La dèche / Stagflation

27 juillet 2022

 

Depuis mon retour en France je constate avec désespoir que les étagères Moutarde des allées « Epices » des super et hyper-marchés sont vides. La cause universellement évoquée est une très mauvaise récolte au Canada.

Le Saskatchewan a fort bon dos, mais je ne peux vérifier sur place.

Cela dit, depuis quelques jours, dans mon Carrefour Market, j’ai pu trouver l’objet de mes désirs gastronomiques, de la vraie Moutarde de Dijon probablement fabriquée en Chine.

Trouver de la Moutarde, c’est bien. Observer que la taille des emballages a diminué, c’est mieux. Et arrivé à la caisse, avec effarement, force est de constater que si le prix d’un pot de Moutarde n’a pas augmenté, c’est rassurant, la quantité a significativement diminué.

A quand grâce à Josef Poutaline, la Moutarde au prix du Caviar.

Sur la moutarde, un fort bel article du NYT.

Since my return in France I find with despair that the Mustard shelves of the « Epices » aisles of super and hyper-markets are empty. The universally mentioned cause is a very poor crop in Canada.

Saskatchewan has a very good back, but I can’t check on the ground.

That said, in the last few days, at my Carrefour Market, I was able to find the object of my gastronomic desires, the real Dijon mustard probably made in China.

Finding Mustard is good. Observing that the size of the packages has decreased is better. And when checking checkout, with dismay, it is clear that if the price of a pot of mustard has not increased, it is reassuring, but the quantity has decreased significantly.

This must be Josef’s Poutaline responsability if Mustard tops the price of Beluga Caviar.

On this very subject, a link to a superb article published in the New York Times.

1560(1)

1 réflexion sur « La dèche / Stagflation »

  1. Barbara Bandini

    Oui, je vien de voir un reportage justement sur la penurie de moutarde, c’est vrais que la moutarde de dijon on a decouvert que il n y a plus rien de Dijon peut être c est l heur de revenir aux origine?

Laisser un commentaire