Archives de catégorie : Non classé

La première voiture de Lucien

15 mars 2019

A chaque voyage en Floride, un petit pèlerinage chez Classic Gateway, un vendeur de belles bagnoles, des anciennes en particulier. Cette fois, je suis tombé en arrêt sur l’objet suivant.Une jolie Corvette des années 50 à l’échelle 1/2 ou 1/3, motorisée par un moteur de tondeuse à gazon, le tout fabriqué au Brésil, aura attiré mon attention. Lors de mon tour des véhicules exposés, j’en ai repéré six réparties parmi de vraies Corvettes, Mustang et autres Cadillacs.

Restait un problème à résoudre, quel en est le prix. Inutile de vous faire languir, vingt mille US$. J’ai beau apprécier mon petit-fils, à ce prix là, je préfère lui prêter ma 2CV.

383(1)

Orange : une page se tourne

Benjamin Franklin affirmait que trois déménagements valent un incendie. Si le déménagement, je connais, j’ai la chance de ne pas avoir vécu un incendie. Alors je déménage.La preuve : une pièce à vivre transformée en zone de stockage.Et pour cette opération, Susan m’a proposé son aide. Elle est venue passer le mois d’avril à Orange. Ici, lors d’une pause, en grande discussion avec Carole, toutes deux profitent de la terrasse et du soleil.Pendant ce temps, une dernière plancha avec trois magrets de canard.Une plancha pour nourrir la famille affamée.
Et il y  a motif, tous participent au déménagement.Toutes les bonnes volontés furent requises, cela inclut les petits-enfants.Le jour J, D day en anglais, le camion de 30m3 sera efficacement chargé.Voilà le camion au moment de la fermeture des portes. A l’arrivée certains, pas forcément mal intentionnés, affirmeront que le camion a été chargé à la fourche. En ce qui concerne les derniers éléments, ce n’est pas totalement faux.

Le lendemain, le vendredi 3 mai 2019, Susan et moi prendrons la route et tourneront définitivement la page résidence principale à Orange. Si nous tournons la page Provence, nous nous préparos à en ouvrir une nouvelle, le retour à Nozay.

Ce fut une belle aventure humaine,
– j’ai découvert la Provence, ses natifs et ses envahisseurs nordiques, envahisseurs dont je fus,
une belle aventure climatique,
– si l’on exclut le Mistral, la météo est douce,
une belle aventure personnelle,
– en Provence j’aurais réalisé mon rêve de gosse, je suis devenu pilote.Sur le chemin, à Lyon, les estomacs criant famine, j’ai offert à Susan une parenthèse pseudo américaine. Le dimanche, une fois le camion presque vide, une dernière tournée pour livrer les derniers éléments promis ou empruntés. Lundi je rendrai de camion.J’ai quitté Orange et ses douces températures, j’ai retrouvé L’Île de France et ses frimas printaniers.Une flambée pour se réconcilier avec la vie. Pour nous reposer, Susan et moi retournons passer quelques semaines en Floride et nous préparer à vivre un été de SdF.

572(0)

Susan’s 2019 Spring trip Week 4

17 avril 2019

Pour cette quatrième semaine, Susan profite de la douceur du soleil levant. Toutefois, sa venue en ce mois d’avril n’est pas seulement consacrée à profiter du printemps.La maison d’Orange est vendue. Un déménagement se prépare longtemps à l’avance. Ici les caisses remplies essentiellement de livres.

20 avril 2019 Moules frites à l’ACHC

La vocation d’un aéro-club est de révéler des vocations.Modèles réduits et pré-ados ne font pas mauvais ménage et ce, d’autant plus que les belles démos auront été réalisées par un jeune de onze ans. Il passe un programme à faire pâlir d’envie un champion du monde.Des avions superbes.Et si ce Cri-Cri était un modèle Réduit, ce serait un Petit-Gros.YAPA que l’aviation dans la vie, la bouffe aussi ça existe.
En ce 20 avril, le Nord, le vrai, s’est installé en Provence. Au menu Moules Frites, Merguez.Reste une question majeure : cette moule double est-elle le résultat d’une mutation due à Tchernobyl ou au réchauffement climatique.Bravement Susan ignore le principe de précaution et déguste sa part de moules.Un verre ça va. Trois verres… Enfin, j’ai vu mon ex-avion, il est dans de bonnes mains.

Et en ce qui concerne cette belle journée,
– un grand bravo à Patrice pour le buffet, mené de main de Maître, qui aura rassasié les plus affamés,
– un autre grand bravo au club pour avoir ouvert ses portes à une forme d’activité aéronautique rarement trouvée sur les terrains.

