jump in annual salary from $199,700 to $210,700. Deputy secretaries would be entitled to a raise from $179,700 to $189,600. Others affected are under secretaries, deputy directors and other top administrators.

Pence’s pay is scheduled to rise from $230,700 to $243,500. He told reporters Friday afternoon he would turn down the raise. An administration official later said Pence’s staff believes he has to accept the raise during the shutdown and pay taxes on it, but will reimburse the Treasury or donate the pay to charity.

It was unclear whether the White House had the authority to stop the increases.

President Trump was asked by a reporter Friday whether he would consider halting the raises, or halting them during the shutdown.

“I might consider that, » Trump said. « That’s a very good question.”

Later Friday, White House press secretary Sarah Sanders said the pending pay raise “is another unnecessary byproduct of the shutdown. The administration is aware of the issue and we’re exploring options to prevent this from being implemented while some federal workers are furloughed. Congress can easily take care of this by funding the government and securing our borders.”

However, the pay freeze has been an issue of dispute between Republicans and Democrats since at least October.

Trump offered no raise to rank-and-file civil servants for 2019, prompting an outcry from Democrats and federal employee unions. Republicans offered to scrap the executive pay raise in return for agreeing to a 1.9 percent raise for civil servants. But those negotiations got stuck in a conference committee before the shutdown.

The government payroll system has yet to implement the pay raise for executives including the vice president, a congressional aide said. But given the hardships the budget impasse imposes on the rest of the country, “the optics of this are not pretty,” said Jeffrey Neal, a former personnel executive at the Department of Homeland Security and now a senior vice president at ICF.

Some 800,000 federal employees, out of a workforce of 2.1 million, are in unpaid status because of the partial government shutdown that began last month. Of those, about 380,000 have been furloughed. Many others are working without pay, and just before the New Year, President Trump ordered a pay freeze for most federal workers, working or not.

“I suspect the president isn’t aware of the disparity — that political appointees will get a pay raise and no one else will,” said John Palguta, former career executive in the federal government for human resources. “It’s going to be seen as terribly unfair.”

The government’s Office of Personnel Management did not respond to a request for comment.

The Democrat-led House included a continuation of the executive pay freeze in a bill the chamber passed late Thursday to reopen parts of the government without the funding for a border wall Trump wants. But that legislation is said to be dead on arrival in the Senate, where Majority Leader Mitch McConnell (R-Ky.) says he will not vote on a bill the president will not sign.

[Congressional Republicans tentatively agree to raise federal worker pay, rebuffing Trump]

House Majority Leader Steny H. Hoyer, (MD), called the raises “outrageous” in a statement and called on McConnell to allow a Senate vote on the House measure, reopen government and provide retroactive pay to affected federal employees. The southern Maryland Democrat has more than 62,000 federal employees in his district.

McConnell’s office did not provide comment on the issue Friday.

The pay freeze’s expiration was discussed at length during a conference call Monday with officials at the Office of Management and Budget and the Office of Personnel Management, who are meeting regularly to discuss issues caused by the shutdown. Some officials on the conference call, which included acting OPM Director Margaret Weichert, were worried about the public perception of the raises and discussed how to respond to questions about them, according to one participant, who requested anonymity to talk about internal discussions.

“It was definitely a ‘this is not going to look good’ situation,’” the participant said.

A senior administration official said the White House believes its likely Congress will act to reinstate the pay freeze when the federal government reopens.
What is Trump’s shutdown endgame?

The raises would cost taxpayers $300 million over 10 years, according to the Senior Executives Association, which represents the government’s approximately 7,000 highest-paid career officials.

The group’s executive director, Jason Briefel, called the freeze a “politically driven policy that over time makes it harder to bring good folks to government” and said extending it is detrimental to hiring top talent. But he acknowledged lifting it now “is definitely a slap in the face” to the rest of the federal workforce.

