Archives mensuelles : juin 2022

Orange célèbre son Kolkhoze

26 juin 2022

 

Serions-nous de retour le 23 août 1939 lorsque l’extrême droite germanique scella un pacte avec le diable Marxiste-Leniste.

A observer les décors de la scène du Théâtre Antique, les signes semblent évidents. Une roue de tracteur, un champ de blé, la pelle bêche, il manque juste le marteau et la faucille. Cette absence relève de l’évidente volonté de tromper la vigilance citoyenne.

Le maire d’Orange serait-il désormais un alliée objectif du criminel soviétique Josef Poutaline. Une fois de plus la duplicité des politiciens tente de trahir la confiance du Peuple.

Would we be back on August 23, 1939 when the German far right sealed a pact with the Marxist-Lenist devil.

To observe the scenery of the stage of the Ancient Theatre, the signs seem obvious. A tractor wheel, a wheat field, a shovel, just missing the hammer and sickle. This absence is due to the obvious desire to mislead the public.

Is the mayor of Orange now an objective ally of Soviet criminal Josef Putalin. Once again the duplicity of politicians tries to betray the trust of the people.

2455(1)

Femmes du Monde entier unissez vous

Il y a près de deux cents ans, en 1848, Karl Marx lançait un immortel slogan : « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! ». Ce slogan aura donné aux travailleurs des droits jusque là inaccessibles. Le combat pour l’égalité et la liberté des travailleurs n’est pas terminé, il ne le sera jamais.

Aujourd’hui la Cour Suprême des USA vient de suspendre au niveau fédéral le droit des femmes à choisir de porter ou non une grossesse à terme. Le fascisme masculin s’impose désormais aux femmes.

La lutte pour la libération de la femme doit reprendre et il existe un moyen de faire entendre raison aux suprémacistes masculins. Les armes existent, elles ont été décrites par Aristophane dans une œuvre nommée Lysistrata, simples, imparables, elles rendront rapidement aux femmes l’accès au choix. 

Sans coït, pas de grossesse. La voie est donc simple, fermez l’accès au plaisir masculin. En peu de temps vous ferez basculer dans un précipice infini les lois anti-avortement.

Femmes du monde entier, unissez-vous, unissez-vous certes mais pas avec les hommes !

768(0)

Almost two hundred years ago, in 1848, Karl Marx launched an immortal slogan: « Proletarians of all countries, unite! ». This slogan has given workers rights that were previously inaccessible. The fight for the equality and freedom of workers is not over, it will never be.

Today the US Supreme Court has just suspended at the federal level the right of women to choose whether or not to carry a full term pregnancy. Male fascism is now imposed on women.

The struggle for women’s liberation must resume and there is a way to make male supremacists listen to reason. The weapons exist, they were described by Aristophanes in a work called Lysistrata, simple, unstoppable, they will quickly give women access to the choice. 

Without intercourse, no pregnancy. The way is therefore simple, close the access to male pleasure. In a short time you will be tipping over into an infinite precipice the anti-abortion laws.

Women from all over the world, unite, unite certainly but not with men!

Loi et Règle Générale

23 juin 2022

 

De tout temps la Loi traite le cas général. Elle établit les droits, devoirs de chacun et propose les moyens de les faire respecter. Il va de soi que la loi ne peut couvrir la totalité des situations, il va de soi qu’une loi répond à un besoin à un moment donné dans un contexte donné. 

Prétendre qu’une loi écrite en 1791 et toujours intégralement valable est la preuve d’un aveuglement doctrinaire imbécile. En écrivant cela je fais preuve de modération, il s’agit en fait d’un aveuglement criminel. Mes lecteurs habituels auront compris que je fais référence à la relation aux armes à feu et au « Second Amendment ».

The Law always deals with the general case. It establishes the rights, duties of each and proposes the means to enforce them. It goes without saying that the law cannot cover all situations, it goes without saying that a law meets a need at a given time in a given context. 

To claim that a law written in 1791 and still valid in its entirety is proof of a foolish doctrinal blindness. By writing this I am showing moderation. Doctrinal blindness is in fact a criminal blindness. My regular readers will have understood that I am referring to the relationship between firearms and the « Second Amendment ».

Suite aux différentes fusillades, l’état de New York a restreint le droit de porter arme dans les lieux publics. Il va de soi que cette loi s’applique à tous, citoyens honnêtes ou non. 

