Tour de France / Etape 3

24 juin 2021

Etape en famille, nous sommes accueillis par Dominique et mon Frère.
Une petite semaine tranquille à proximité de Marseille.

Tortore dès le p’tit dej.

Farniente piscine.

Même Susan s’y plonge. Elle ne peut être froide, la piscine.

Et rien ne vaut un maraboutage des plantes pour prédire l’avenir.


Visite chez Toinou

Le crabe garde le nouveau portail de l’écailler.

Comme d’habitude le plateau mérite, à lui seul, le déplacement.
Susan m’aurait égorgé en cas de manquement.

Ce qui reste démontre la qualité des produits livrés.
Pas de prisonniers.


Marseille

Balade sur le vieux port.
Ici les cadenas du pont des Arts de Paris se regroupent dans un M post-moderne sur le Vieux Port.

La Bonne Mère est bien trop haute pour notre ardeur visiteuse.
Elle mérite néanmoins la photo.

Balade sur les fortifications du Vieux Port.

Je ne savais pas que mon Petit-Fils, Lucien dit Lulu la Crevette, tenait restaurant dans une des rue du Vieux Port.

Dans le quartier du Panier, Susan attend que son Prince Charmant vienne la libérer.
En 1943, en réponse à l’exigence des nazis qui avaient occupé aussi la France dite Libre, le régime de Vichy aura détruit ce quartier.

Il faut écouter attentivement les commentaires collaborationnistes pour mesurer la trahison de Vichy ainsi que l’horreur des crimes couverts.

Cela dit, bien que dans le quartier du Panier, certains immeubles ont été préservés. Ici le plus vieux bâtiment de Marseille. De son côté, la Mairie construite sous Louis XIV a elle aussi survécu à la furie vichyssoise.


Voyage de Marseille à Egletons

Vendredi 25 nous avons quitté le havre de paix de Dominique et Jean-Michel pour rejoindre Egletons où se marient ce Samedi 26 juin Philippe et Corinne.

Partis vers 9:00 de Berre nous sommes arrivés vers 18:00 à Egletons.
De nombreux arrêts auront ponctué le voyage.

Avions souhaité une pause déjeuner à Mende-Brenoux, lieu de souvenirs gastro-aéronautiques.

Lieu désert, j’écrase une larme.

Malheureusement le restaurant n’a pas trouvé de repreneur après le départ de Muriel et Laurent qui m’auront offert tant de beaux moments.

Une visite au Viaduc de Garabit, un pur produit de Gustave Eiffel.
Cela méritait bien un baiser.

Susan qui a pris le volant à Mende nous conduira avec adresse jusqu’à Egletons.
Pas loin de 250 km. Pas mal pour un apprentissage de conduite en montagne.


232(1)

Laisser un commentaire