“At a time when more than 800,000 federal employees aren’t getting paid, it is absolutely outrageous that the Trump administration would even consider taking advantage of the shutdown to dole out huge raises to the vice president and its political appointees,” Rep. Nita M. Lowey, (D-N.Y.) the new chairwoman of the House Appropriations Committee, said in an email.

The shutdown has infuriated the unions that represent federal workers.

“It is wonderful that the president has decided to lift the pay freeze for top executives and his political appointees: They deserve a pay adjustment, as do all the people who work under them,” J. David Cox Sr., national president of the American Federation of Government Employees, which represents 750,000 federal workers, said in an email. “Leadership is about the principle that ‘officers eat last.’ The administration should make sure that the rank and file receive a pay adjustment before their bosses do.”

The mechanics of getting the raises into appointees’ paychecks also is complicated by the shutdown, federal personnel experts said. The adjustments must be processed by each agency’s human resources department, which depending on the agency, may not be staffed during the lapse. So some executives could see fatter paychecks starting next week while others would have to wait until the government fully reopens.

“For a thing like this to happen, I don’t believe in coincidences,” said Randy Erwin, president of the National Federation of Federal Employees. “It certainly smells fishy, just as the federal workforce is being furloughed.”

The options for Congress include taking no action and allowing the raises to occur, approving the legislation passed by the House Thursday or passing a standalone measure to retain the pay freeze.

“It looks like Trump has protected his own appointees, and everyone else gets screwed,” Rep. Don Beyer (D-Va.), whose Northern Virginia district has 77,000 federal workers, said in an interview. He suggested the president fix the problem by immediately issuing an executive order canceling the raises.

Late Friday, in response to a report on the raises in The Washington Post, Weichert issued a memo directing federal agencies to stand by and not move forward with the increases until Congress acts “to provide clarity on the matter.”

1837(0)

2019 Bonne Année / Happy New Year

2018 est morte. Vive 2019

Mon premier nouvel an aux US je l’ai vécu en 1979, j’ai bissé (avec un B bande d’esprits tordus) en 1980, depuis NADA.
Avec Susan, nous avons décidé de mettre un terme à cette séquence hors des Amériques.
Ce qui suit raconte ce moment festif.

Sans une bonne organisation, il n’est point de Fêtes réussies.Le sourire de la jeune génération, celui de Beth, ouvre les festivités et donne le ton.La mine réjouie des anciens aussi.Le pillage du buffet peut enfin débuter. Susan craignant de manquer avait prévu de nourrir, pardon GAVER tout Fort Lauderdale.
Les restes, une fois les convives partis, poseront le problème du ré-emploi.
Faut pas gâcher !Dans un premier temps, chacun prend place, certains debout, d’autres assis.Sous l’effet euphorisant des vins soigneusement choisis, l’absence de mal à la tête le lendemain le prouve, le plancher chavire sous les pieds de la photographe.Après un moment de doute sur l’horizontalité du plancher, les choses rentrent dans l’ordre.Les plus futés poursuivent la soirée sur la terrasse. Et ils ont bien raison, un agréable courant d’air rafraîchit l’atmosphère.Peu avant Minuit, une conférence au sommet se tient en aparté.Les résultats de cette rencontre créent d’un côté la jouissance d’une bouffée d’air frais et de l’autre un heureux étonnement, une joie impossible à masquer.Arrive Minuit, les convives se regroupent sur la terrasse.
Chacun chante l’arrivée de la nouvelle année.Pendant ce temps, d’autres admirent les feux d’artifices.Vers 1:30 du matin, il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte, la fête doucement se termine.
Susan, un peu effrayée par la tâche de nettoyage à venir tente de faire bonne figure.
Dommages collatéraux d’une fête réussie.

Et même si nous n’avons pas eu l’occasion de partager avec vous ce moment festif, ici en Floride, Susan et moi vous souhaitons néanmoins

Une très belle année 2019

1693(0)