Au nom de la liberté individuelle et du « Second Amendment », la loi limitant le droit de port d’armes a été attaqué devant la Cour Suprème et celle-ci a rendu son verdict, elle annule la loi votée par l’état de New York.

Parmi les criminels qui s’opposent à restriction de port d’armes en public, Clarence Thomas justifie sa position par l’argumentaire suivant :

« L’écrasante majorité des citoyens qui possèdent et utilisent de tels fusils le font à des fins licites, y compris l’autodéfense et le tir à la cible », a écrit le juge Thomas. « Selon nos précédents, c’est tout ce dont les citoyens ont besoin pour avoir le droit, en vertu du deuxième amendement, de conserver de telles armes. »

Following the various shootings, the state of New York has restricted the right to bear arms in public places. It goes without saying that this law applies to all, honest citizens or not. 

In the name of individual freedom and the « Second Amendment », this law limiting the right to carry arms was attacked before the Supreme Court. The latter rendered its verdict and annulled the law passed by the State of New York.

Among the criminals who oppose the restriction of the carrying of weapons in public, Clarence Thomas justifies his position by the following arguments:

“The overwhelming majority of citizens who own and use such rifles do so for lawful purposes, including self-defense and target shooting,” Justice Thomas wrote. “Under our precedents, that is all that is needed for citizens to have a right under the Second Amendment to keep such weapons.”

Par sa justification Clarence Thomas montre une mauvaise foi évidente, il confond armes de chasse et armes de guerre. Les USA hébergent plus d’armes que d’habitants, un paradoxe dans le monde civilisé. Et ce paradoxe est protégé par une loi rédigée dans un contexte technique et politique précis.

Au plan techique, en 1791, les armes performantes tiraient au mieux deux coups minute et ne portaient guère au dela de 150 mètres.

Au plan politique, en 1791, les USA ne disposaient alors que de faibles moyens de défense contre un coup d’état ou un retour de l’ancienne puissance occupante.

Dans ce contexte, la possession et le port d’armes par des individus encadrés dans le cadre de milices se justifiait parfaitement.en 1791 

By his justification Clarence Thomas shows an obvious bad faith, he confuses hunting weapons and war weapons. The USA hosts more weapons than inhabitants, a paradox in the civilized world. And this paradox is protected by a law drafted in a specific technical and political context.

Technically speaking, in 1791, high-performance weapons fired at best two strokes a minute and hardly hit their target beyond 500 feet.

At the political level, in 1791, the United States had only weak defences against a coup d’état or a return of the former occupying power.

In this context, the possession and carrying of weapons by individuals supervised by militias was perfectly justified in 1791.

Comment le crétin Clarence Thomas peut-il justifier le droit de chacun de disposer d’armes de guerre au motif qu’elles peuvent se confondre avec des armes de chasse. Si pour tuer un gibier, le chasseur utilise un AR15 avec des chargeurs, ce maladroit devrait se voir interdire l’accès à toute arme, y compris les carabines à air comprimé.

Si les armes de guerres n’étaient pas en vente libre, si les armes de guerre étaient réservées aux forces de l’ordre, de nombreux massacres auraient pu être évités. Le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande, pays reconnus pour leur régimes dictatoriaux féroces, ces pays ont interdit et racheté ces armes en circulation. 

How can the idiot Clarence Thomas justify the right of everyone to possess weapons of war on the grounds that they can be confused with hunting weapons. If the hunter uses an AR15 with high capacity magazines to kill a prey, that clumsy person should be denied access to any weapon, including air rifles and or even a kitchen knife.

If the weapons of war were not sold freely, if the weapons of war were reserved for the forces of law and order, many massacres could have been avoided. Canada, Australia, New Zealand, countries known for their ferocious dictatorial regimes, have banned and bought back these weapons from law obiding citizens. 

Vrai, sur un point Clarence Thomas n’a pas tort, la majorité des possesseurs d’armes de guerre nes sont pas des criminels et en font un usage acceptable. Vrai.

Mais en ce qui concerne ces armes, il suffit qu’une infime minorité en fasse un mauvais usage pour que la sécurité de chacun ne puisse plus être assurée. Dans ce cas, les prémices de cet article, la loi traite le cas général, accepte une exception. Les armes à forte létalité doivent être réservées aux forces de l’ordre et interdites aux individus.

True, on one point Clarence Thomas is not wrong, the majority of the owners of war weapons are not criminals and make acceptable use of them. True.

