Archives de catégorie : COVID

Love is not Tourism – 08

16 octobre 2020

  • 63 jours après avoir déposé la demande de Laisser-Passer dérogatoire, le très saint Sésame est arrivé. Vous le trouverez plus bas. Lundi 19 octobre 2020 nous quittons l’accueillant Sint Maartens, le côté batave de Saint Martin, par le vol AF 499 pour rejoindre la grisaille de l’Ile de France.
    Obtenir ce Laisser-Passer ne fut pas un parcours indolore, en cause les hésitations procédurières d’une bureaucratie peu capable de gérer à la fois une certaine improvisation et une relation client disons attentive.
  • 63 days after submitting the derogatory permit request, the Most Holy Sesame arrived. You will find it below. Monday October 19, 2020 we leave the welcoming Sint Maartens, the Batavian side of Saint Martin, by flight AF 499 to join the grayness of the Ile de France.
    Obtaining this laissez-passer was not a painless journey, the procedural hesitations of a bureaucracy little able to manage both a certain improvisation and a customer relationship, let’s say attentive.
19102020 - UMANSKY Susan Elizabeth - LINT

73(1)

Saint Martin Jour/Day 8

12 octobre 2020

  • Dans le cadre d’une dématérialisation, les miracles de Lourdes sont-ils désormais accessibles n’importe où dans l’Univers ?
    Après plus de 60 jours d’attente, un message du consulat de Miami nous informe que notre dossier de Laisser-Passer dérogatoire pour Susan serait accepté si nous fournissons un récépissé de billet d’avion Aller-Retour. Si OPODO ne nous fait pas un petit dans le dos, ce sera chose faite ce soir.
    MIRACLE ?
  • Are Miracles now available World Wide and not only in sacred places like Lourdes?
    After more than 60 days of waiting, a message from the Miami consulate informs us that our file would be accepted if we provide a receipt for the round trip plane ticket.
    MIRACLE?


    Ce matin ma félinophilie n’a pas été récompensée : la petite chatte blanche a humé le morceau de lard que je lui tendais, elle l’a simplement ignoré.
    This morning my feline love was not rewarded: the little white cat smelled the piece of bacon that I handed her, she simply ignored it.A Marigot, nous sommes passés devant “Chez Martine”, elle était absente.
    In Marigot, we walked by Martine, she was not around.La plage de Baie Rouge nous avait été recommandée pour l’observation des poissons. Le voilier, en haut à gauche de la photo, montre que les ravages d’Irma restent particulièrement présents.
    The Baie Rouge beach was recommended to us for fish watching. The sailboat, at the top left of the photo, shows that Irma’s ravages remain particularly present.Les ruines du petit restaurant de plage le confirment.
    The ruins of the small beach restaurant confirm this.


    Message reçu ce jour du Consulat 60 jours après le dépôt du dossier.

Bonjour Monsieur Cech,

Nous sommes en bonne voie pour obtenir le laissez passer de Susan, cependant il faut que vous me fournissiez une réservation de vols a/r pour son séjour en France. Comme pour un visa, nous avons besoin d’un billet d’avion pour établir ce laissez passer. Je dois voir sur cette réservation toutes les informations inhérentes à ses vols (n° de vol, aéroport de départ et d’arrivée, heure d’arrivée, date de départ etc…)

Pourriez-vous me le faire parvenir dès que possible ? Je suis au bureau jusqu’à 12h30,heure de Miami, si celui-ci me parvient avant, je pourrai l’envoyer en France dès aujourd’hui pour décision.

Le départ ne doit pas intervenir avant au moins la fin de cette semaine : le temps de recevoir le laissez passer et Susan devra réaliser un test PCR dans les 72h précédant son vol et être en mesure d’en présenter les résultats a l’embarquement.

Je vous en remercie par avance,

Cordialement.

Sans autres commentaires, du moins pour le moment.