Susan’s 2019 Spring trip Week 3

13 avril 2019

Dans deux jours Susan passera les 70 balais.Preuve de son importance, le code de la route lui dédicace un panneau.Un repas dans un petit restaurant de Cairanne.Restaurant à l’architecture typiquement locale (?).Pour le plat principal je fais carnivore, Susan tente le thon mi-cuit.Au sortir du restaurant, de passage à Baumes de Venise, deux surprises attendent Susan. Pour débuter une superbe Morgan en British Racing Green.De l’autre une architecture parfaitement intégrante des reliefs et rochers issus des Dentelles de Montmirail.Et pour conclure ce reportage du samedi 13 avril, une visite dans un salon des antiquaires des Baumes de Venise.La fièvre acheteuse n’a pas sévi. En revanche, au sortir de ce petit salon, nous sommes passés au Clos des Bernardins, visite obligatoire pour tout passage dans ce village.

705(0)

Pessah / Pâques / Pâque 2019

20 avril 2019

Pour ceux que cela tente ou, plus simplement pour ceux qui ont oublié comment fonctionne le repas traditionnel de la Pâque, un petit mode d’emploi.

Hag Sameah

483(0)

Susan’s 2019 Spring trip Week 2

1-2 avril 2019

Séjour parisien terminé, il faut partir et rejoindre Orange par les routes départementales.Premier arrêt à Sully sur Loire.Trop tard pour visiter le château.Susan prend le volant et se confronte à d’autres habitudes, comportements et code de la route.Deuxième arrêt au Pont Canal de Briare.Nuit passée à la Chaumière de Ousson sur Loire.
Problème, tous les restaurants du coin, en ce lundi soir, sont fermés.
Reste le routier de la N7, une première pour Susan, le Truck Stop à la française.Une déco soignée pour une nuit calme.Départ le lendemain pour un second Pont Canal, celui du Bec l’Allier.Un escalier de trois écluses pour passer la rivière.Susan m’a affecté le surnom de Frog (Froggy aussi). C’est le surnom des français en terre anglo-saxonne. Toujours est-il que Grenouille fut, sur ce canal, un port spécialisé dans le transport du sable récupéré dans l’Allier.Pour passer de l’Allier au canal, ici une des deux écluses circulaires de France. L’autre se trouve à Agde. Les barques à fond plat entraient par la porte de droite et, après un quasi 360, repartaient vers le port de la Grenouille par celle de gauche.Après la Tour Eiffel, le viaduc de Garabit construit par le même ingénieur.Et puisque l’on parle de ponts, Susan après avoir visité l’année dernière, par les airs, le Viaduc de Millau, cette fois ci, elle l’aura traversé par la route pour rejoindre le plateau du Larzac.La soirée s’est terminée à Orange chez Barbara.
Basta pour la route, Pasta dans les assiettes.

6 avril 2019

Rendez-vous au club d’aviation pour un chaleureux repas.Bon, il faut en convenir, la photo n’est pas très nette. En revanche Susan prouve sa volonté d’intégration en France, en route pour la réunion, elle conduit la fameuse 2CV.Une fois de plus, Florent et son épouse auront réussi à réunir les membres du club autour d’un repas festif.

430(0)

Susan’s 2019 Spring trip Week 1

27 mars 2019

Arrivés la veille de Floride, la première journée de Susan est consacrée à la découverte de la proche banlieue où nous avons notre résidence.Pavillon rue Mansart à Vanves.Puis visite du château de Sceaux en compagnie de Lucien, Léontine et leur grand-mère Françoise.Le château, prochaine résidence de Susan.Descente vers les bassins et fontaine.Face à une statue sans tête, je propose d’y placer la mienne.Sur le chemin du retour, des exemples de jardins à la française.Dans la première rue piétonne de France, la rue Houdan, une halte obligatoire dans la célèbre chocolaterie Patrick Roger.Oeufs de Pâques.Passage chez Carole pour la présentation de la petite dernière, Violette.

28 mars 2019

Deux buts de balade, l’expo Vasarely au centre Georges Pompidou le matin puis, en après-midi, un tour à la Défense.Après la découverte de la fondation Vasarely à Aix en Provence l’été dernier, l’expo à Paris. Dont acte.Et voila, nous sommes au centre Georges Pompidou. La preuve.Une structure métallique, une vue sur Paris.Des escalators en tunnel à l’extérieur.Enfin l’expo elle-même.Une œuvre en 3DUn tableau célèbre.Une vitrine de rêve pour un shopping de luxe.Et une conclusion avant de partir déjeuner.Déjeuner au Pied de Cochon composé d’une douzaine d’escargots que nous avons partagée et la Fameuse Soupe à l’Oignon, le tout arrosé d’un verre de Beaujolais blanc.En route pour la Défense en prenant le métro à la station Louvre.Après Vasarely, César et son fameux pouce.Calder et son Araignée Rouge.Qui affirme que la passion du chien n’est pas dévorante.Censuré. Molière faisait dire à l’Avare Tarfuffe :
Cachez ce sein que je ne saurais voir.
Merci André pour cette correction.Enfin la statue qui donne son nom au quartier.