But as far as these weapons are concerned, it is enough for a tiny minority to misuse them so that everyone’s safety can no longer be assured. In this case, the premises of this article, the law deals with the general case, accepts an exception. Lethal weapons must be reserved for law enforcement and prohibited from individuals.

Si demain matin, un amoureux du « Second Amendment » se servait d’une arme de guerre pour éparpiller façon puzzle Clarence Thomas, promis, lorsque la balle meurtrière sera mise en vente, je casserai ma tire-lire pour l’acquérir et l’exposer avec bonheur dans ma bibliothèque.

If tomorrow morning, a lover of the « Second Amendment » uses a weapon of war to scatter Clarence Thomas’ like an unsorted puzzle, promised, when the deadly bullet goes on sale, I will break my piggy bank to acquire the bullet and display it happily in my book shelve

2744(0)
.

Water-Gate / Bis Repetita

18 juin 2022

 

Depuis le jour où Pinocchio s’est vu offrir, contre la légitimité démocratique, la présidence des USA, j’avais émis la prédiction suivante :
Dans deux ans, il sera viré du pouvoir par un « Impeachment ».

Je me suis lamentablement trompé, le premier « Impeachment » sera voté par la chambre trois années après sa nomination. Le sénat n’a pas suivi. Une année plus tard, le clown criminel sera frappé d’un nouvel « Impeachment », une grande première, jamais un président aussi mauvais ou corrompu n’aura été sanctionné deux fois.

Il y a deux ans, une fois chassé par la COVID, en manque de chaîne d’info US, j’ai trouvé un site qui diffusait des chaînes d’info US, en particulier CNN et MSNBC. Depuis, je suis de façon compulsive MSNBC, une vraie drogue.

Mon addiction aux infos US croît de façon directement proportionnelle aux différentes mises en accusation de Pinocchio et de ses acolytes. L’addiction s’aggrave, car la chambre ouvre au public son enquête sur la tentative de coup d’État du 6 janvier 2021 et les témoignages dépassent ce qu’un auteur de roman politique pouvait imaginer.

On peut repérer l’addiction en mesurant que la répétition des événements qu’ils soient nouveaux ou déjà portés à la connaissance du public, n’entraîne aucune lassitude. La grande force des chaînes d’info consiste à tenter et le plus souvent réussir à présenter les faits sous des angles légèrement différents. Chaque présentation renforce le mépris que je porte à Pinocchio et à ses suiveurs. Et le renforcement de ce mépris me conforte dans ma perception d’un sentiment de supériorité.

Chaque jour je vois les inculpations se rapprocher. Et plus les inculpations se rapprochent, plus mon addiction croît. Je crains que lorsque ces dernières seront notifiées, je perdrais le bonheur de cette tension, tension liée à l’attente de pouvoir enfin jouir de la chute du nuisible.

Il y a cinquante années, Nixon était le premier président des US à démissionner. Pour célébrer cet heureux moment, l’inculpation de Pinocchio serait une belle cerise sur le gâteau.

Lock them up !

Mort aux cons ! Vaste programme !

==================
PS : parmi les sites qui diffusent les chaînes TV US, on trouve le site suivant :
https://ustvgo.tv
Certaines chaînes sont en libre accès, d’autres imposent un VPN pour prétendre visionner depuis les US, mais, bonne nouvelle, ce site est à ce jour gratuit.
Les chaînes sont listées en ordre alphabétique, MSNBC est donc vers le bas de la liste.
Pour ceux qui souhaitent une assistance par des sous-titres en anglais, ceux-ci sont disponibles sur quelques chaînes en cliquant sur l’icône « CC » en bas à droite de la fenêtre. 
==================

186(0)

Since the day Pinocchio was offered, against democratic legitimacy, the presidency of the United States, I had made the following prediction:
In two years, he will be fired from power by a «Impeachment».

The first “impeachment” will be voted by the House three years after his appointment. The Senate did not follow. A year later, the criminal clown was hit with a new “impeachment”, a great first, never has a president so bad or corrupt has been punished twice.

Two years ago, after COVID chased me out of the US, I got disconnected from news channel. But, back home, I found a site that ran US news channels, especially CNN and MSNBC. Since then, I have been watching compulsively MSNBC, a real drug.

My addiction to US news is growing in direct proportion to the various charges filed against Pinocchio and his associates.

Addiction is worsening, as the chamber opens to the public its investigation into the attempted coup d’état of January 6, 2021. The News Channels now broadcast to the public  testimonies that go beyond what a political novelist could have imagined.

