Déni de Réalité / Les 3 niveaux

3 juin 2022

 

Lorsqu’un désaccord survient dans une discussion, il convient de se poser la question suivante :
Le désaccord relève-t-il d’une différence d’appréciation de la réalité ou plus simplement d’un déni de la réalité ?

Dans le premier cas, les deux interlocuteurs sont des êtres rationnels, ils donnent aux éléments qui structurent leur jugement des poids différents. Dès lors, si les conclusions diffèrent, une convergence reste possible. Pour cela il suffit de comprendre les raisons du différent, non sur la réalité des éléments mais sur leur pondération. La réalité n’est pas niée, elle est simplement perçue différemment.

Mais qu’en est-il en cas de déni de la réalité ?

When disagreement arises in a discussion, the following question should be asked:
Is disagreement a difference in appreciation of reality or more simply a denial of reality?

In the first case, the two interlocutors are rational beings, they give the elements that structure their judgment different weights. Therefore, if the conclusions differ, convergence is still possible. For this it is enough to understand the reasons of the different, not on the reality of the elements but on their weighting. Reality is not denied, it is simply perceived differently.

But what about denial of reality?

Face à un déni de réalité, trois explications sont possibles, elles sont respectivement, la stupidité, l’inculture et enfin la mauvaise foi.

Faced with a denial of reality, three explanations are possible, they are respectively, stupidity, inculture and finally bad faith.

La Stupidité

Un imbécile n’est en rien responsable de son état. Aucun argument, aucune abstraction ne pourra l’atteindre. 

Inutile d’argumenter, une seule solution, la fuite.

Stupidity

A moron is in no way responsible for his state. No argument, no abstraction can reach him. 

No need to argue, only one solution, run away or ignore.

L’inculture

L’inculte est responsable de son ignorance. Cela ne l’empêche de s’exprimer sur tout sujet, cette attitude se nomme l’ultracrépidarianisme qui est l’art de parler de ce que l’on ne connaît pas.

A la différence de l’imbécile, l’inculte est responsable de son inculture et, s’il est un être rationnel, il est toujours possible de lui opposer les éléments de savoir.

The uneducated

The uneducated are responsible for their ignorance. This does not prevent them from expressing themselves on any subject, this attitude is called the ultra-creativeness which is the art of talking about what we do not know.

Unlike the moron, the uneducated is responsible for his default of knowledge and, if he is a rational being, it is always possible to oppose to him the elements of knowledge.

La mauvaise foi

Un acteur de mauvaise foi dispose de la compétence, dès lors son jugement devrait refléter la réalité. Et si ses objectifs et la réalité entrent en conflit, il mentira.

En cela un acteur de mauvaise foi devient un criminel.

Quelques exemples de mauvaise foi extraits de l’actualité US.
– Les femmes sont les seules responsables de leurs grossesses. L’accès au contrôle des naissances doit leur être refusé.
– Pour combattre les « Bad Guys » avec des fusils, il faut armer tout le monde. En d’autres termes, plus il y aura d’armes, moins elles tueront. 

C’est aujourd’hui ce que proposent les conservateurs US. Ces acteurs sont des criminels, en distordant la réalité avec des arguments de mauvaise foi, ils décrédibilisent le débat démocratique et font glisser leur pays vers l’autocratie.

C’est la fin du Rêve Américain.

Bad faith

An actor in bad faith has competence, so his judgment should reflect reality. And if his goals and reality conflict, he’ll lie.

In this a bad faith actor becomes a criminal.

Some examples of bad faith from the US news.
– Women are solely responsible for their pregnancies. They must be denied access to birth control.
– To fight the Bad Guys with guns, you have to arm everyone. In other words, the more weapons there are, the less they will kill. 

That is what the US Conservatives are proposing today. These actors are criminals. By distorting reality with arguments of bad faith, they discredit the democratic debate and make their country slide towards autocracy.

It’s the end of the American Dream.

3905(1)

3 réflexions sur « Déni de Réalité / Les 3 niveaux »

  1. jlc Auteur de l’article

    Remarque de l’ami Patrick parvenue via WhatsApp
    =====================
    Très bien ton propos mais il convient de faire la différence entre un biais cognitif qui peut être corrigé par la connaissance (le climatosceptique mal informé par exemple) et ce qu’on appelle le déni qui est insensible aux données probantes de la connaissance , le contrer exige d’autres méthodes
    Amitié
    Patrick
    =====================
    Ce sont ces méthodes qui me font défaut.

    1. jlc Auteur de l’article

      André, la grossesse de ta remarque, celle de l’immaculée con(tra)ception relève du mensonge grossier.
      La fécondation par parthénogenèse produit forcement un individu femelle.
      Dont soit l’impétrante a fôté, soit son soi-disant fils est une fille.
      Dans tous les cas le christianisme repose sur un mensonge.
      Amen !

Laisser un commentaire