Fin d’année musicale

31 décembre 2021

 

Celui qui un jour fut mon directeur commercial, je n’ai pas osé dire directeur de conscience, est un amoureux de la musique dite populaire. N’y voyez pas malice, j’adore Mozart par le vomito de la musique d’ascenceur. 

Un jour, avec Marie, en sortant de je ne sais où une ritournelle de Barbara, ils, ces salauds, m’ont fait écraser un flot de larmes. Si dans la chanson il pleuvait sur Nantes, ce jour là il pleuvait des larmes sur la terrasse de leur demeure du pays Basque.

Les Chiens, ils m’ont fait fondre.

Alors, en lisant et appréciant la prose et mise en page de Philippe, je me suis dit qu’un insert méritait d’offrir un écho à son article.

The one who one day was my Marketing Manager, I did not dare say « Director of Conscience », is a lover of so-called popular music. Don’t get me wrong, I love Mozart not the Shopping Mall noise.

One day, with Marie, coming out of from I don’t know where a song of Barbara, they, these bastards, made me crush a flood of tears. The song « Il pleut sur Nantes », triggered a flow of tears on the terrace of their home in the Basque country.

The Bastards, they got me.

So, while reading and enjoying the prose and layout of Philippe’s Blog, I thought that an insert deserved to offer an echo to his article.

Texte original de Brassens du premier coupelet. A droite une traduction par Google Translate, pour une fois mieux que Reverso.

Misogynie à part, le sage avait raison :
Il y’ a les emmerdant’s, on en trouve à foison,
En foule elles se pressent.
Il y’ a les emmerdeus’s, un peu plus raffiné’s,
Et puis, très nettement au-dessus du panier,
Y’a les emmerderesses.
La mienne, à elle seul’, sur tout’s surenchérit,
Ell’ relève à la fois des trois catégori’s,
Véritable prodige,
Emmerdante, emmerdeuse, emmerderesse itou,
Elle passe, ell’ dépasse, elle surpasse tout,
Ell’ m’emmerde, vous dis-je.

Tried a translation with Google Translate. Not too bad. Left it untouched.

Misogyny aside, the sage was right:
There are annoyances, we find them in abundance,
In crowds they throng.
There are the pissers, a little more refined,
And then, very clearly above the basket,
There are pains.
Mine alone ’, over everything’s outbid,
It falls under both of the three categories,
True prodigy,
Annoying, annoying, annoying itou,
She passes, she exceeds, she surpasses everything,
She pisses me off, I tell you.

Happy New Year et Bonne Année à tous.

896(1)