We can identify addiction by measuring that the repetition of events, whether they are new or already brought to the attention of the public, does not lead to weariness. The great strength of news channels is to try and most often succeed in presenting the facts from slightly different angles. Each presentation reinforces my contempt for Pinocchio and his followers. And the reinforcement of this contempt comforts me in my perception of a feeling of superiority.

Every day I see the charges coming closer. And the closer the charges come, the more my addiction grows. I fear that when the latter are notified, I will lose the happiness of this tension, a tension linked to the expectation of finally being able to enjoy the fall of the harmful.

Fifty years ago, Nixon was the first US president to resign. To celebrate this happy moment, the indictment of Pinocchio would be a nice cherry on the cake.

From the initial
Lock him up!
I switched to
Lock them up!

As de Gaulle replied when confronted to the expletive
Death to the Morons!
Him answer was
Vast program!

Susan dans le Grand Est

Publié avec retard le 15 juin 2022

 

De façon à la fois imprévue et délicieuse, Susan m’a rejoint en avril pour 3 semaines.

Sa venue m’aura donné l’occasion de lui faire visiter l’Alsace.

In a way that was both unexpected and delicious, Susan joined me in April for 3 weeks.

Her coming gave me the opportunity to tour with her around Alsace.

Première halte / First stop - Obernai

La légende de la photo est un pieu mensonge, la première halte fut au Col du Donon pour visiter le camps de concentration du Struthof. Par respect pour le lieu de mémoire, aucune photo ne fut prise.

The legend of the photo is a pious lie, the first stop was at the Donon Pass to visit the Struthof concentration camps. Out of respect for the place of memory, no photos were taken.

Nous éviterons les poncifs et lieux communs, en particulier la Petite France, le Hoch Koenigsburg et Colmar par exemple. Les fabricants de cartes postales font toujours mieux que moi.

We will avoid clichés, in particular the Petite France, Colmar and the Hoch Koenigsburg for example. Postcard makers always do better than me.

Mais oui, fin avril, au col de la Schlucht il y a encore de la neige. La floridienne est frigorifiée.

But yes, at the end of April, at the Schlucht pass there is still snow. The Floridian is schivering.

Pour fêter notre retour et l’élection du président, élection dans laquelle Susan aura apporté son concours en participant au dépouillement, une virée au Pied de Cochon.

Pour Susan des fruits de mer.
Pour moi un pied de cochon panné.

Susan repartira le 2 mai après avoir évalué les festivités de la Fête du Travail.

2529(0)

To celebrate our return and the election of the president, an election in which Susan will have contributed by participating in the recount, a trip to the Pied de Cochon.

For Susan a seafood plater.
For me a pig’s foot.

Susan will be leaving on May 2nd after attending the Labour Day festivities.

Déni de Réalité / Les 3 niveaux

3 juin 2022

 

Lorsqu’un désaccord survient dans une discussion, il convient de se poser la question suivante :
Le désaccord relève-t-il d’une différence d’appréciation de la réalité ou plus simplement d’un déni de la réalité ?

Dans le premier cas, les deux interlocuteurs sont des êtres rationnels, ils donnent aux éléments qui structurent leur jugement des poids différents. Dès lors, si les conclusions diffèrent, une convergence reste possible. Pour cela il suffit de comprendre les raisons du différent, non sur la réalité des éléments mais sur leur pondération. La réalité n’est pas niée, elle est simplement perçue différemment.

Mais qu’en est-il en cas de déni de la réalité ?

When disagreement arises in a discussion, the following question should be asked:
Is disagreement a difference in appreciation of reality or more simply a denial of reality?

In the first case, the two interlocutors are rational beings, they give the elements that structure their judgment different weights. Therefore, if the conclusions differ, convergence is still possible. For this it is enough to understand the reasons of the different, not on the reality of the elements but on their weighting. Reality is not denied, it is simply perceived differently.

But what about denial of reality?

Face à un déni de réalité, trois explications sont possibles, elles sont respectivement, la stupidité, l’inculture et enfin la mauvaise foi.

Faced with a denial of reality, three explanations are possible, they are respectively, stupidity, inculture and finally bad faith.

La Stupidité

Un imbécile n’est en rien responsable de son état. Aucun argument, aucune abstraction ne pourra l’atteindre. 

Inutile d’argumenter, une seule solution, la fuite.

Stupidity

A moron is in no way responsible for his state. No argument, no abstraction can reach him. 

No need to argue, only one solution, run away or ignore.

