Prédictions suite / Predictions follow up

11 mai 2021

English text in the second half


Le 7 mai je publiais un article qui mentionnait une remarque pleine d’autodérision à propos de pronostics, sondages faite par un journaliste de chaîne info. A ce propos, il affirmait que même une pendule hors d’usage donne l’heure exacte deux fois par jour. Cette remarque peut aussi être mise en perspective avec le célèbre théorème Shadok exposé ici.

Sur ce sujet, Christian m’a fait remarquer que pour la prédiction horaire fonctionne, il faut avoir de la chance. Incontournable. Toujours est-il que le journaliste avait vu son pronostic lui rapporter un chouette 12 contre 1.

L’histoire aurait pu s’arrêter là si un test anti-dopage réalisé en fin de course n’avait trouvé des substances dopantes. Ce résultat positif pose deux questions à savoir :

  1. Comment les gains que ce tricheur, l’entraîneur pas l’heureux pronostiqueur, a généré doivent être traités.
  2. Quelle défense l’entraîneur va-t-il adopter ? Cette dernière fera l’objet d’un article car celle-ci prend un tour inattendu et que je trouve à la fois hilarant et tragique.

On May 7, I published an article that mentioned a remark full of self-derision about prognosis and polls done by Steve Kornacki. He claimed that even an out-of-use clock gives the exact time twice a day. This remark can also be put into perspective with the famous Shadok theorem presented in the cartoon above. The theorem says:

By continuously trying, you may end up succeeding.
In other word,
the more it fails, the more you have a chance to succeed. 

On this subject, my long time buddy Christian pointed out to me that in order to predict the time of the day from a broken clock, you have to be lucky. Still, the journalist saw his bet bring him a hefty 12 to 1.

The story could have ended there if an anti-doping test at the end of the race had not found doping substances.  This positive result raises two questions:

  1. How the winnings that this cheater, the coach not the lucky prognosticator, has generated should be treated.
  2. What defence will the coach adopt? The latter will be the subject of an article because it takes an unexpected turn and that I find both hilarious and tragic.

126(1)

Laisser un commentaire