UK / La Baffe

3 octobre 2022

Dès son arrivée au pouvoir, Pinocchio la Citrouille s’est empressé de faire un cadeau au riches en réduisant leurs impôts.  Il avait réussi à faire croire que cette réduction profiterait à l’ensemble de la population. Une évidente contre-vérité mais il venait d’être élu et jouissait du bénéfice du doute.

La droite réactionnaire qui s’était installée au pouvoir en Grande-Bretagne avec le Clown hirsute s’était vue obligée de le pousser dehors pour cause de scandales divers et variés. Remplacé au pied levé par Liz Truss, celle-ci a crû pouvoir répéter le coup de bluff fait il y a 6 ans par Pinocchio.

Chère chère Liz n’a pas vu le vent tourner. Aux US, la droite réac recule après s’être tiré de nombreuses balles dans les deux pieds. Au Brésil Bolsonaro est arrivé derrière Lula. Les réactionnaires ont usé jusqu’à la corde les ficelles du mensonge promu par un incertain Josef Goebbels qui affirmait : 
– « Plus un mensonge est gros, mieux il passe. »

Ce dimanche, avec un air penaud, Liz Truss, devant une réprobation quasi unanime, a retiré son projet de loi en expliquant que celui-ci n’avait pas été présenté correctement.

Il semblerait que le vent tourne, que les réactionnaires qui avançaient derrière un paravent nommé le conservatisme compassionnel, sont enfin démasqués. Il est grand temps que le vivre ensemble, l’égalité des chances, la pensée humaniste reprenne ses droits.

Si seulement, en France, le Parti Socialiste pouvait renaître de ses cendres et se débarrasser des Khmers Verts qui polluent le discours politique.

Si seulement, en Grande-Bretagne, les Lib-Dem (le parti pro-européen), gagnait les élection anticipées à venir.

Si seulement, aux Mid-Terms, les non réac (faut pas trop en demander), collaient une claque aux grandes gueules fachos, peste que cela nous ferait, à tous, le plus grand bien.

As soon as he came to power, Pinocchio the Pumpkin was quick to give a gift to the rich by reducing their taxes.  He managed to make it seem that this reduction would benefit the entire population. An obvious untruth but he had just been elected and enjoyed the benefit of the doubt.

The reactionary right that had come to power in Britain with the Hirsute Clown was forced to push him out because of various scandals. Replaced on the fly by Liz Truss, she thought she could repeat the bluff done 6 years ago by Pinocchio.

Dear Liz did not see the wind turn. In the US, the right reacts back after shooting many bullets in both feet. In Brazil Bolsonaro came behind Lula. The reactionaries have worn to the core the strings of the lie promoted by an uncertain Josef Goebbels: 
« The bigger the lie, the better. »

This Sunday, Liz Truss, faced with almost unanimous disapproval, withdrew her bill, explaining that it had not been presented properly.

It seems that the tide is turning, that the reactionaries who were advancing behind a screen called the compassionate conservatism, are finally unmasked. It is high time that living together, equal opportunities, humanist thought take back their rights.

If only, in France, the Socialist Party could rise from its ashes and get rid of the Green Khmer who pollute political discourse.

If only, in Britain, the Lib-Dem (the pro-European party) would win the upcoming early elections.

If only, in the Mid-Terms, the non-areac (do not ask too much), would stick a slap to the big facho mouths, plague that it would do us, to all, the greatest good.

2018(1)

Laisser un commentaire