L’inculture

L’inculte est responsable de son ignorance. Cela ne l’empêche de s’exprimer sur tout sujet, cette attitude se nomme l’ultracrépidarianisme qui est l’art de parler de ce que l’on ne connaît pas.

A la différence de l’imbécile, l’inculte est responsable de son inculture et, s’il est un être rationnel, il est toujours possible de lui opposer les éléments de savoir.

The uneducated

The uneducated are responsible for their ignorance. This does not prevent them from expressing themselves on any subject, this attitude is called the ultra-creativeness which is the art of talking about what we do not know.

Unlike the moron, the uneducated is responsible for his default of knowledge and, if he is a rational being, it is always possible to oppose to him the elements of knowledge.

La mauvaise foi

Un acteur de mauvaise foi dispose de la compétence, dès lors son jugement devrait refléter la réalité. Et si ses objectifs et la réalité entrent en conflit, il mentira.

En cela un acteur de mauvaise foi devient un criminel.

Quelques exemples de mauvaise foi extraits de l’actualité US.
– Les femmes sont les seules responsables de leurs grossesses. L’accès au contrôle des naissances doit leur être refusé.
– Pour combattre les « Bad Guys » avec des fusils, il faut armer tout le monde. En d’autres termes, plus il y aura d’armes, moins elles tueront. 

C’est aujourd’hui ce que proposent les conservateurs US. Ces acteurs sont des criminels, en distordant la réalité avec des arguments de mauvaise foi, ils décrédibilisent le débat démocratique et font glisser leur pays vers l’autocratie.

C’est la fin du Rêve Américain.

Bad faith

An actor in bad faith has competence, so his judgment should reflect reality. And if his goals and reality conflict, he’ll lie.

In this a bad faith actor becomes a criminal.

Some examples of bad faith from the US news.
– Women are solely responsible for their pregnancies. They must be denied access to birth control.
– To fight the Bad Guys with guns, you have to arm everyone. In other words, the more weapons there are, the less they will kill. 

That is what the US Conservatives are proposing today. These actors are criminals. By distorting reality with arguments of bad faith, they discredit the democratic debate and make their country slide towards autocracy.

It’s the end of the American Dream.

3904(0)

La taille de dieu

2 juin 2022

 

Superbe blague juive reçue de mon éternel ami Patrick.

C’est Samuel Rosenfeld qui un soir est dans sa boutique de confection il compte sa recette du jour
Un barbu fait irruption avec une Kalashnikov et crie Dieu est grand Allah o Akbar Dieu est grand !
Mr Rosenfeld lui répond :
Ne vous inquiétez pas, on a toutes les tailles ici.

Ces blagues, Witz en Yiddish, sont l’essence d’un humour décalé structuré dans l’autodérision. 

Beautiful Jewish joke received from my eternal friend Patrick.

Samuel Rosenfeld who one night is in his confection shop he counts the content of his cash registering machine of the day.
A bearded man bursts in with a Kalashnikov and cries out God is great Allah o Akbar, God is great!
Mr Rosenfeld replied:
Don’t worry, we have all the sizes here.

These jokes, Witz in Yiddish, are the essence of a quirky humor structured in self-deprecation. 

J’adore cette blague, mais ce qu’elle décrit de la société actuelle me terrorise car plus dieu est grand, plus l’Homme, Femme incluse, est petit. 

Si l’Islam portait à lui seul les penchants criminels de la pratique religieuse bigote, au moins l’ennemi serait à la fois désigné et comme ne le disait pas le Président Mao, 
La victoire est au bout de la connaissance. 

Et plus la connaissance avance, plus les dictatures, politiques et religieuses, reculent. Avec les pressions obscurantistes, le combat n’est pas gagné. Lorsque l’accès au savoir se trouve limité par le sexe (Talibans), par l’adhésion aux thèses du pouvoir en place (URSS, Chine) ou par le coût des études (USA), l’humanité est en danger.

I love this joke, but what it describes about today’s society terrorizes me because the bigger the god, the smaller the man, the woman included. 

If Islam alone bore the criminal inclinations of bigoted religious practice, at least the enemy would be at once designated and as President Mao did not say
Victory comes from knowledge. 

And the more knowledge advances, the more the dictatorships, political and religious, recede. With the obscurantist pressures, the fight is not won. When access to knowledge is limited by sex (Taliban), adherence to the theses of the ruling power (USSR, China) or by the cost of studies (USA), humanity is in danger.

3236(0)