29 mars 2019

La matinée au château de Versailles.Il y avait trop de monde pour la visite du château. Nous nous sommes contentés de la balade dans le jardin.C’est parti.La fontaine du Dauphin.Un moment de repos avant les hostilités.Le plateau de fruits de mer devient une tradition guerrière, il n’y aura pas de prisonniers, le plateau est retourné vide en cuisine.Que seraient les fontaines du château sans la machine de Marly. Nous sommes donc allés la voir.De la machine il ne reste presque rien.La machine est voisine d’une des écluses de la Seine.Aujourd’hui, dans ce bras mort, des péniches servent d’habitation.

30 mars 2019

Malgré les gilets jaunes, nous avons tenté une balade vers les Champs Elysées.
Une expo d’antiquaires nous attend.Pour débuter une superbe œuvre d’art. Et ce n’est pas la première fois que je rencontre ce type d’horreurs. Descendez donc vers le milieu de cette page.Bien que tentée, Susan n’achètera rien.En fait pas tout à fait, elle est tombée en arrêt devant une crêpe au Nutella.En poursuivant notre balade, nous sommes descendus jusqu’à la porte Dauphine pour présenter à Susan le QG de l’OTAN (NATO en anglais) bâtiment militaire désormais affecté à l’enseignement.Nous avons terminé la journée au Musée de l’Homme devant une Badoit et la Tour Eiffel.

31 mars 2019

Basculement en horaire d’été. Réveil tardif pour rejoindre le Mesnil et le repas de famille tous enfants et petits-enfants confondus.Une grande table, Françoise en chef de cérémonie.Les enfants auront un poulet rôti, les adultes de coquilles Saint Jacques préparées par Laurent. Un Top comme d’habitude.La fin du repas se conclue avec deux gâteaux anniversaires, anniversaires du premier trimestre 2019. Avec dans l’ordre chronologique les 7 ans de Lucien, les 9 ans de Salomé, les 17 d’Ethan, les 40 ans de Carole, les 42 ans de Laurent, les 47 ans de Samuel et enfin les 70 balais du Vieux.Soufflons tous en cœur et prié de ne pas cracher.Et voila, c’est pas si compliqué même si certains de font pas vraiment partie de la célébration.Et pour conclure cette superbe journée, un câlin de Brelle.

779(0)

Tout ça ne vaut pas un clair de lune à Maubeuge

Bourvil, André de son prénom, affirmait que rien ne valait un clair de lune à Maubeuge.
C’est pas pour dire, mais un clair de lune à Fort Lauderdale, c’est pas mal non plus.Tatonnements sur l’exposition, multiples essais, aller, pas trop mal mais doit pouvoir mieux faire.
Pour les amateurs de technique :
f/5,6 – 1/3sec – Focale 70mm (pour film 35mm) – 1250 ISO – AF off

Et enfin la référence en matière de clair de lune

503(1)

Le Printemps s’annonce fleuri

20 mars 2019

L’événement était attendu, connu depuis le courant de l’été, le secret fut partiellement bien gardé.
En ce premier jour de printemps, Violette, telle Zoro, est arrivée sans se presser.
Prénom SGDG et officieux au moment de la rédaction de ce faire-part, car celui-ci fut chuchoté en avant première par une des grand-mère habituellement bien informée.
L’objet semble réussi, à l’image des six autres progénitures, à savoir dans l’ordre chronologique, Simon,Ethan, Nathan, Léontine, Salomé, Lucien et enfin Violette.
Parmi les sept nommés, quatre ne sont que, sans minorer la relation, des cousins de Violette.
Reste à lui souhaiter, comme à ses prédécesseurs, longue et heureuse vie.
Quant à Nathan, il paraît ému et heureux de la responsabilité d’être parmi les premiers à porter Violette dans ses bras.
Pour les vieux d’Amérique ce sera chose faite dans un peu moins d’une semaine.

Et si vous souhaitez envoyer un message à la maman et sa famille, il suffit de compléter le formulaire ci-dessous et ne pas oublier de cliquer sur le bouton “ENVOI“.

624(0)