Le Cap Horn

Point fort de ce voyage au sud de l’Amérique du Sud : le Cap Horn.

J’en avais longtemps rêvé. J’ai eu le bonheur de le doubler, gratifié, et c’est fort rare, par une météo permettant un débarquement. Magnifique croisière de 4 jours à bord du Stella Australis, un paquebot pouvant accueillir 210 passagers. Nous n’étions que 125, chouchoutés par un équipage aux petits soins et très sécurisant pendant les sorties.

J’ai passé beaucoup de temps sur le pont supérieur, en particulier malgré le froid, dans l’avenue des glaciers. Cerise sur le gâteau, j’ai aussi eu le plaisir de faire découvrir à mes amis un cépage blanc argentin : le Torrontés, on le trouve en France, sec et fruité, une merveille !

2 réflexions sur « Le Cap Horn »

  1. Martine Latanicki

    Bonjour Jean Louis, nous avons fait exactement la même croisière sur le Stella Australis en novembre 2015, pendant notre voyage en Argentine.
    C’était extraordinaire!
    Ton film nous rappelle d’excellents souvenirs

Laisser un commentaire