Les US et le fascisme

24 novembre 2022

Depuis leur création les USA, comme la plupart des démocraties, tentent de ne pas sombrer dans l’autoritarisme et l’autocratie. Cette dernière tendance participe à la pollution du discours politique en introduisant le mensonge au centre du débat. L’arrivée à la Maison Blanche de 2016 à 2020 d’un apprenti autocrate aura montré la fragilité des démocraties. Heureusement les élections de Mid-Term en 2022 ont montré que ce discours politique, une fois confronté à la réalité de la gouvernance ne tenait pas la route. Bolsonaro, Boris Johnson et Liz Truss, Trump n’ont pas vraiment convaincu, les électeurs leur ont montré la sortie et c’est heureux.

Mais ce n’est pas la première fois que les US ont une poussée d’autoritarisme fascisant. Entre 1935 et 1945 la démocratie des US a vécu un moment difficile avec le mouvement America First qui avait tissé des liens incestueux avec l’Allemagne de Hitler. Ces liens ont perduré une fois les US entrés en guerre contre l’Axe, à savoir l’Allemagne, l’Italie et le Japon. A la tête de ce mouvement se trouvait un héros moderne, Charles Lindbergh.

Pour mes lecteurs anglophones je recommande une série en baladodiffusion, mot français pour dire Podcast, proposée par Rachel Maddow nommée ULTRA. Sinon, dans la suite de cet article vous trouverez une chanson de Woodie Guthrie avec paroles et traductions consacrée à Lindbergh.

Since their creation the US, as almost all democracies, have tried not to sink into authoritarianism and autocracy. This latter tendency contributes to the pollution of political discourse by introducing lies at the centre of the debate. The arrival at the White House from 2016 to 2020 of an autocratic apprentice showed the fragility of democracies. Fortunately, the mid-term elections in 2022 showed that this political discourse, once confronted with the reality of governance, did not hold water. Bolsonaro, Boris Johnson and Liz Truss, Trump didn’t really convince, true and sincere elections fired them and that’s good. 

But this is not the first time that the US has had a fascist authoritarianism. Between 1935 and 1945 the US democracy experienced a difficult moment with the America First movement which had forged incestuous ties with Hitler’s Germany. These ties continued once the US went to war against the Axis, in other words Germany, Italy and Japan. At the head of this movement, America First was a modern hero, Charles Lindbergh. 

For my English-speaking readers I recommend a podcast series, proposed by Rachel Maddow named ULTRA. Otherwise, in the rest of this article you will find a song by Woodie Guthrie with lyrics and translations dedicated to Lindbergh.

 
Monsieur Charlie Lindbergh, il s’est envolé pour le vieux BerlinMister Charlie Lindbergh, he flew to old BerlinJ’ai une grosse croix de fer, et il est revenu tout de suiteGot ‘im a big Iron Cross, and he flew right back againÀ Washington, WashingtonTo Washington, Washington
Mademoiselle Charlie Lindbergh, elle est venue vêtue de rougeMisses Charlie Lindbergh, she come dressed in redA dit: « J’aimerais dormir dans ce joli lit de la Maison BlancheSaid: « I’d like to sleep in that pretty White House bedÀ Washington, Washington »In Washington, Washington »
Lindy a dit à Annie : « Nous y arriverons bientôtLindy said to Annie: « We’ll get there by and byMais nous devrons partager le lit avec Wheeler, Clark et NyeBut we’ll have to split the bed up with Wheeler, Clark, and NyeÀ Washington, Washington »In Washington, Washington »
Hitler a écrit à Lindy, a dit « Faites de votre mieux »Hitler wrote to Lindy, said « Do your very worst »Lindy a lancé une tenue qu’il a appelée America FirstLindy started an outfit that he called America FirstÀ Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Partout dans le pays, Lindbergh, il a voléAll around the country, Lindbergh, he did flyL’essence était payée par Hoover, Clark et NyeGasoline was paid for by Hoover, Clark, and NyeÀ Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Lindy a dit à Hoover : « Nous ferons comme la FranceLindy said to Hoover: « We’ll do the same as FranceFaites un marché avec Hitler, et nous aurons notre chanceMake a deal with Hitler, and then we’ll get our chanceÀ Washington, Washington »In Washington, Washington »
Ensuite, ils ont eu une réunion, et tous les Firsters comThen they had a meetin’, and all the Firsters comViens marcher, ils viennent courirCome on a-walkin’, they come on a-runnin’À Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Là-bas vient le père Coughlin, portant la chaîne en argentYonder comes Father Coughlin, wearin’ the silver chainDu cash sur le ventre et Hitler sur le cerveauCash on his stomach and Hitler on the brainÀ Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Monsieur John L. Lewis s’asseyait et chevauchait une clôtureMister John L. Lewis would sit and straddle a fenceSa fille a signé avec Lindbergh, et nous ne l’avons pas vue depuisHis daughter signed with Lindbergh, and we ain’t seen her sinceÀ Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Hitler a dit à Lindy: « Arrête-les tout ce que tu peuxHitler said to Lindy: « Stall ’em all you canJe vais bombarder Pearl Harbor avec l’aide du vieux Japon »Gonna bomb Pearl Harbor with the help of old Japan »À Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Puis un matin de décembre, les bombes viennent du JaponThen on a December mornin’, the bombs come from JapanWake Island et Pearl Harbor, tuez quinze cents hommesWake Island and Pearl Harbor, kill fifteen hundred menÀ Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Maintenant Lindy a essayé de rejoindre l’armée, mais ils ne l’ont pas laissé entrerNow Lindy tried to join the army, but they wouldn’t let ‘im inJ’ai peur qu’il vende à Hitler quelques millions d’hommes de plus‘Fraid he’d sell to Hitler a few more million menÀ Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Alors je vais vous dire aux gens : si Hitler va être battuSo I’m a gonna tell you people: If Hitler’s gonna be beatLes gens ordinaires qui travaillent doivent s’asseoirThe common workin’ people has got to take the seatÀ Washington, WashingtonIn Washington, Washington
Et je vais vous dire les travailleurs, avant que vous encaissiez vos chèquesAnd I’m gonna tell you workers, ‘fore you cash in your checksIls disent « America First », mais ils veulent dire « America Next! »They say « America First,  » but they mean « America Next! »À Washington, WashingtonIn Washington, Washington
 
Source : LyricFind
Paroliers : Woody Guthrie
Paroles de Lindbergh © BMG Rights Management US, LLC
 
684(1)

Laisser un commentaire