83(0)

Saint Martin Day/Jour 4

7-8 octobre 2020

  • Balade à la Grande Case suivie d’un moment à la plage.
  • Trip to la Grande Case followed by a moment at the Beach

  • Lors de notre balade vers le Nord-Ouest de l’île, nous avons constaté que les blessures de la tempête Irma (2017) restaient visibles et non encore cicatrisées. Les photos qui suivent ne demandent aucun commentaire.
  • During our tour to the northwest of the island, we found that the wounds of Storm Irma (2017) remained visible and not yet healed. The following photos do not require any comment.
  • Dans cette rue totalement défoncée, rue réputée pour ses restaurants gastronomiques fermés pour cause de très basse saison, nous avons envahi un Bar à Tapas, essence même de la revisitation d’une cuisine éminemment locale, pas locale d’ici, locale d’ailleurs.
  • In this totally rutted street, a street famous for its gourmet restaurants closed due to very low season, we have invaded a Tapas Bar, the very essence of revisiting an eminently local cuisine, not local from here, local elsewhere.
  • Si la Floride est réputée pour ses ponts levis, ici à Sint Maartens, ils en ont aussi.
  • If Florida is famous for its drawbridges, here in Sint Maartens they have them too.

  • Ne soyons pas dépaysés.
  • If Walmart is not present, Carrefour, its counterpart is.
  • Enfin une journée à la plage. Enfin pas une journée, une matinée simplement, cela suffit à nos besoins de farniente.
  • Finally a day at the beach. Well, not a day, just a morning, that’s enough for our idleness needs.
  • Farniente, certes mais pas n’importe où, la vraie plage en bout de piste.
  • Relaxation, of course, but not just anywhere, the real beach at the end of the Run Way.

  • Et après avoir lézardé au soleil, rien ne vaut un petit repas léger arrosé d’un bonne bouteille de Bourgogne Blanc. On ne se refait pas.
  • After a lazy moment on the Beach, nothing tops a light meal with a bottle of White Burgundy. Do not speed: Men at Work fines tripled in case of (Ne)Fast Food attitude.
103(0)

Love is not Tourism – 07

6 octobre 2020

  • COVID Championats du Monde : Bureaucratie 0 / Love is not Tourism 1
  • COVID World Series: Bureaucracy 0 / Love is not Toutism 1

Home Sweet Home : premier petit déjeuner / First Breakfast


Face à l’incapacité de la bureaucratie à faire face à ses engagements, Nous avons pris le taureau par les cornes.

Petit rappel de la chronologie :

  • 206 jours que la COVID nous avait séparé.
  • 58 jours que le Secretariat d’Etat au Tourisme annonce la fin de l’embargo des autorisations de réunion pour les couples non mariés.
  • 54 jours que le dossier complet a été reçu par le Consulat de Miami
  • 15 jours que l’administration annonce qu’au plus tard en 7 jours la majorité des dossiers serait traitée.
  • Aujourd’hui notre belle administration est toujours bruyamment silencieuse.

Nous avons donc recherché et trouvé une solution : Saint Martin côté hollandais.
Hier, 5 octobre, Susan et moi, nous nous sommes enfin retrouvés. Et si l’administration ne se réveille pas, nous ne serons ensemble que quatre petites semaines.


Faced with the inability of the bureaucracy to meet its commitments, We we took drastic decisions, in other words find a solution.

Little reminder of the chronology:

  • 206 days since COVID separated us.
  • 58 days since the State Secretariat for Tourism announces the end of the embargo on reunion authorizations for unmarried couples.
  • 54 days since the complete file was received by the Miami Consulate
  • 15 days that the administration announces that at the latest in 7 days the majority of the files would be treated.
  • Today our beautiful administration is still noisily silent.

So we looked for and found a solution: Saint Martin on the Dutch side.
Yesterday, October 5th, Susan and I finally got back together.
And if the administration doesn’t wake up, we’ll only be together for four short weeks.


137(0)